Bazingcast #28 « Du deckbuilding politique en amazonie »

Pour cet épisode nous avons comme invité Olivier de Proxi-Jeux qui , après quelques news, nous fait profiter de sa science et son grand âge pour deux rubriques spéciales jeux de société « modernes ». Pour finir un petit point séries du moment et un petit dossier spécial politique dans les séries pour s’échauffer avant notre épisode spécial présidentielles avec les Poligeeks !

  • News : Momo, la présidentielle et l’internet, les dangers d’Internet selon AXA, Google Street en Amazonie
  • Rubrique jeu : Le deckbuiling (Dominion, A Few Acres of Snow, Quarriors).
  • Rubrique prise/reprise :  Sherlock Holmes Detective Conseil.
  • Rubrique culture : Séries du moment et séries politiques

Pour retrouver tous les liens et informations complémentaires à cet épisode n’oubliez pas d’aller voir les liens et références.

Cet épisode est disponible sur iTunes, sur Miro, en téléchargement au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les différents flux RSS pour chacun des formats.

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver Bazingcast sur Twitter (@Bazingcast, @Mr_Piouf), Facebook et le forum de Freepod.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Un grand merci à toute l’équipe de L’apéro du Captain de nous accueillir dans leur cave et au juvénile Swann pour la gestion du live.

Musique de fin : My neighbour Totoro (となりのトトロ Tonari no Totoro) – Joe Hisaishi au Budokan pour les 25 ans de collaboration avec Ghibli 04/05/2009

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.0/5 (13 votes cast)
Bazingcast #28 « Du deckbuilding politique en amazonie », 4.0 out of 5 based on 13 ratings
Ce contenu a été publié dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à Bazingcast #28 « Du deckbuilding politique en amazonie »

  1. Slyv1 dit :

    Je n’ai pas encore terminé l’écoute de ce numéro, mais je me permets de tenter ma chance pour la prochaine Nuit au Max…

  2. Mentine dit :

    Krilin! Sarah Jessica Parker dans Luck … j’ai compris! c’est odieux!
    Moi j’ai regardé toute la saison de The River, pourtant j’aime pas trop les nanards, je suis toujours Once Upon A Time, passé les fonds verts moches c’est sympa, Alcatraz il faut lui donner le temps, rappelez-vous Fringe qu’on aurait tous abandonnée au 2ème épisode… Awake j’aime bien aussi.

    Parler du cycle menstruel n’est pas misogyne bien au contraire. Davy Mourier est d’ailleurs un grand féministe avec son running gag sur les règles.
    Et sachez qu’avec un micro-nain de 5 semaines à nourrir-changer-endormir-élever, je trouve quand même le temps d’écouter vos conneries, même de poster un com’ (et de regarder des séries pourries, je sais >< ), alors 'me dites pas que je donne plus de nouvelles.

    Par contre pour les jeux on verra plus tard… beaucoup plus tard.

    Be seeing you,
    Mentine

    • Piouf dit :

      ahhhh mais que deviendra cet enfant si à 5 semaines il écoute déjà Bazingcast 😀

      Ravis d’avoir de tes nouvelles, madame. Alcatraz est bien trop comique à mon gout comparé à Fringe en fait.

  3. barberouss dit :

    Un bon épisode qui m’a permis de découvrir proxijeu, et surtout donné grave envie de me trouver sherlock holmes detective conseil.

    Quand mêmes quelques remarques : make/remake vous n’avez que peu comparé les 2 versions de sherlock. Il aurait peut être fallu juste faire une rubrique Jeu non?
    Autre chose, vous n’avez pas défini le « draft », et je dois avouer qu’en tant que super casual des jeux de société, j’ai été un poil paumé par moment.
    Un épisode très agréable, avec un invité très intéressant, du bon.

    • Krilin dit :

      On a toujours un souci entre ce qu’on veut faire – et le temps qu’on veut y consacrer – et la réalité. J’ai « vendu » à Olivier le prise et reprise SHDC pour qu’il décommande une obligation pro et vienne à l’épisode ; en parallèle, j’ai caché à Piouf qu’on ferait deux rubriques jeux. Ensuite, on venait de passer presque une heure (au lieu de 30 minutes) sur du jeu, et Piouf nous faisait frénétiquement des gestes de moulins pour nous dire que c’était chiant et qu’il fallait qu’on passe à autre chose, ce qui est assez perturbant/stressant. Donc, on n’a pas assez (et j’en avais conscience) comparé les deux versions.

      En gros, la nouvelle est mieux (en gros).
      -Dans la forme, plus belle/moderne, et plus « logique » avec un livret par enquête, qui contient description/paragraphes/questions/réponses, et pas, comme avant, 4 livrets, contenant l’un la description de chaque enquête, l’un les § de chaque enquête, etc.
      -Dans le fond, les enquêtes ont été retravaillées, sherlock est devenu plus humain, des coquilles ont été enlevées, la cohérence a été retravaillée.

      Olivier a donné la définition de Draft mais ça a été un peu noyé dans les tentatives de bullshitage de piouf :
      -Draft : chaque joueur reçoit N cartes, et en choisit 1 qu’il met dans son deck. Il passe les N-1 cartes restantes à son voisin, et prend les cartes de son autre voisin. Il en choisit 1 qu’il met dans son deck, et passes les N-2 cartes à son voisin, et prend les N-2 cartes de son autre voisin, etc. Les cartes initialement distribuées tournent jusqu’à épuisement, tandis que les joueurs construisent leur deck. La moitié du jeu consiste à fabriquer un paquet cohérent en ne sachant pas les choix qu’on aura pour la prochaine carte. Quand on a une idée de ce que jouent les adversaires, il faut éviter de prendre la même stratégie (épuisement de toutes les cartes de type A parmi n joueurs, donc aucun des n n’a assez de carte A pour que ça fonctionne), et on peut inversement faire exprès de prendre une carte qui ne nous intéresse pas, mais qui intéresse le voisin, pour l’empêcher de l’avoir.
      Exemple : outre cette méthode de construction de paquet à Magic, il y a LE jeu 2011, 7 wonders, très bon jeu pour joueurs normaux, qui repose essentiellement sur ce principe.

      -Deckbuilding : Les joueurs construisent au fur et à mesure du jeu le paquet avec lequel ils jouent. En général, comme à Dominion – LA référence – les joueurs choisissent leurs cartes parmi une réserve commune, donc rien n’empêche deux joueurs d’avoir la même stratégie. C’est LA différence entre le draft et le deckbuilding, le draft on se passe les cartes (et on est contraint dans notre choix), le deckbuilding non.

  4. B. dit :

    J’ai écouté l’épisode hier, d’une oreille parfois distraite, parce que les jeux de société, entre nous, hors du tarot, du trouduc’président et du Taboo, ce n’est pas trop mon truc.

    Deux remarques simplement :
    – Rubrique News assez brève mais très cool
    – L’explication des mécanismes de jeu (deck,…), j’ai l’impression que ça passe pas très bien à la radio, trop compliqué pour l’auditeur de vraiment se représenter les cartes/cartes/tours/échanges… Bon, peut-être que j’ai eu cette impression parce que je n’étais pas ultra-concentré non plus. Mais la description de Sherlock Holmes passait beaucoup mieux, peut-être parce que le jeu est plus « littéraire », plus simple à saisir. C’est juste une impression.

    De toute façon, j’apprécie toujours autant le ton, les vannes et l’équipe de Bazingcast, donc vous pourriez traiter du produit intérieur brut du Katovar intérieur que j’aimerais tout de même.

    Pour finir, une constatation générale que j’espère vous ne prendrez pas mal. Un petit bémol que je trouve à vos rubriques/débats, c’est que sur plein de sujets… vous êtes « trop » d’accord entre vous, et ne questionnez absolument pas certaines idées. Exemples :
    – Le jeu vidéo, c’est forcément bien EN SOI et inoffensif (bon, Cheminade craque, c’est clair, hein)
    – La technologie, c’est merveilleux EN SOI, les applis smartphone c’est le bien, etc… (Oui, je suis assez fan d’Ellul, oui 😉
    – Le piratage, c’est entré dans les moeurs, alors le libre accès gratuit à tout c’est normal…
    -…

    (c’est volontairement caricaturé, par exemple je sais que certains d’entre vous sont pro-licence globale, mais celle-ci peut aussi se discuter, d’un point de vue faisabilité,…).
    Toutes ces idées semblent être des présupposés de base que vous partagez tous, et sans trop de nuances me semble-t-il. De vrais débats sur ces questions de fond me semblerait intéressants, d’autant plus qu’en ce qui concerne les technologies informatiques et autres, vous vous y connaissez tout de même « un chouïa ».

    Voilà, j’espère que vous ne le prendrez pas mal, mais ce sont des remarques que je me fais depuis plusieurs débats. Et je continue à kiffer Bazingcast grave sa reum.

    Si.

    • Krilin dit :

      D’accord avec toi sur le jeu de plateau, c’est pour ça qu’on en fait peu, c’est pas facile à faire de façon intéressante.

      Pour le coup des débats, il y a un point très clair : depuis le départ de Xil, nous ne faisons plus de débat parce que nous sommes trop d’accord les un les autres. Il nous faudrait, pour tel et tel sujet, des invités contradicteurs. Mais oui, un débat sur le jeu video, le porno, et même la pédophilie (« Les pédophiles ne sont-ils pas les victimes ? », le débat de rêve), seraient vraiment les bienvenus car si on est globalement d’accord, à l’occasion d’une news de 3 minutes, en réalité, on est beaucoup plus nuancés quand la discussion a pour but de durer 40 minutes, sur ce sujet.
      Typiquement le jeu video, je suis pas sûr que, dans le détail, ce soit BIEN, mais je n’ai pas eu pour le moment l’occasion/envie/opportunité d’en parler.
      Là où je suis plus étonné, c’est pour tes deux autres sujets : j’ai l’impression de souvent rappeler que la technologie pour la technologie c’est de la merde, mon côté décroissant, et que les applis ça reste le summum du superficiel. Le coup du piratage, nous sommes tous les trois très nuancés, on en parle parfois, mais peu c’est vrai.

      Donc OUI on n’a plus de débat, parce qu’on est trop d’accord, OUI on a l’air tout le temps d’accord, parce qu’on ne lance pas de débats dans des news de 3 minutes. On cherche des solutions mais on n’en a pas de miraculeuses.
      On a une occasion d’avoir des gens qui travaillent dans les majors, il est évident que la question très nuancée du piratage aura une place importante.

  5. B. dit :

    Mouais enfin la pédophilie, s’il n’y a pas d’élément un peu nazifiant dedans, on en a vite fait le tour quand même…

    Ok pour l’explication sur les débats, c’est pleinement justifié.

    Mea culpa pour ma remarque sur votre aspect « pro-technologie », ça fait longtemps que je n’ai pas ré-écouté le débat suivant l’exposé de Xil sur la décroissance, et donc tes interventions. Après, j’avais carricaturé en donnant l’exemple des applis, mais globalement, on vous sent quand même très pro-nouvelles technologies,… ce qui, au passage, n’est pas délirant au vu de l’étiquette « geek » de votre émission (même si je trouve que vous débordez un peu de cette case).

    Niveau piratage, ben… le coup de l’oncle d’Amérique qui vous envoie des VHS semble quand même relever du quotidien (bon, ça fait partie du mien aussi, hein).

    Vraimnt content que vous receviez quelqu’un des majors, j’attends ça avec impatience.

    • Xil dit :

      Très rapidement :
      – c’est Krillin et non moi qui ait présenté la décroissance (c’eût été bien plus critique si ça avait été moi tu peux me croire ^^)
      – Dans la même logique que ce que dit Krilin je pense en effet avoir été le seul membre de Bazingcast indiscutablement pro technique… Les autre oscillant à mon sens entre un certain pessimisme et un optimisme très modéré.

      Je profite de l’occasion pour préciser un peu mon opinion :
      – Déjà il me semble impossible (contrairement à certains décroissants) de tracer une ligne de démarcation et considérer moins naturel le réacteur nucléaire que la pierre taillée… Ils découlent à mon sens tous de la même habilité à copier indissociables des humains (et peut être aussi présente dans une moindre mesure chez certains animaux).
      – Je considère que la période technologique récente (les 150 dernières années) on été globalement positive (j’évaluerait ça en terme d’espérance de vie, d’accès à la connaissance et même en terme s’espérance de survie à moyen terme des formes de vie intelligentes que nous sommes) et ce principalement grâce aux développements de la technique
      – Il me semble que l’on ne peut espérer trouver des solutions aux problèmes écologiques actuels sans passer par la technique et son développement ^^

      • B. dit :

        C’est toujours un peu difficile de débattre par écrit, mais, au moins sur ton dernier point, je ne suis pas forcément d’accord. Jacques Ellul, penseur qui a été abordé très vite fait dans le débat sur la décroissance, a écrit un bouquin qui s’appelle « Le bluff technologique », récemment réédité en poche. Je ne peux que le conseiller sur tous ces sujets. A le lire, on a l’impression de découvrir la pensée de quelqu’un qui a TOUT compris. Il avait par ailleurs, avec 20 ou 30 ans d’avance, prévu à peu près tous les maux actuels, vache folle, OGM, explosion des écarts Nord/Sud, montée en puissance du terrorisme,… .

        • Xil dit :

          Oui c’est moi qui en ai rapidement parlé mais les autres ne connaissaient pas, ce que je n’avais pas vraiment prévu, du coup je pense que les gens qui n’en ont entendu parler que par bazingcast en ont une vision qui diverge assez de son image habituelle :p
          Je suis entrain de m’intéresser un peu plus à sa pensée (je ne suis bien évidement absolument pas d’accord avec lui), j’en parlerai prochainement dans un podcast.

    • Krilin dit :

      Ah ça les séries…
      Mais faut être clair, on est pro liberté, mais pas pro tout gratuit : séries, films, musique, je télécharge beaucoup, et on achète après coup ce qui nous plait. Et on sort beaucoup au cinéma ou aux concerts.
      Exception pour les jeux : Steam fait régulièrement des soldes, et j’achète sans avoir testé des jeux de 5 à 15€, 6 mois après leur sortie, si j’ai de bons espoirs dans leur qualité.

  6. B. dit :

    Pour les séries, je pense que de toute façon, tant qu’il n’existera pas un service (payant, mais modique) qui permette d’accéder aux épisodes des séries le lendemain de leur sortie US ou UK avec des sous-titres, il n’y aura aucune réduction du piratage. Je crois qu’un système de ce style est plus ou moins en développement mais je n’en jurerais pas.

    Je télécharge aussi beaucoup, et j’achète ce qui me plaît vraiment. Mais je suis un vieux con : Niveau musique, j’aime pas le MP3, et je n’ai d’ailleurs jamais eu d’Ipod et consorts. Niveau films, c’est clair que j’en bouffe pas mal, et je n’achète que les films dont je suis sûr que j’aimerais les revoir encore et encore (souvent des « grands classiques », de Casablanca au Père Noël est une ordure 😉 ).

    Pour tout ce qui est VOD, je trouve ça en général trop cher (pour regarder un film une seule fois on doit débourser la même somme que pour le DVD vendu en occase) et l’offre est toujours incomplète, en terme de catalogue et de VOST)

  7. ShoTo dit :

    Raaahhh Je suis triste que LA série politique n’ait pas été cité dans la rétrospective :
    Yes Minister et sa suite Yes Prime Minister
    Ce sont deux sitcoms anglais des années 80. C’est la vie d’un ministre anglais, et les gags s’articulent principalement autour de son incapacité à appliquer sa politique. Cette série associe humour et sujets sérieux. C’est vraiment à se tordre de rire même pour moi qui ne suis pas très sitcoms. Les problèmes abordés concernent la dualité entre le pouvoir politique et l’administration (qui s’incarnent dans la série par les clashs entre le ministre et le haut fonctionnaire qui dirige le ministère) et l’action gouvernementale dans son ensemble qui échoue très souvent même si ça partait d’une bonne intention. Pour peu qu’on fasse l’effort de checker wikipedia ou wordreference en matant l’épisode, c’est une bonne source d’information sur le système politique anglais que je ne connaissais pas du tout avant et c’est bien dans l’esprit des années Thatcher.

    Sinon pour le reste de la rubrique :

    Il y a aussi eu une femme présidente dans Prison Break

    Je n’ai pas vu les hommes de l’ombre mais je suis dubitatif sur son éventuel aspect pédagogique car selon la constitution si le président meurt il est remplacé par le président du Sénat et non par le premier ministre. Je devrais peut être donner une chance à cette série mais ce genre d’erreurs me refroidit.

    Sur le rubrique jeu, en ce qui concerne le fight Piouf VS Krillin sur le draft à Magic, la définition du draft de Krillin est la bonne, je pense que Piouf confond avec le paquet scellé où le joueur reçoit 6 boosters au début du tournoi et se monte un deck de 40 cartes avec, il peut le modifier comme il le souhaite avec les cartes des 6 boosters du départ à tout moment du tournoi (mais pas pendant les parties bien entendu), la grosse différence avec le draft étant qu’on ne fait pas tourner le booster après avoir choisi une carte. L’avantage du scellé sur le draft est que la partie deckbuilding est beaucoup plus simple pour les débutants et le coté aléatoire fait qu’un noob peut parfois battre un pro s’il a eu des très bonnes cartes dans ses 6 boosters. Le draft est plus intéressant pour les hardcore gamer car l’aspect aléatoire est très réduit.
    Contrairement à ce que dit Krillin, le draft à Magic n’avantage pas le riche sur le pauvre car chaque joueur paye la même somme au début pour recevoir les boosters. Par contre, le draft ou le scellé à Magic coute effectivement chère, d’où l’intérêt des autres jeux de deckbuilding que vous avez présentés.

    • Krilin dit :

      On a été rapide en effet là dessus : les hommes de l’ombre ne font pas l’erreur, c’est nous qui avons mal expliqué les tenants et aboutissants. C’est en effet le président du sénat qui dirige, mais ça n’a pas d’importance dans l’intrigue :
      -le premier ministre fait un mensonge d’état grâce à son pouvoir même limité et ses connections
      -l’ancien président est assassiné alors que va bientôt débuter une campagne présidentielle. La question est donc : le pdt est mort à quelques semaines de sa réélection, les lieutenants se battent donc pour prendre sa place et se faire élire président AU PROCHAIN MANDAT.

      Le draft à Magic n’avantage pas le riche sur le pauve : il n’est accessible qu’aux riches. Il faut juste avoir de la thune à « perdre » pour faire un draft, puisque chaque joueur va acheter 4 ou 6 boosters, et même s’il garde les cartes à la fin, elles ne serviront plus (dans un draft). Je ne sais plus combien ça coute un booster, je vois 3, 4€, disons en gros que ça fait 20€ par personne pour une seule Après-midi de jeu, de mon point de vue ça fait cher. Si c’est 4 personnes, ça fait entre 70 et 100€ de cartes pour UNE utilisation, là où pour ce prix on peut avoir dominion + 1 ou 2 extensions, ce qui fait une durée de vie d’une centaine de parties au moins, pour une expérience de jeu comparable.

      • Xil dit :

        Alors précision un draft c’est trois booster par personne…
        (6 booster ce n’est plus du draft mais du scéllé c’est dire du deckbulding avec un nombre imposé de cartes sans la partie draft)

        En boutique généralement ça coûte entre 12 et 15€ avec un booster de lot automatique pour tout le monde et des booster supplémentaire en fonction du score final.

        Ce n’est pas donné mais ça reste (sachant que les cartes se revendent assez facilement puisque l’on draft avec les dernières éditions en cour) indiscutablement le format de magic le moins cher (le coût est comparable à celui du ciné).

  8. B. dit :

    Sur les séries abordées, merci de m’avoir fait découvrir celles que vous citez, n’ayant pas la télé et ne lisant que très peu la presse consacrée, je n’ai que peu d’informations sur les sorties.

    Par contre, cela m’a surpris de ne pas vous entendre évoquer l’une des séries US qui me SEMBLAIT (j’insiste là-dessus, je ne suis pas non plus une encyclopédie des séries) être la référence ou du moins une des plus anciennes références en ce qui concerne les séries politiques : The West Wing. Bon, c’est pas un reproche non plus, hein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *