Bazingcast #30 « De la keynote des pirates métaleux »

Malgré l’élection de François Hollande (j’ai suivi les conseils de mon mentor Mickael Vendetta et je suis resté), et malgré une équipe plus débordée que jamais, voici un épisode éclectique sans l’ami Trollin mais avec deux invités : l’habitué docteur IenIen qui nous amène Max, docteur en marketing (et oui ça existe…), pour un dossier surprenant !

  • News : L’IPO et l’empêcheur de tourner en rond de Facebook, la nouvelle équipe numérique de Hollande et leurs annonces, bilan 4 mois après le lancement de Free Mobile.
  • Dossier de l’invité : Le métal / L’importance du volume sonore dans l’expérience des concerts de heavy metal / Les motivations à utiliser des protections dans l’exercice de loisirs à risque / Réflexion sur la publication scientifique et la recherche en marketing.
  • Culture : Tour de table des coups de cœur du moment.

Pour les gagnants du concours Arrêt sur image Krilin vous contactera.

Pour retrouver tous les liens et informations complémentaires à cet épisode n’oubliez pas d’aller voir les liens et références.

Cet épisode est disponible sur iTunes, sur Miro, en téléchargement au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les différents flux RSS pour chacun des formats.

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver Bazingcast sur Twitter (@Bazingcast, @Mr_Piouf), Facebook et le forum de Freepod.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Un grand merci à toute l’équipe de L’apéro du Captain de nous accueillir dans leur cave et au juvénile Swann pour la gestion du live.

Musique de fin : Alestorm – Keelhauled (ne pas manquer le clip par ici), et quelques extraits des coulisses 😉

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.5/5 (8 votes cast)
Bazingcast #30 « De la keynote des pirates métaleux », 4.5 out of 5 based on 8 ratings
Ce contenu a été publié dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Bazingcast #30 « De la keynote des pirates métaleux »

  1. Black Panda dit :

    Oh non! Moi aussi je voulais un abonnement à Arrêt sur image! J’aurai bien joué si j’avais su! Maaaarde!
    Il t’en resterai pas en rab’ par hasard Krilin? 🙁
    (Pitié?)

  2. blop dit :

    Merci à Max, maintenant je sais pourquoi dans tous les concerts de metal où je suis allé (sur Paris) le son était tout pourri.
    J’ai vu I wish, et je confirme, c’est un film super sympa et bien rafraîchissant, du même réal je vous conseil afterlife qui parle de gens morts qui doivent choisir un souvenir de leur vie passé pour l’emporter dans l’au delà (ça à l’air glauque comme ça mais en fait c’est très serein).

  3. Doudou dit :

    Hello !!!

    alors y a plus de d’inscription pour arrêt sur image ?

    *mode radin* !

  4. Fred dit :

    Hu huh Krilin on sent qu’il aime pas les marketeux. Accueil glacial.

  5. strayz dit :

    la punchline du mois : « je me suis fait chier à bosser 5 ans pour devenir ingénieur, c’est pas pour payer mon téléphone comme un smicard ». juste bravo, j’ai failli mourir en conduisant.

    • Wilnock dit :

      Ou comment la vrai nature de Krillin ressurgie une fois les elections passer…
      Il s’est acheter une conscience pour 5ans en votant Melenchon, maintenant il peut se lacher

      Je garde cette quote et je l’applique a moi-meme egalement.

  6. B. dit :

    Je suis en pleine écoute… ET ELLE A QUOI CONTRE LE GLAM-METAL, PLAYNE !!???

    • B. dit :

      Ceci étant, regrouper sous la fine appellation « saucisse-metal » le glam-metal et Manowar, faudra qu’on m’explique… Sinon niveau volume sonore, il me semble que Motorhead est également pas mal « renommé ».

      • Playne dit :

        (Oui, je débarque 300 ans plus tard)
        Je n’ai absolument rien contre le glam metal, ni contre Manowar ou le saucisse métal au sens large, juste que ça me paraît un peu excessif de regrouper sous la houlette « metal » plein de groupes qui font plus du heavy qu’autre chose. J’ai une grande passion pour des Alice Cooper ou autres Poison, mais bon. Pour Manowar, c’est juste que le cuir ça me rend toute chose…

        • B. dit :

          euh… je me perds un peu là : le heavy serait pas du metal ???

          Et ton appellation « saucisse metal », c’est rapport aux pantalons « poutrap' », comme on dit ? 😉

          Sinon une distinction qui n’a pas été faite durant le débat mais qui a je pense son importance : les anglo-saxons (surtout les américains en fait) regroupent sous l’appellation « heavy metal » tant le hard rock (d’AC/DC à Van Halen, Scorpions,…) que les divers courants du metal, d’où le fait de parler par exemple de la « New wave of british heavy metal » regroupant des groupes hard rock et heavy. En Europe, c’est un peu différent : on distingue le hard rock du metal, et l’appellation metal recouvre les différents genre de metal (trash, speed, black,…) dont le heavy n’est alors qu’un sous-genre bien défini (Iron Maiden, Judas Priest,…).

          Je ne sais pas si je suis très clair là…

          • Playne dit :

            Après écoute approfondie de la chose, quand j’étais passée mettre des conneries sur le chat j’avais pas tout le contexte …
            Je plussoie la distinction que tu soulèves, et c’est vrai qu’on s’y perd – j’aurais dû écrire hard rock au lieu de heavy dans mon commentaire précédent 🙂
            Je ne sais pas s’il y en a vu de diffusés ici, mais il y a des arbres assez hilarants sur les différents genres mais on s’éloigne de la choucroute (du hair metal ?), et comme dit dans l’épisode les appellations ont changé.

            L’appellation (copyrightée, s’iouplait) de « saucisse metal » ne faisait pas plus que ça référence aux futals moulants, mais je pense que c’est clairement une piste d’explication … 😀

            • B. dit :

              C’est bizarre qu’il y ait tant de « marronniers » (c’est comme ça qu’on dit ?) sur la définition des différents genre de rock ou de metal, les distinctions m’avaient toujours semblé claires ;-/

              Bon, après y avait les trolls du courrier des lecteurs de Rocksound (oui je suis vieux, oui) qui brassaient des thèmes tels que « Meuh non, euh, Linkin Park c’est pas commercial ! » ou encore « Offspring c’est pas du punk, c’est rien que des vendus, pas comme Blink ! ».

              On savait rire à l’époque.

            • Krilin dit :

              😀

              Le troll a limite perdu de sa superbe avec internet…

              (ok, c’est un troll)

            • Playne dit :

              Première fois que je lis le terme, possible ^^
              C’est si vieux que ça Rocksound ? Je suis quasiment certaine d’avoir déjà lu une de leurs éditions dans ma folle jeunesse… 😀

  7. PAT LACHATTE dit :

    Krillin a un avis très tranché sur certains groupes de métal (il a le droit)…et pas forcément très avisé (il a le droit aussi d’être à la ramasse et d’en être fier!)…
    Bravo à l’invité spécialiste métalleux qui aurait mérité encore beaucoup plus de temps pour développer.

    En ce qui concerne le black metal je ne saurai conseiller le fameux livre « Black metal satanique: les seigneurs du chaos », que j’ai lu et relu….

  8. Hmz dit :

    Un épisode que j’ai trouvé moins riche et diversifier que les précédents. Les news et la bonne humeur générale de l’équipe tempère ma critique. Personnellement je pense que cette baisse de régime s’explique par le fait que nous sommes en fin de saison et peut-être aussi que l’inspiration n’était pas au rendez-vous

    Bonne vacances et revenez-nous en pleine forme !

    See U

  9. Poio dit :

    En effet, moins diversifié que d’habitude, mais néanmoins intéressant.
    Faut avouer que la boîte à jingle de Trollin manque un peu.

    Nous faites pas attendre autant pour le prochain épisode ! 😉

    J’ai bien eu un mail de krillin pour @si, je suppose qu’il ne me reste qu’à attendre sagement un mail d’@si.

  10. Mentine dit :

    Merci pour le mot gentil, Ursule vous embrasse vous bave dessus.
    Merci pour l’abonnement, mais si tout le monde ne donne pas ses coordonnées je peux toujours attendre…
    J’écoute aussi bien du black Metal que du baroque ou classique, deux musiques pas incompatibles comme c’est bien connu. Mais pour continuer le plus longtemps à apprécier toutes les nuances d’un orchestre symphonique je tiens beaucoup à mes oreilles . Je suis également exposée au bruit au travail, et pour cette raison mon employeur m’a fait fabriquer ds bouchons moulés que j’utilise souvent, même hors du boulot 🙂 . J’ai toujours mis des bouchons aux concerts de rock ou Metal, c’est un accessoire indispensable pour apprécier la musique et ne pas repartir avec des acouphènes terribles.
    Pour toutes ces raisons l’épisode #30 m’a à la fois intéressée et consternée à plusieurs reprises :
    – Déjà pourquoi les concerts de Metal seraient particulièrement les plus dangereux, comparé à certaines boîtes de nuits, ou autres rave party / sound systems pourraves ? Il me semble qu’on va plus à un concert de Metal pour la musique que dans les deux autres manifestations où le but est clairement de s’en mettre plein les oreilles.
    – La comparaison entre les concerts à 120dB et l’escalade ? WTF, quel rapport !? Nous avons un capital auditif qui se détériore à chaque agression sonore et ne se reconstitue pas, l’escalade c’est juste un sport (débile, comme beaucoup d’autres sports) où on risque juste de mourir rapidement ou de finir tétraplégique. La comparaison avec la plongée sous-marine m’aurait semblée plus à propos, on risque également une perte d’audition. J’ai connu un gars bassiste dans un groupe de Metal qui a perdu la moitié de sa bande passante suite à une mauvaise décompression, dégoûté.
    – Des connards risquent de réutiliser l’étude pour se faire du fric ? HELLOOOW !? A quoi sert le marketing dans ton monde de Bisounours Krilin?

    Merci quand même pour le court extrait de Opeth utilisé pour le jingle de l’invité.

    Be seeing you,
    Mentine

    PS : la musique Metal, ça s’écrit Metal.

    • Krilin dit :

      Je pense que notre docteur en Marketing a étudié ce cas particulier du metal parce qu’il l’intéressait, comme exemple d’une étude plus globale de « vendre des équipements de protection au sein d’une pratique dangereuse d’une communauté ». D’où l’autre exemple plus rapidement traité des skateurs.
      Donc le metal est un exemple, on aurait clairement pu traiter Thunderdome et autre Chasis.
      -Ou, pour troller, on pourrait dire que l’argument « je mets des protections phoniques pour profiter pleinement de la musique » ne peut s’appliquer à la techno.

      Le rapprochement avec l’escalade nous a tous surpris ; c’est le docteur Ien_Ien, grand amateur de murs, qui en est le cerveau, ainsi que le seul et unique éxécutant. Je le laisse se défendre 🙂

      Des connards risquent(…). Ben oui, notre invité semblait faire ça pour l’amour de l’art et la compréhension de son prochain, il me semblait essentiel de rappeler la réalité du marché. Et si c’est un « risque » et pas une « certitude », c’est qu’il est très possible qu’aucune boite ne croie à la possibilité de se faire de la thune sur ce cas d’école précis (contrairement aux skaters).

      • ien_ien dit :

        Bon bon bon … j’arrive un peu après la bataille 🙂

        Max s’intéresse aux recherches de sensations extremes dans les loisirs : le Metal UNE approche de ce thème, en aucun cas une définition du risque pour les oreilles… on est bien d’accord qu’il y a bien d’autres genres musicaux tout aussi dangeureux de ce point vue. +1 pour le point troll techno de Krilin 😀
        Je pense (j’aurais du mal à demande direct à Max en ce moment, il est pas France) qu’il a pris le Metal pour exemple, en partie par gout personnel, et parceque le Metal fut le premier genre, chronologiquement, à s’écouter à de tel volumes.

        Pour le coup de l’escalade : j’ai peut etre mal expliquer ma remarque, mais ce n’était pas une comparaison de grimpe / 120dB et encore moins une comparaison de leurs risques respectif.

        En préparant le podcast, Max m’avait passé des articles où il parlait (dans le cadre du thème générale) de la dualité des symboles de mort et vie dans ces loisirs… en lisant ça, j’ai retrouvé tout de suite cette dualité dans l’escalade. Max lui m’a parlé de ceci également dans le cadre du saut en parachute… bref c’était concernant SYMBOLE de VIE / MORT au sein de la pratique d’un loisir. On aurait donc pu également parler plongée.

        Pour la plongée, Max aurait pu répondre (il a un gros passif dans le domaine), mais je me permet, ayant également pratiqué.

        Il a y chaque année, en France métropolitaine, environ 10 à 20 décés lors d’accidents de plongé (+ un nombre croissant d’accident non mortel depuis les années 90, i.e. environ 200 / au début des années 2000 …).

        Concernant l’escalade (je parle ici de la pratique en salle ou en falaise, j’exclu l’alpinisme qui est une autre discipline) on est bien loin du nombre de décés (les accidents sont plus souvent en salles, où l’attention est moins grande).

        Troll : pour les tétra, regarde plutot coté rugby, foot ou vélo… dixit des connaissance travaillant en Réanimation.

        Sinon, content que l’extrait d’Opeth est fait son effet 🙂

    • Poio dit :

      A l’écoute, j’ai pas ressenti de stigmatisation du concert de Metal en particulier. J’ai plus eu l’impression que c’était l’expérience vécue des intervenants qui ressortait, d’où le Metal plus qu’autre chose.
      Je m’insurge ! Le sport c’est pas débile. C’est la façon de le pratiquer qui peut l’être. Et la comparaison était surtout là pour illustrer l’effet social qui provoque le « respect » du mec qui a tellement confiance en lui qu’il ne se protège pas. Les risques sont pas les mêmes, c’est sûr, mais les comportements sont proches.

    • Pienpien dit :

      Episode très interessant. Qui se démarque des autres et donc que je trouve diversifié. (J’aime bien les episodes avec un gros dossier !)

      Pour l’histoire de l’escalade. Mantine a lancer un gros troll donc je vais me lancer dedans: je vois pas trop en quoi l’escalade est un sport debile… si tu es assuré et que tu grimpe avec un partenaire attentif il n’y a aucune raison qu’il y ait un accident. T’as autant de chance de te blesser dans un concert débile de metal dans les pogos.
      Sinon je trouve aussi la comparaison pas exact en escalade tu as conscience du danger et que si tu fais vraiment de la merde c’est la mort en retour. Au concert de une la gravité est pluq faible, mais bien qu’il y ait la génération sida, je pense tout de même que pas mal de personne n’ont pas conscience des dégâts.

      Merci pour cet episode

  11. MrClem dit :

    je proteste !!!

    je suis le papa d’ « Ursule » et je proteste. Le jour où j’écoute l’émission, c’est MOI qui garde le petit et la maman est au boulot !!!

    • Krilin dit :

      Comment ? Une femme qui travaille ? Pire, une MÈRE qui travaille !
      J’ai les plus grosses inquiétudes pour l’éducation de l’enfant (surtout si ses parents écoutent Bazingcast ^^).

      • Mentine dit :

        Ouai, j’en avais assez de profiter du système comme un parasite. Sarkozy m’a fait peur pendant la campagne, du coup j’ai repris le boulot, et paf! c’est Flamby qui passe finalement! …

        Be seeing you,
        Mentine

  12. ShoTo dit :

    Au sujet des déboires de Freemobile, c’était pareil au lancement de SFR et Bouygues hein…
    2 millions de clients en 3 mois, je trouve surprenant qu’il n’y ai pas eu plus de problèmes.

  13. AdMkrn dit :

    Krilin dit des choses intéressantes, alors que Piouf est franchement usant à la longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *