Bazingcast #41 « De la repentance historique d’avoir violé le duc »

Huit mois ! HUIT MOIS ! À l’heure du numérique, autant dire une éternité ! Et pourtant, nous revoilà pour notre pénultième épisode, et, puisque nous appartenons presque au passé, nous consacrons notre numéro à l’Histoire, avec notre invité Richard Fremder, historien-podcasteur du célèbre Temporium. Au programme : pourquoi l’Histoire revient à la mode, les affrontements (médiatiques ?), la vulgarisation, et une perspective historique sur notre société.
Ensuite, pour décompresser, un IRLPG, et une revue des séries historiques dans la rubrique Culture. Tout ça en seulement 4h30 d’émission !

  • Dossier / Invité : L’Histoire, entre polémiques et perspectives
  • IRLPG : Dieu S.A.R.L.
  • Culture : Séries historiques

Cet épisode est disponible sur iTunes, sur Miro, en téléchargement au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les différents flux RSS pour chacun des formats.

Vous pouvez retrouver Bazingcast sur Twitter (@Bazingcast, @Mr_Piouf), et Facebook.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

N’oubliez pas de vous inscrire à la mailling et pour le LIVE final ICI.

Musique de pause : Le temps des colonies – Michel Sardou
Musique de fin : Heavy seas of love – Damon Albarn
Extrait de fin : Le détail de l’Histoire – Jean-Marie Le Pen (a.k.a. le borgne de la Trinité)


Liens et Références

◊ L’invité

Richard Fremder, de Temporium

◊ Débat

  • On parle de beaucoup de gens dans le débat, Piouf me fait remarquer qu’il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Voilà donc une liste des gens qu’on aborde. Les historiens sont notés (H), et historiens de formation (h) :
    • Les historiens de garde (notion subjective, donc..) :
      Jean Sevillia, journaliste au figaro magazine et figaro histoire, a participé au « livre noir de la révolution française ».
      Dimitri Casali, ancien prof de collège, auteur de plusieurs livres anti-EN, a réédité le Lavisse, manuel incarnant le roman national.
      Philippe de Villiers, qu’on ne présente plus, auteur de livres et d’un parc présentant une vision étonnante des guerres de vendée. A deux garçons charmants.
      Lorant Deutsch, a stoppé sa brillante carrière de comédien pour devenir royaliste, et auteur à succès de livres présentant l' »Histoire » (spoiler : les révolutionnaires et les musulmans sont les méchants).
      Reynald Sécher (H),  historien ayant inventé le terme de génocide vendéen. Très apprécié des deux précédents.
      Max Gallo (h), auteur de romans historiques. Comme beaucoup, il a commencé mitterandiste, et a fini sarkozyste 🙂
      Patrick Buisson, militant d’extrême droite, ancien membre de l’Action Française, et rédacteur de Minute, ami de Deutsch, Sarkozy (pendant un temps ^^), et Louis-Ferdinand Céline (un gars au dessus de tout reproche).
      Stéphane Bern, royaliste médiatique, tonton de Piouf.
      Franck Ferrand (h), historien médiatique spécialisé dans le ‘complotisme’ (« Je vais vous révéler des choses que le pouvoir vous cache » « l’institution est contre moi – ce qui ne m’empêche pas d’voir des émissions régulières sur Europe 1 et France Télé »).
      Je ne suis pas sûr d’avoir cité Luc Ferry Vincent Peillon, qui est typiquement un parfait exemple d’historien de garde, complètement allumé, et de gauche. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit 🙂
    • Les auteurs du livre Les historiens de garde
      Aurore Chéry (H), William Blanc (H), Christophe Naudin (H), soutenus par Nicolas Offenstadt (H), historien réputé.
    • D’autres historiens évoqués (de tous bords) :
      Jean-Clément Martin (H), historien spécialiste de la révolution et des guerres de Vendée.
      Henri Guillemin (H), historien vulgarisateur passionnant, aujourdh’ui un énorme succès sur youtube, format podcast !
      Vincent Reynouard, négationniste, auteur d’une contre-enquête sur Oradour sur Glane.
  • Quelques sources intéressantes pour ouvrir le débat :
    Le débat Sevillia (Figaro) / Chéry (auteur des HdG) : Faut-il aimer la France pour écrire son Histoire (France Culture, oct. 2013)
    @SI (payant) : l’Histoire dans l’EN (avec Casali) (oct. 2012)
    @SI (payant) : débat sur la réforme des programmes dans l’EN (juin 2014)
    Dossier @SI sur l’Histoire dans les médias
    L’émission Alesia de Temporium ; l’émission Repentance sur Temporium/Herodote.net

◊ Culture

  • Rome : ++
  • les Tudors : ~
  • Vikings : ~
  • Downton Abbey : +
  • Drunk History : +
  • The Americans : ~

◊ Quelques reportages

Krilin vous propose sa sélection de reportages historiques ou sociétal : voilà un petit torrent de 411 propositions, trouvables facilement en VOD.

  • Histoire, Décolonisation, post-colonialisme :
    Français si vous saviez
    Sexe et amour sous l’occupation
    .
    Cong binh : la longue nuit indochinoise
    Histoire du vietnam (6 épisodes)
    Filmer la guerre d’indochine
    .
    La guerre d’algérie : la déchirure
    Filmer la guerre d’algérie
    L’algérie, de Gaulle et la bombe
    La valise ou le cercueil
    Algérie 1988-2000 : Autopsie d’une tragédie
    .
    Noirs de France (3 épisodes)
    .
  • Économie :
    Triche industrielle
    Évasion fiscale : le hold-up du siècle
    .
  • Sociétal :
    Spécial investigation : histoires secrètes de la télé-réalité
    Les films de Pierre Carles
    Pédophilie : de la pulsion à l’interdit
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.9/5 (10 votes cast)
Bazingcast #41 « De la repentance historique d'avoir violé le duc », 4.9 out of 5 based on 10 ratings
Ce contenu a été publié dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

22 réponses à Bazingcast #41 « De la repentance historique d’avoir violé le duc »

  1. jb dit :

    Pas encore eu l’occasion d’écouter le podcast mais j’ai hâte.

    Par contre, ben non, désolé mais Luc Ferry n’est ni historien (il est philosophe) ni de gauche (il a d’ailleurs été ministre de Sarkozy). Je le qualifierais de conservateur modéré.
    Il y a certes beaucoup de personnalités réacs agaçantes qui s’emparent de l’histoire (celles que vous mettez dans ce glossaire), mais il faut aussi citer, même si vous ne les avez pas mentionnées dans votre émission, les équivalents de gauche et toute l’historiographie marxiste qui eux aussi gangrènent la discipline afin de faire passer leurs théories, ainsi que les politiques style Mélenchon (qui passe son temps à nous expliquer que Robespierre et Saint Just étaient des mecs trop cools).

    • Krilin dit :

      Ah merde, je voulais dire Vincent Peillon… J’ai confondu les tarés…
      Et comme c’est dit dans le podcast et avant la liste, les « historiens de garde » ne sont pas nécessairement historiens.

      Pour la question de l’historiographie de gauche (« marxiste » « troskyste », etc.), je veux bien, mais bon perso j’en viens à me demander si ce n’est pas une légende : tous les gens de gauche étant morts (ou passés à droite), je ne connais pas grand monde qui la propage encore.

      Alors il y a certes Mélenchon. Avec en particulier sa meilleure blague sur « dans le contexte de l’amérique du sud, cuba n’est pas une dictature » qui lui avait valu un jingle chez nous. CEPENDANT :
      -> Melenchon est clairement identifié comme gauchiste, (et comme non-historien)
      -> Il n’est pas invité à des émissions de grande écoute, prétendument neutres, ou copinages média, pour faire passer ses thèses historiques
      -> Même si je ne nie pas qu’il ait fait des émissions parlant d’histoire, je pense pouvoir dire que c’est un détail de sa carrière (haha). Globalement, à part quand il a dénoncé la pseudo-reconstitution* du visage de Robespiouf, je ne l’ai jamais entendu parler histoire dans une émission grand-public.
      => 3 raisons pour lesquelles on ne peut pas le mettre dans la même case que les « historiens de garde ». Ce qui ne change rien au fait qu’il ait des théories… étonnantes, mais au moins tout le monde identifie d’où il parle, et donc peut filtrer. Ce qui est pour moi le point essentiel.

      *la reconstitution du visage de Robespierre était une vaste fumisterie, vu que les sources d’époques le décrivent comme grand avec un visage fin.

      • Krilin dit :

        Pour être clair : si le seul exemple de lobbyiste du complot marxiste qu’on ait à me présenter, c’est un homme politique d’extrême gauche connu pour sa virulence, ça ne me convainc que moyennement sur son existence…

        • Vimaire dit :

          Autant le complot marxiste est avéré, autant le judéo-maçonique, lui, est bien réel et…

          Plus sérieusement, sans qu’on puisse parler de lobby, et encore moins de complot (du moins il me semble), il y a eu, si ce n’est un courant, du moins une tendance, ou un penchant marxiste chez certains historiens français du XXe. Je ne parles pas ici de certains historiens (je n’ai d’ailleurs pas de noms) qui ont pu s’aligner sur les positions les plus staliniennes du PC avant et après la 2e GM mais de gens beaucoup plus talentueux et estimables.

          Exemple-type : Jacques le Goff, très grand bonhomme s’il en fut, a eu sa période marxisante. Si vous ouvrez un de ses classiques « La civilisation de l’occident médiéval », vous tombez entre autres sur le chapitre « La femme dans la lutte des classes au Moyen-Age »… . Sauf que le talent et la rigueur historique de l’auteur font que son livre demeure une référence malgré ces quelques errements. Lui-même les a ensuite largement reconnus et soulignait en souriant que cela avait rendu encore plus surprenante sa « rencontre » avec Saint Louis.

          Il me semble aussi qu’une partie des historiens de l’école des annales a eu la même tentation, mais on parle là de grands messieurs (et madames).

          Krilin tu disais que sans être d’accord avec Sévilia, tu le trouvais à peu près respectable, au moins humainement ou dans sa façon de débattre. (j’ai plus tes mots exacts). Je lui trouve une ENORME qualité : quand il écrit, il donne ses sources. Ça permet le débat et la lecture critique, c’est pas mal en matière d’histoire.

          My two cents.

  2. Vimaire dit :

    Que Fidel Castro lui-même était un mec trop cool, il me semble également.

    Pareil, hâte d’écouter tout ça.

  3. Yann dit :

    Je vous ai découvert y a deux semaines et j’ai déjà tout écouté.
    Dommage que vous n’ayez plus trop le temps de vous réunir pour faire des podcasts (mais ça vous manque tellement que du coup vous en faites un qui dur 4 heures!) 😀
    Bref, un message pour vous dire merci.
    Je me marre bien grâce à vous et vos invités sont vraiment supers. C’est un plaisir de pouvoir les écouter sur podcast qui leurs permettent de s’exprimer librement (et comme c’est bon d’avoir enfin des discours qui sortent du répété qu’on a sur tous les autres médias).
    Vos conseils séries sont supers (détecter Community à l’époque… merci Yahoo d’ailleurs) et je suis toujours assez d’accord et j’ai hâte de découvrir celles que vous recommander et que je ne connais pas.

    Bref: Si vous continuez, j’achète un badge!
    PS: Cool le clin d’oeil à Idiocratie.

  4. FLLWDD dit :

    Pas encore écouté mais je viens déjà car iTunes télécharge le nouveau Bazingcast! Super nouvelle, merci les gars! 😉

  5. blop dit :

    super épisode!
    je vous ai fait découvrir à des collègues avec cet épisode d’ailleurs(c’est un peu triste vu que c’est un des derniers).

    J’écoute temporium depuis quelques temps déjà et j’ai vraiment apprécié d’écouter Richard Fremder expliquer son point de vue comme ça, parce que j’avoue qu’il m’est arrivée de me poser des questions sur ses opinions plusieurs fois (je connaissais pas le terme « historien de garde » mais j’avais tendance à me demander si il appartenait pas à cette catégorie). Il s’avère en fait que ce n’est pas le cas et que je partage pas mal sa vision de l’Histoire, c’est vraiment quelqu’un d’intéressant. Voila maintenant je continuerais d’écouter Temporium d’une autre façon 🙂

    autrement rien à voir mais je suis contente que vous ayez mis une liste de docu, j’adooore les docu (je vais m’empresser de me procurer ce torrent de 411 propositions :D)

  6. Thomas Reteuna dit :

    Bonjour !

    Vous parlez à un moment d’une émission « très vieille » traitant de la colonisation avec Daniel Lefèvre.Pourriez-vous donner le nom/lien de cet émission/épisode ( temporium ? )

    Merci par avance !

    Thomas

  7. ian0delond dit :

    C’était super.

  8. Konick dit :

    Un vrai plaisir de vous retrouver après cette si longue absence ! Et un p’tit pincement pour cette fin plus ou moins annoncée, « il y a un arc-en-ciel dans mon coeur » aurait dit Tchang à la fin du Lotus Bleu au moment du départ de Tintin.
    Bref, ces épanchements passés, merci pour ce monumental épisode et la découverte (pour moi) de Richard Fremder.
    J’aime toujours autant vos questions tordues, votre liberté de ton et de fond (vive le podcast, effectivement !), votre jubilation, même, à ne pas être consensuels -un poil trollesque- et à vous faire l’avocat du diable pour mieux en saisir les contours.
    Je manque de temps pour réagir sur des points spécifiques, mais avant tout, un merci s’imposait !
    Love you guys 🙂

  9. Vimaire dit :

    J’ai fini l’épisode, comme je m’y attendais, les 4h passent comme une lettre à la poste, et c’est top 🙂

    Juste une petite surprise : personne ne parle de « 2000 ans d’histoire », émission historique de France Inter, en général évoquée avec des trémolos dans la voix dès que l’on évoque histoire et grand public.

  10. RobG dit :

    Quelle bonne surprise de voir un nouvel épisode de Bazingcast dans mon flux RSS ! D’autant plus avec un invité que j’apprécie particulièrement dans Temporium.
    J’ai beaucoup aimé cet épisode, les 4 heures+ passent super vite.
    C’est totalement exclu de refaire quelque épisodes de temps en temps, sans aucune contrainte de fréquence ou de régularité ?

  11. Sylvain L. dit :

    ouf! j’ai mis le temps pour tout écouter par petits bouts au boulot mais ça valait le coup! Etant déjà fan de RF, c’était un vrai plaisir 🙂
    2 questions :
    – je m’attendais à une évocation de l' »Histoire de France pour les connards », je me demande si RF connait 🙂
    – à quand un podcast historique bazingium! ? 🙂

    • RF dit :

      Bonjour Sylvain, je connais ce qui a été tenté sur « l’Histoire de France pour les connards ». Je dis « tenté » parce que c’est déjà fini 😉 Ils ne sont pas allé bien loin … J’ai suivi depuis le premier (j’ai d’ailleurs mis un post sur Facebook, comme quoi je suis ouvert à la concurrence !) avec une certaine angoisse, dans la mesure où techniquement parlant, c’était génialement fait. Sur le fond, c’était mauvais, des erreurs, mais surtout, j’ai détesté la vulgarité facile. Mais je ne faisais pas partie de la cible. Je me suis posé la question, ainsi qu’à mes associés, par rapport à ma propre émission, savoir si je devais changer et aller vers ça… Et, à la réaction des fans Facebook (qui ne sont qu’une partie de l’audience, certes), j’ai vu qu’ils n’étaient pas très fans de « L’Histoire de France pour les connards ». Ce qui n’empêche pas de vouloir évoluer, ce qui va très prochainement être le cas de « Temporium, l’émission » … Je vais détendre un peu plus le style (jugé parfois ampoulé), m’adapter un peu aux étudiants aussi, bref, continuer de faire évoluer une formule qui ne fonctionne pas si mal. Mais j’ai vraiment suivi leur expérience, et, je crois que la technique de montage, super bien faite, ainsi que les sources à travailler a dû leur prendre un peu de temps, plus que prévu j’imagine. Moins vulgaire, c’était une formule géniale … Voilà 😉

      Enfin, un Bazingium, ça pourrait être amusant, j’en parle aux intéressés … A très vite

  12. lielos dit :

    Je me disais que Bazingcast n’était plus, et voila un épisode et pas des moindre, de par son contenu (sa durée 😉 ) et son invité donc j’admire le travail.

    Un excellent travail, si je ne vous entend plus je vous remercie pour l’ensemble de vos podcasts et si vous faites de temps en temps je vous écouterai avec le plus grand plaisir.

  13. nborde dit :

    Je ne vous remercie pas …

    Moi qui avait déjà des playlist surchargées sur podcast addict… Voilà qu’à cause de vous je dois y ajouter de nombreux épisodes parlant de l’histoire de France.

    Plus sérieusement je n’ai pas fini d’écouter l’épisode, qui est plus long que d’habitude, mais c’est vraiment génial de découvrir un invité de cette qualité et j’ai hâte d’écouter ses podcasts aussi.

    Longue vie à Bazingcast.

  14. Mentine dit :

    Merci pour ces 4h30.
    J’aimais bien vos débats qui n’en étaient pas. Seul Piouf posait certaines questions déviantes mais pas vraiment d’opposition entre les opinions.
    Pour moi l’histoire n’étant considérée comme une science que depuis peu, on a encore du mal à entendre des gens rationnels, qui « relativisent » tout. J’ai toujours pensé que l’histoire était racontée selon les besoins du moment, pour diriger la population d’une certaine manière. Le rationalisme scientifique n’a rien à faire la dedans.
    Si vous le pouvez, écouter l’interview de Jean Bricmont par Maja Neskovic dans le podcast vidéo « Aux Sources » (sur Hors Série). Un physicien qui voudrait que la rigueur scientifique soit appliquée aux idées et aux respect des débats… et on le prend tout de suite pour un antisémite. 🙂

    Bon à quand le live?

    Be seeing you,
    Mentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *