Bazingcast #40 « De la BD feutrée en chambre noire »

Pour ce quarantième épisode (petit coup de vieux…), nous nous attaquons à l’avenir de la BD à l’ère du numérique avec nos deux invités : Yomgui (auteur aguerri et dessinateur de  la belle série « Chambres Noires ») et Tim (blogueur avant l’heure, aujourd’hui blogueur BD armé de ses feutres multicolores). Au programme : l’histoire et le marché de la bande-dessinée, les parcours très différents de nos invités, et leur point de vue sur l’avenir de leur art.
Pour finir, dans une petite rubrique Culture, chacun vous conseille une bande dessinée.

  • Dossier / Invités :  La bande-dessinée à l’ère numérique
  • Culture :  Conseils BD

Cet épisode est disponible sur iTunes, sur Miro, en téléchargement au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les différents flux RSS pour chacun des formats.

Vous pouvez retrouver Bazingcast sur Twitter (@Bazingcast@Mr_Piouf), et Facebook.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Musique de fin : Failling – HAIM


Liens et Références

◊ Les invités

Yomgui, auteur/dessinateur.

 


Tim,  auteur/dessinateur auto-produit.

◊ Dossier BD

◊ Culture

◊ Conseils pour commencer la BD (en cours de remplissage)

Ce qui est vaste, on l’a dit…

Tim conseille : Akira et Adèle Blanc-sec

Yomgui conseille :

  • Classique : Spirou
  • Série tout publics : Seuls (Vehlmann et Gazzoti) ; Peter Pan et La quête de l’oiseau du temps (Loisel) ; à gratter aussi de bons trucs jeunesse dans Tchô ! la collec’ (Lou, Agito Cosmos, Paola Crusoé…)
  • Série adulte : Maus ; Riad Sattouf (Les aventures de Jérémie, Retour au collège) ; collection Poisson Pilote (Dargaud) d’une manière générale même si elle n’existe plus vraiment…
  • Plus évolué : Les pillules bleues (Peeters) ; et tu me vireras Bilal sinon je me tire une balle (je déconne).
  • Quelques auteurs que je conseillerai aussi : Hubert (Le legs de l’alchimiste, Miss Patouche, Beauté) ; Winschluss (sa version de Pinocchio !!!) ; Bouzard (dans l’humour entre fluide et les requins marteaux, j’adore) ; Miller (séries Dark Knight et Sin City) ; Hugues Micol (Les contes du septième souffle, Séquelles, Trois)…

Krilin conseille :

Classiques
tout public
Séries
tout public
Séries
Adultes
Plus évolué
Tintin
Asterix
Gaston Lagaffe
Yoko Tsuno
Rahan
Valerian et Laureline
Donjon
Fables
Balade au bout du monde
Kid Paddle
Les passagers du vent
Universal War 1
Jeremiah
Le combat ordinaire
Walking Dead
Bilal-Christin
Schuiten-Peeters
The Sandman
The Crow
Guido Crepax
VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.2/5 (13 votes cast)
Bazingcast #40 « De la BD feutrée en chambre noire », 4.2 out of 5 based on 13 ratings
Ce contenu a été publié dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Bazingcast #40 « De la BD feutrée en chambre noire »

  1. Pierre dit :

    Il n’y a pas comme un problème dans ce billet ?
    Mon lecteur de podcast n’a pas trouvé de fichier à télécharger…

  2. Aiyana dit :

    Merci beaucoup pour ce super épisode ! Vous avez allongé ma liste de livres/BD à lire et j’attends l’épisode facho sur l’humour avec encore plus d’impatience !

    Attention l’épisode 42 approche, vous avez intérêt à envoyer du lourd 😉

  3. Pierre dit :

    BeyondPod qui est branché sur feedly, avec pour url
    http://bazingcast.com/feed

    Sauf erreur de ma part, l’épisode #39 marchait correctement.

  4. Puel Le Puel dit :

    T’ain..on n’y croyait plus….Pas encore écouté mais j’ai hâte tant le sujet m’intéresse particulièrement!

    • Piouf dit :

      On espère que tu ne seras pas déçu, comme dab on est un peu novice sur le sujet mais heureusement il y a les invités pour relever le niveau :p

      • Vimaire dit :

        Bah c’est votre « noviciat » qui rend les choses intéressantes, puisque vous posez à vos invités les questions de base que tout le monde peut se poser, avant d’approfondir ensuite le sujet, ou de partir sur des questions qui vous sont plus personnelles,… .

        Par ailleurs, comme pour la musique ou le jdr, perso j’apprécie beaucoup que vous vous penchiez toujours sur l’aspect financier, voir juridique des sujets, c’est souvent trop méconnu alors que ça régit quand même largement toutes les « industries » « culturelles ».

        Très bon épisode donc, amha.

  5. Vimaire dit :

    Très bon épisode, alors même que le sujet ne m’emballait pas forcément à la base. L’aspect économie/business/réseaux du monde de la BD était très intéressant.

    Par ailleurs, l’un des invités mentionne à un moment qu’un autre dessinateur (et/ou un blogueur), après un voyage en Albanie, rapportait qu’il n’y avait aucune BD là-bas (aucune BD locale en tout cas, aucune culture de la BD). Est-ce qu’il serait possible de retrouver la site qu’il évoque ?

    J’ai un peu traîné mes guêtres à Belgrade, et pour le coup un exposition permanente sur l’illustration/la BD existe sur la forteresse de Belgrade, et reproduit plusieurs planches de BD autochtone, et qui ne datent pas d’hier. Or, si Serbes et Albanais s’aiment moyennement depuis quelques temps (on se demande bien pourquoi),, à l’époque de la Yougoslavie ce genre de choses devait quand même circuler, non ?

    • Krilin dit :

      Les aventures de Kek en Albanie :
      http://blog.zanorg.com/index.php?post=501
      (et pages suivantes)
      Je crois que la Yougoslavie de Tito était bien plus cosmopolite et ouverte que l’Albanie, d’où p-ê cette différence. Mais je ne suis pas un spécialiste de la région donc ce n’est qu’une idée comme ça.

      Quelques pages plus loin, il va au Monténégro, là ex-Yougoslavie, là des Serbes, et pourtant ils ne semblent pas connaître la BD non plus.

      • Vimaire dit :

        Excellent, merci beaucoup ! J’ai passé quelques mois dans les Balkans, et ça fait plaisir de revoir les paysages (villes notamment) qui évoquent ça.

        J’essayerai de retrouver ce que j’ai vu à Belgrade. Maintenant que j’ai découvert qu’il y avait des romans graphiques hongrois, je pense que tout est possible en terme de BD…

  6. Mentine dit :

    Mais qui a choisi la musique de fin?
    Et quel est le problème avec les BDs Kaamelott?

    J’aurais aimé savoir (de la part de vos invités et vous) comment choisit-on une BD / que recherche-t-on dans une BD? Vos choix me semblent « faussement » éclectiques (thème social ou alors carrément humour potache). Point trop de SF ni d’univers parallèles (à part les conseils de Krilin, mais c’est normal c’est mon frère).

    Un ancien collègue 40aire BDvore m’a offert pour mon départ 3 albums qu’il m’a dit « cultes »:
    – « La Tour » de Schuiten & Peeters – Fantastique
    – « Ici Même » de Jean-Claude Forest et Jacques Tardi – Absurde
    – … me rappelle plus du troisième. Une uchronie.
    Un autre m’a offert les 5 tomes des aventures de Julius Corentin Acquefacques de Marc-Antoine Mathieu. Absurde et fantastique.

    Les choix sont peut être une question de génération, même si on a tous été biberonnés à Gosciny, Hergé.. et visiblement Roba :).

    Be seeing you,
    Mentine

    • Piouf dit :

      C’est moa qui choisi les musiques de fin, c’est ma prérogative de grand gourou manitou. Le soucis c’est que j’ai plus de musique à proposer que d’épisode :p

  7. aude dit :

    super épisode
    intéressant surtout quand on ne connait pas
    les invités sont cool aussi
    j’aime bien ce nouveau mode d’épisode avec des invités, sur des sujets divers et variés …
    votre projet sur l’humour peut être bien intéressant !!! j’espère que vous trouverez le temps de le faire
    bonne continuation

  8. blop dit :

    super épisode, comme d’hab, et ça m’a permit de découvrir un nouveau site de photos d’urbex, et ça c’est vraiment très chouette 😀
    Sinon j’espère que la liste de conseil BD va encore s’allonger, ça fait plein d’idées de cadeaux de noël!

  9. blop dit :

    au fait, j’ai l’impression que vos anciens épisodes (en tout cas certains) ne sont plus écoutables sur le site (ni même téléchargeables depuis le site), par contre sur itunes ça marche.

  10. martsb dit :

    Super épisode, une fois de plus ! Je me rend compte que bien que j’adore à chaque fois je ne viens que très peu le dire ici…
    J’ai particulièrement apprécier les moments ou ils parlent concrètement de « l’envers du décor  » le côté sous pour les auteurs et gestion de place pour les libraires. C’est un monde que je ne connais pas mais pourtant gros consommateur de BD. Grâce à Bazingcast j’ai pu briller en société !

    J’attends toujours vos épisodes avec impatience !
    Bonne continuation

  11. Bjorn Olafsen dit :

    Salut !

    Bon épisode, le pitch ne m’avait pas emballé mais a l’écoute c’était plutôt intéressant. Je n’avais jamais entendu parler des invités, mais il ont fait le job. Je suis un peu surpris que personne n’ai cité (voire invité) Marion Montaigne, qui est pourtant calibrée pour votre famille d’humour je crois (en tout cas pour la mienne !).
    Bon après mêmes commentaires que pour les autres épisodes thématiques, sympa mais ça sonnerait presque un peu trop pro (Krillin avait pris sa ritaline ou bien ?). Pas de débat, pas de mauvaise foi, a peine quelques blaguounettes de mauvais gout…M’enfin, si c’est ce qui vous plait :).
    Ah oui et sinon l’IRLPG, c’est bien alors vous savez quoi faire…
    Alors des thèmes plus rock’n’roll pour ne pas faire que critiquer :
    Invasion chinoise de Paris, Europe occupée (IRLPG…)
    Ecrire des livres aujourd’hui (genre auto publication et éditeurs qui n’aiment que les vampires sodomites qui brillent…)
    Jeux video la vengeance (si si…y a besoin)
    Inviter les mecs de l’Humour de Droite pour un petit debat de bon gout….

    Continuez le bon job comme on dit en anglosaxonnois

  12. ShoTo dit :

    Je suis assez surpris que personne n’ai mentionné Understanding Comics de Scott McCloud (ou l’Art invisible, la traduction française est très bonne), c’est la meilleure introduction sur ce qu’est le BD que je connaisse.
    Sinon je suis peut être biaisé mais je ne suis surpris de la surreprésentation du genre historique dans les ventes BDs. Je ne lis presque que ça (Souvenirs de la Grande Armée, Il était une fois en France,…)

    • Yomgui dit :

      L’art de l’invisible est une BD sur la BD (sources, présentation des différents types de BD, théorie…) et reste la propre définition de l’auteur de ce médium en tant qu’art séquentiel. Je ne conseillerai pas cet ouvrage pour découvrir la BD : mieux vaut lire directement une simple BD que d’apprendre à la connaître en amont ; c’est comme si tu commençais par un livre sur les techniques d’écriture, la structure d’une fiction, l’histoire de la littérature… avant de lire un simple roman.
      Cela étant dit, pour ceux qui veulent approfondir, c’est un excellent bouquin !

  13. Jason dit :

    YO ! Je laisse un petit commentaire, pas spécialement pour cet épisode mais pour l’ensemble des épisodes (je vous ai découvert il y a 1 mois).
    Je tiens à vous encouragez pour que vous continuiez car je vois que vous avez perdu le rythme qui était initialement prévu a 1 podcast toute les 2 semaines^^.

    En tout cas votre podcast est top, avec des jingles géniaux (en particulier le générique de début)(d’ailleurs j’aimerai savoir la musique utilisé pour le jingle « news » si c’est possible, elle a l’air plutôt cool :)), l’humour de krillin me fait toujours marrer et surtout j’ai découvert beaucoup de trucs, notamment des films, livres et jeux de société (j’en connaissais pas de vraiment intéressant, après l’épisode dédier ça m’a motivé à aller à un espace de jeux de société). Merci et bonne continuation !

  14. HMZ dit :

    A quand le dernier épisode ? 🙂

  15. alexdeck dit :

    Salut à tous,

    Dois je supprimer votre podcast de ma liste d’abonnements Itunes ? ou comptez vous refaire des épisodes un jour ?

    Cordialement,

  16. Sylvain L. dit :

    6 mois après sa disparition, toujours aucune nouvelle du petit Bazincast. Ses parents l’attendent toujours, momifiés, à l’entrée du magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *