Bazingcast #21 « Des corps en mort cérébrale mus par la faim bien qu’en putréfaction »

Sortez vos tronçonneuses pour fêter Halloween, notre épisode est consacré aux zombies ! Pas moins de trois heures (!) de discussions, dossiers, ou conseils culturels, avec en guest Xeutrope, du podcast Kultur Breakdown.
[¬º-°]¬ braaain…

  • Invité : Xeutrope consacre un dossier aux zombies, qui s’ils sont à la mode depuis les années 70, ont des origines qui remontent bien plus loin.
  • Débats : Les zombies et nous ; scientifiquement, les zombies ; le pourquoi de la mode des zombies
  • Culture : Les zombies, du cinéma à la littérature

Pour retrouver tous les liens et informations complémentaires à cet épisode n’oubliez pas d’aller voir les liens et références.
……………………………………………………………………………. [¬º-°]¬
Cet épisode est disponible sur iTunes, sur Miro, en téléchargement au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les différents flux RSS pour chacun des formats.

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver Bazingcast sur Twitter (@Bazingcast, @Mr_Piouf), et Facebook (on vient d’y mettre des photos de la zombie walk et des enregistrements).

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

…… [¬º-°]¬ [¬º-°]¬ .……………………………………………………………….[¬º-°]¬  braaaaaain…

Musiques invité : BO de la série Walking Dead ;
Musique Culture : Double Feature, BO du Rocky Horror Picture Show
Musique de fin : BO de 28 jours plus tard
Extrait de fin : Rafik Djoumi, dans Suck my geek

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.6/5 (16 votes cast)
Bazingcast #21 « Des corps en mort cérébrale mus par la faim bien qu'en putréfaction », 4.6 out of 5 based on 16 ratings
Ce contenu a été publié dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

88 réponses à Bazingcast #21 « Des corps en mort cérébrale mus par la faim bien qu’en putréfaction »

  1. Dude303 dit :

    Yeahhh je l’attendais avec impatience celui la =)

    [¬º-°]¬ [¬º-°]¬ .……………………………………………………………….… [¬º-°]¬

    trop fort !

  2. Alan.k dit :

    Un podcast sur les Zombies, de 3H en plus ? miam !

    je téléchope et j’vous dis quOooi (ou pas).

    merci.

  3. Poio dit :

    Tiens un petit effet vinyle rayé a 4 reprises ?

    La cotte de maille, c’est bien, mais fallait pas regarder si loin. Les combis des CRS, boucliers et espèces de brassards bourrins, c’est bon. Pour les particuliers, un gros cuir de motard suffira malheureusement. :'( Du coup je rejoins pour ma part l’idée qu’un long temps d’incubation aide. Le tout se répand et ensuite … Paf levée de zombies infectés à tous les niveaux de la société. Si la levée de zombies est pas vaguement simultanée partout, ils se feront systématiquement rebouter.

    Pourquoi apprendre à combattre au bâton ? Les haches sont à 30€ dans n’importe quel magasin de bricolage !

    Faudrait extraire le « Champêtre ! » récurrent de Playne pour en faire un sample ! 😀 (Pis comme ça, ça fera un joker féminité même quand vous reparlez de fistule entre velus.)

    Bon, bah j’imagine que dans le prochain épisode on aura des chroniques sur « comment se ravitailler en chair humaine ? », « où trouve-t-on les cerveaux les plus tendres ? » et autres considérations pratiques. 😀

    • Krilin dit :

      Je pourrais fournir les logs… En gros ça donnait ça :
      Krilin : ya un souci à 17:40, disque rayé, ça dure 5 secondes
      Piouf : oarf, ça m’ennuie de le corriger, c’est chiant
      Krilin : oui mais c’est super désagréable en plus
      Piouf : pfff je m’en fous, ça gênera que les auditeurs, ça me concerne pas
      Krilin : Mais tu penses pas qu’à les traiter comme ça ils vont arrêter de nous écouter ?
      Piouf : j’en ai jamais rien eu à foutre de tous ces gros crasseux. J’ai eu ce que je voulais, cad la tête de tous les podcasts indépendants via freepod, maintenant je bosse sur autre chose (ndlr : le rachat de nowatch). Je vais pas verser une larme pour tous les gens que j’ai utilisé et laissé tomber comme des grosses merdes.

      Donc pour résumer : piouf est au courant mais pense que c’est pas grave :p

      • Poio dit :

        T’aurais du remplacer ton pseudo par Trollin, t’es moins crédible en gardien de la morale bien pensante ! 😀

      • Piouf dit :

        Mais quel trou du cul ce chauve 😀

        Je croyais que ca arrivait qu’une fois dans l’épisode, ca se répète à d’autres endroits ?

        • Poio dit :

          Les 2 minutes après 2:27, l’intervention rayée de Trollin. 😉
          Me semble qu’il y avait encore un moment où ça le faisait … mais j’me rappelle plus vers où.

        • Archonium dit :

          A 2h28mn40sec… sur la version iTunes du podcast en tout cas (je ne sais pas si il s’agit d’un problème d’encodage ou de montage).

        • Krilin dit :

          OK : les fichiers que j’ai généré sont nickel, les fichiers une fois mis sur le serveur (avant intervention de piouf) sont pourris. En cause, donc le transfert FTP, sans doute les endroits où ya eu des échecs et où j’ai demandé la reprise.
          Avant ça faisait pas ça ceci dit…

    • Playne dit :

      Apprendre à combattre au bâton, c’est passablement plus pour des questions pratiques : aller s’entraîner au bâton dans un parc, c’est possible.
      Si tu te promènes avec une hache et que tu t’entraînes avec, tu risques de bêtement te faire coffrer d’ici à ce que tu en aies besoin pour dégommer du zombie…
      Et accessoirement, c’est la classe (mais ça c’est juste mon esprit malade 😀 ).

      Pour le « champêtre », je pense que c’est auprès des autorités compétentes qu’il faut se manifester :p
      Et puis « joker féminité » … mwaif.

  4. Alan.k dit :

    Je viens de terminer l’écoute de l’émission, qui s’est révélée être assez sympathique, merci à tous les intervenants. 🙂

    – Walking dead c’est effectivement très mauvais et la deuxième saison s’annonce tout simplement affligeante. :/

    – Petite série sympathique à l’humour So British qui mélange zombies-vampire et loup garou: Death Valley.

    Du côté « Liens et références, section jeux vidéo », à rajouter et à tester de toute urgente Project zomboid un petit jeu indé encore au stade de pré-alpha qui s’annonce tout simplement comme une référence absolue en matière de jeu de zombies (enfin si les dev se sortent enfin les doigts du cul et arrêtent de faire porte na oik).
    A suivre aussi, car encore en développement, Dead State qui s’annonce très prometteur (s’il fini par sortir un jour puisque le développement traine depuis 1 an, 1 an et demi env et que les devs communiquent assez peu sur le sujet). 😉

    • Poio dit :

      Nope, Project Zomboid, un projet de jeu indé qui est décédé récemment, et a peu de chances de se relever … M’enfin on est pas à l’abri d’un retour depuis la tombe vu le thème. xD
      La première fois ils se sont fait hacker une pré-alpha qui a été diffusée sur le net, et il y a peu leurs locaux ont été cambriolés … Pour un studio indé ça pardonne pas. :'(

      • BrunoTwittos dit :

        C’est hélas les dernières nouvelles en provenance de ce projet oui.

        Je n’ai pas encore écouté le podcast mais dans la page lien et référence je vois Romero mais dans les jeux je ne vois pas la série Dead Rising qui est presque une adaptation des films (et qui est plutôt sympa).

        Je ne vois pas non plus le mode zombie des call of duty qui attire des milliers de joueurs et dont des DLCs lui sont maintenant consacrés.

        Je ne vois pas non plus la série fantastique des « House of the Dead ».

        En film je ne vois pas « zombie strippers » (qui est assez naze mais différent). Il y a Fido (avec Carrie Ann Moss) qui revisite le genre : les humains ont domestiqué les zombies.
        Faire la liste des films de zombies n’a pas d’intérêt mais il y a des tentatives de sortir du genre « Romero » qui sont assez intéressantes (black sheep notamment).

        En nanar on va avoir « Le lac des morts vivants » un film français ultra kitsch. Mais surtout « Plan 9 from outer space » considéré comme le pire film de l’histoire (réal : Ed Wood).

        Concernant le livre I Am A Legend, j’avais lu que pour le film avec Will Smith, les vampires du livres avaient été remplaçés par des zombies pour coller avec notre époque. Je vois le livre dans les liens et références. J’ai du lire trop vite :). Ou alors les vampires sont des zombies car des morts-vivants ? Dans ce cas là il faudrait inclure les squelettes, les fantômes, les esprits…

        Vous en parlez peut être dans le podcast, mais Frankenstein (sa créature) ne serait pas le « zombie » le plus célèbre ?

        Bon je vais quand même écouter le podcast, toutes les réponses y sont peut être 🙂

        En bonus, maquillage des zombies de Walking Dead : http://designyoutrust.com/2011/10/17/making-a-zombie-a-step-by-step-guide-from-the-walking-dead-makeup-team/

        La zombie university : http://www.ufunk.net/videos/zombie-university-les-bases-de-la-survie-en-cas-de-zombie-apocalypse/

      • Alan.k dit :

        Nope le jeu est toujours en développement (officiellement en tout cas) même s’il est vrai qu’en plus de la malchance qui semble s’acharner ce sur lui, celui-ci n’est pas aidé par des devs qui non seulement ont eu jusqu’ici une communication assez désastreuse, mais aussi et surtout une façon de travailler assez désinvolte, voir méprisante à l’encontre de celles et ceux qui ont décidé de soutenir ce projet en jouant le jeu de payer pour une pré-alpha sans aucune autre certitude derrière.

        Le cambriolage c’est une chose mais ne pas faire un backup du jeu sur lequel ont bosse soit disant depuis des semaines, je pense que l’on peut appeler ça du bon gros foutage de gueule quand même.

        Bref même en l’état Project zomboid mérite tout de même que l’on s’y attarde, d’autant plus que la communauté est assez active pour lui donner un peu plus d’épaisseur, car il est vrai qu’on en a vite fait le tour sinon.

    • Krilin dit :

      En effet, j’ai oublié project Zomboid ; j’ai testé extensivement, mais faut être réaliste, en l’état les commandes sont trop désagréables pour que ça puisse marcher au delà de la sphère geek extrémiste (ah c’est la cible ?). C’était prometteur mais yavait du boulot.

      @BT : notre liste n’est pas exhaustive, d’ailleurs ya pas une journée où je ne me rappelle pas qquechose que j’ai oublié de citer. Les dead rising, j’ai pas testé par exemple, donc je peux pas en parler, mais les critiques ne m’avaient pas paru formidables.
      De même, sur Wii j’ai testé pas mal de jeux de shoot zombies, des House of the dead aux RE/shooter, certains étaient sympa mais boarf…
      Pareil, les CoD, c’est absolument pas des jeux dans lesquels je me reconnais, donc je vais pas leur faire de pub.
      HotD, ok, j’y ai pris quelques bons moments sur arcade, je vais les rajouter.
      Concernant tes remarques sur I am Legend : tu as écouté le podcast avant de critiquer les références ? 🙂
      Ligne suivante : ah, non, clairement t’as pas écouté l’épisode :p

      • BrunoTwittos dit :

        On est bien d’accord que personne n’attend de liste exhaustive. Je voulais juste donner des exemples de jeux/films qui ont une approche différente. Soit parce qu’ils sont totalement sérieux (un peu comme les jeux RE) ou au contraire plutôt comique (Dead Rising). Que les films soient bons (Zombieland, certains Romeros) ou totalement nanard (Plan 9).
        Je n’aime pas le mode zombie de COD, mais je pense que c’est actuellement le jeux de zombie le plus joué.

        Concernant Project Zomboid, je suis ravi d’apprendre que le projet n’est pas mort alors que tout le monde pensait qu’il l’était… wait… what ??? Mise en Abyme spotted : Project Zomboid est un projet mort-vivant de mort-vivants!

        Bon aller j’ai un podcast à écouter moi 😀

      • Alan.k dit :

        « En l’état les commandes sont trop désagréables pour que ça puisse marcher. »

        Tout gamer PC digne de ce nom à un clavier programmable, voyons ! 😛

        A titre d’info rien qu’en terme de vente le jeu s’est vendu à 16 000 exemplaires (chiffres donnés au mois d’Aout) alors certes, on est loin des chiffres d’un truc comme COD, mais ça fait tout de même pas mal de monde (ou de geeks extrémistes si tu préfères) pour un petit jeu indé, au look old school et en pré-alpha qui plus est. 🙂

        Ceci dit, je te rejoins tout de même sur l’idée que les commandes sont assez mal foutues à la base, et j’irai même plus loin en affirmant que le fait de ne pas avoir implémenté de sauvegarde, est une hérésie (mais bon venant d’indie stone, plus rien ne m’étonne maintenant ^^ ).

        • Krilin dit :

          Vu ce qu’il y a à faire sur la pré alpha, ok, pas de sauvegarde ça passe. Mais c’est sûr que c’est un peu du délire.
          Ceci dit, j’ai appris assez tard qu’on pouvait sauter l’intro, c’est déjà ça.

          A l’époque j’avais accompagné le développement de Mount&Blade, j’avais été content des différentes étapes et du résultat. Mais je n’ai aucun chiffre en guise de comparaison.

  5. bloodyolive dit :

    Salut à tous,
    Une fois de plus un podcast fort sympathique !
    Par contre je suis pas du tout d’accord sur deux choses:
    -selon moi, le monstre de Frankenstein n’est pas un zombie. Il agit plus comme un être vivant, avec des sentiments et des réactions humaines. En fait, c’est un patchwork géant de bouts d’humains encore fonctionnels que Frankenstein réussit à relancer, de la même façon qu’un coeur peut être réanimé par des impulsions électrique. Par contre, dans le processus, il se retrouve démuni comme un nouveau-né et – c’est d’ailleurs le propos principal du livre – se forge au fil de l’histoire une humanité conditionnée par la monstruosité de la situation dans laquelle il est plongé. Je pense pas que Mary Shelley ait pensé aux expériences vaudou, mais plus aux avancées techniques de Volta par exemple.
    -le match plancton vs zombies se terminerait, selon moi, par un match nul (et peu passionnant). D’une part, le plancton ne se trouve qu’à la surface de l’eau (disons les deux premiers mètres) – plus en profondeur le manque de lumière rend impossible le développement du phytoplancton – , de plus le plancton se nourrit de plancton et de matière organique en suspension, pas d’organismes de plusieurs dizaines de centimètres (je ne sais pas si vous avez déjà eu la chance de vous baigner dans la mer, mais je vous assure que ne risquez rien de ce côté). D’autre part, les zombis ne semblent être intéressés que par la viande fraîche, il ne devraient en toute logique pas s’occuper de micro-organismes tels que le plancton.

    • Krilin dit :

      Attention, Xeutrope compare la créature de Frankenstein _du film_ aux zombies vaudou : lent et instoppable, QI quasi nul, etc. Il ne parle pas de celui du livre, et utilise juste cette comparaison comme une brique de plus qui a pu construire le zombie moderne.

      • bloodyolive dit :

        Là encore, ça dépend du film ! Dans celui de kenneth Branagh avec De Niro, on est plus proche de la créature du bouquin que de walkind dead.

  6. wilnock dit :

    Bravo pour le travail de Xeutrop pour l’introduction et les origines, aussi bien historique que les differentes representations.
    Par contre, je ne trouve pas beaucoup de sections ‘debat’, mais plutot de l’abécédaire du zombie: jeux video, films, BD… ce qui en soit est integralement contenu dans l’annuaire de lien propose.

    Que Krilin rejette le faux debat zombie lent vs zombie rapide ok, mais le message qui est sous-entendu lui aussi evolue. Une comedie comme Shaun of the Dead (2004) avec des zombies rapide n’est pas concevable, de meme les 32 regles de survie de Zombiland (2009) ave des zombies lent n’a pas d’interet non-plus… Un petit quart d’heure ‘intellectuelle bullshit’ n’aurai pas ete de refus, histoire d’avoir un peu plus de contenues de valeur dans cette episode.

    • Krilin dit :

      L’abécédaire du zombie, c’est la partie culture, ya jamais eu prétention à avoir du débat là dedans.
      Je comprends pas toujours tes remarques, particulièrement là tu nous reproche de pas avoir un truc sur lequel on a passé une heure… Je vois pas où tu classe les considérations scientifiques des zombies sinon dans l’intello bullshit, ou la question de la mode des zombies sinon dans la partie « contenu »…
      Ça fait quatre épisodes que tu ne commentes que pour dire « c’était naze ; il manquait ça ; vous avez fait une erreur factuelle sur ça », c’est un tout petit peu casse-couille…

  7. bloodyolive dit :

    Sinon, j’y pense, dans la rubrique jeu, y’a pas un browser game qui s’appelle « la horde » et ou le but est de s’entraider entre gens pour résister à une horde de zombis ?

    • Krilin dit :

      Oh oui, suis-je bête !
      En plus on en a longuement parlé lors du « votre MMO idéal ». (Et j’y ai perdu une partie de ma jeunesse).
      Comme je disais plus haut, je me rend compte que j’en ai oublié chaque jour.
      Merci 🙂

    • Piouf dit :

      J’y ai pensé aussi, y a plein de trucs qu’on a zappé comme dab 😀

      Genre Ugly Americans en série d’animation notamment.

  8. Mentine dit :

    Non mais vous êtes en dessous de tout les gars. Comment avez-vous pu oublier Zombillenium et Les zombies qui ont mangé le monde et Zombie d’Olivier Peru ??

    Non j’déconne, vos omissions sont au contraire importantes car elles montrent le foisonnement des références au zombies dans la culture des 50 dernières années, et plus particulièrement des 10 dernières…

    Très bon épisode, long mais bon. J’ai particulièrement apprécié l’habillage sonore et les différents bugs du fichier qui ajoutaient au côté apocalyptique. La fin est sympa aussi, doit-on en déduire que le studio n’est pas équipé d’objets contondants?

    The Walking Dead TV a le mérite d’exister comme vous le dites, que les acteurs soient moyens, soit (j’avais du mal à supporter Sarah Waynes Callies dans la saison 1, mais bizarrement moins dans la S2). Mais dénoncer les invraisemblances (ok il ne voit pas les zombies à 20m autour de son viseur, mais bon est-ce qu’ils mangent à leur faim depuis x semaines qu’ils voyagent?), le rythme de la série TV (qui est aussi là dans le comics apparemment), c’est un peu de mauvaise foi.
    A l’opposé on a Dead Set, pareil je ne comprends pas ce que tu lui reproche Krilin. J’ai tout aimé dans cette mini-série, un concentré de sujets propres aux films de zombies sur 8 épisodes de 20 min, chapeau quand même.
    Bon et puis je passe sur REC que vous avez affublé de 3 coeurs alors que c’est vraiment pas terrible (du niveau d’un Paranormal Activity pour moi^^).

    Bravo aussi pour la page liens et références, impressionnante.

    Be seeing you,
    Mentine

    • Krilin dit :

      Très bon épisode, long mais bon. J’ai particulièrement apprécié l’habillage sonore et les différents bugs du fichier qui ajoutaient au côté apocalyptique.

      Mentine, c’est l’anti-Wilnock. Elle trouve cool même les bugs insupportables.
      Sinon on ne sait pas trop d’où ça vient, manifestement c’est la première fois que ça arrive. Une enquête est en cours. Ça doit venir de moi, parce que c’est piouf qui a généré les fichiers depuis un mac, et qu’un mac ça n’a jamais de bug.

      Dead set, j’ai bien aimé. Je dis juste que : le pitch est très bon, mais assez vite on quitte la particularité du pitch pour revenir à une histoire de zombie classique (ils sortent, etc.). Donc il est _seulement_ bon (et classique), alors que le début promettait d’être excellent (et original).
      Détail amusant concernant cette série : elle est composée de 5 épisodes (1 de 45 minutes puis 4 de 20 minutes) qui ont été diffusés 5 jours de suite, donc en « temps réel », comme s’il s’agissait du bulletin quotidien de ladite téléréalité.

      Pour REC : 3 cœurs, c’est pas pour dire « ça aurait pu avoir 1 cœur mais ça en a eu 3 », c’est pour dire « se démarque des autres et on a aimé ». Même s’il est très périphérique au phénomène zombie, ya pas de raison qu’on ne parle pas des films de « zombie qui font peur » vu qu’on parle des « zombies fun » et des « gore-fun ». Moi je l’ai trouvé pas mal dnas son genre. Je n’aime pas les films d’horreur, souvent nazes et faciles, là ça m’a plu. Et je l’ai vu au cinéma, j’ai flippé, mais vraiment vraiment. Sur écran de PC ça doit pas donner la même chose. Bref, je comprends que t’ai pas aimé, c’est particulier, mais j’assume et persiste !
      A noter qu’il est sorti 2 ans avant Paranormal activity.
      Étonnamment, le remake américain (plagiat scène par scène) serait selon deux potes meilleur que l’original.

  9. Rokterra dit :

    Pourquoi faire un podcast pour dire du mal d’absolument tout, n’importe quoi, et surtout de ce que les geeks aiment unanimement ? J’ai tout d’abord été emballé par ce podcast, espérant trouver ici une alternative intéressante à l’agence tout geek ou d’autres podcasts un peu plus spécialisé (comme Season1 découvert récemment) , c’est loupé, je n’ai honnêtement écouté que l’épisode 20, ou l’on parle tout d’abord de politique (Tout le monde est pourrie dites donc), de Steve Jobs (Ou l’on frôle le point Godwin), puis de Terra Nova (Ou l’on descend la série en se moquant de tout et n’importe quoi pendant beaucoup trop longtemps pour que cela reste drôle), un niveau de conversation de comptoir. J’aime la critique, mais quand elle est argumentée, et ici ce n’est pas le cas.

    J’ai ensuite tenté le coup avec l’épisode 21, un très très bon début, dossier sur les zombies vu du côté historique faites par Xeutrop, entièrement gaché par l’intervention des chroniqueurs et surtout de Misha: « Ha ça c’est pourrie… Raide à chier… » sur World War Z, de Max Brooks, qui a été suivi par des « c’est mal écrit, c’est chiant. » Dans un podcast sur les zombies, pour le coup, ça la fout mal, la encore, pourquoi diable passer son temps à dire du mal (Et toujours avec des arguments de comptoir…) sur des productions qui ont pour sujet principal un truc aussi fun que les zombies ?

    Il n’empêche que le générique est diablement génial et original, honnêtement un des meilleurs génériques que j’ai entendu (peut être que ça a d’ailleurs joué puisque après un générique aussi bien foutus, on est réellement déçus par le reste), idem pour le montage extrêmement bien fait.

    En bref, la forme est géniale, pour un fond pas top du tout, ou l’on a les sujets parfaits, mais ou on les traite avec mépris, ou l’on prend de haut absolument tout, sur le podcast et demi que j’ai écouté, je n’ai absolument rien retenue qui me fasse dire « tiens j’vais tenter ça, ils ont dis que c’était sympa », par contre des tonnes de « Mais pourquoi parler autant de choses que l’on aime pas ? »

    Ce commentaire était à l’origine destiné à Itunes, mais j’ai trouvé ça plutôt vache, et il n’a pour but que de poser une critique constructive, et surtout vous donner l’idée de génie qui pourrait vous faire passer numéro 1 dans les podcasts Tech: Mais bon sang, arrêtez de dénigrer tout et n’importe quoi, et parlez nous de ce que vous aimez !

    • Piouf dit :

      Salut Rokterra, merci d’investir autant de temps à écrire des critiques négatives sur un podcast que tu n’aimes pas 😉

      Pour Jobs le ton était volontaire, le but était de trancher avec les louanges incessantes que l’on se tape toute la journée, ca défoule, ca fait du bien.

      Alors sinon Misha n’était pas présente pour l’épisode Zombie alors merci de la laisser tranquille :p Ensuite je n’ai pas le souvenir d’avoir passé plus de temps à parler de choses que je n’aime pas que de chose que j’aime, en revanche il est clair que sur beaucoup d’œuvre il y a souvent quelqu’un pour ne pas aimer et y a pas de raison qu’il se la ferme. On parle rarement de quelque chose dans le seul but d’en dire du mal (à part Terra Nova parceque tout le monde en attendait beaucoup depuis des mois), sinon c’est plutôt que quelqu’un parle de quelque chose parcequ’il aime (World War Z) et les autres ont le droit de répondre si ils n’ont pas aimé… On est pas chez les bisounours ici. Toutes les œuvres dont chacun a pris l’initiative de parler sont des œuvres que la personne aime (rien qu’à voir la liste sans fin dans les liens et refs…).

      Pour démontrer tout ca je t’invite à lister ce sur quoi certain ont craché et ce sur quoi beaucoup ont chanté les louanges, tu verras que y a un ration de 30/70 au moins…

      En relisant ton commentaire j’hallucine sur cet argument : « pourquoi diable passer son temps à dire du mal […] sur des productions qui ont pour sujet principal un truc aussi fun que les zombies ? ». Mais depuis quand le fait qu’une oeuvre traite d’un sujet fun doit il enlever tout droit à la critique sur la forme et le fond… Sur cet exemple précis la critique du style d’écriture n’a rien de « comptoir » et pour ma part je suis resté très consistant sur le fait que je n’aimais pas mêler humour et zombie donc une explication très respectable il me semble pour ne pas l’aimer…

    • Krilin dit :

      Piouf a tout dit.

      Je ne crois pas qu’on passe notre temps à démonter des choses ou des gens. En une quinzaine de rubriques culture, TN est le premier dont on parle juste pour descendre (et pas sans argument, et justement parce qu’on en attendait plus). Après, on parle de ce qu’on aime, mais on n’hésite pas à critiquer des adaptations ratées, ou à soulever des mauvais points sur des choses qu’on a aimé : dire « l’image est dégueulasse » ne veut pas dire « je me suis fait chier ».
      Je trouve dommage qu’à notre époque, si on émet la moindre objection, ce soit pris comme une descente en flèche.

      Merci pour ta critique, les critiques négatives manquent à ce podcast ; mais je ne suis pas d’accord avec le cœur de ton argumentation.
      Libre à toi de ne juger que sur deux échantillons pour décider que nous ne te correspondons pas.

      PS : si tu nous laisses une autre chance, n’écoute pas l’épisode 19… :p

    • Krilin dit :

      Ceci dit, j’aimerais l’avis des autres, parce que ça me travaille : est-ce que réellement on ne fait que dire du mal, même des œuvres qu’on aime, parce que ça nous parait évident qu’on les aimes, et que finalement on passe plus de temps à critiquer leuirs menus défauts qu’à dire que globalement on les kiffe ?

      • Poio dit :

        Non, vous passez pas plus de temps à dire du mal. C’est juste que, quand vous dites du mal, vous le faites bien : les termes crus fusent, ça a de l’impact, et ça vient des tripes. Donc on a tendance à plus s’en souvenir, d’autant plus quand on est en désaccord.

        Pour ma part je trouve que c’est un plus. Ça frise parfois le troll mais au moins c’est pas les critiques consensuelles, l’en faut pour tous les goûts. Pis c’est une façon de pousser l’argumentation dans les deux sens, de creuser les points forts comme les points faibles.

        • Piouf dit :

          pi on aime bien dire du mal salement d’un truc qu’aime bien le pauvre petit Xeutrope :p

          • Mentine dit :

            Moi j’ai eu envie de suivre vos recommandations pour Le nom des gens, The Reader et Dowton Abbey, et je n’ai pas été déçue.
            En revanche si vous scénarisez un film de zombies, prévenez-moi que je l’évite, à vous entendre ça promet d’être barbant. ^^

            Be seeing you,
            Mentine

            • Krilin dit :

              J’avais un projet de bouquin, pour être honnête, une trilogie en 5 tomes, mais plus j’y réfléchis, plus je me dis que tout a été fait…

      • BrunoTwittos dit :

        J’ai quasiment fini l’écoute et je ne trouve pas non plus que la critique négative l’emporte sur la positive.

        Je pense aussi que vous ne parlez que d’oeuvres que vous aimez et autour duquel se dégage un certains consensus sur leurs qualités.

        Vous trouvez RE4 au dessus des autres ? Je le trouve trop dynamique/action et pas assez survival moi. Je trouve que les plans fixes et la maniabilité lourde (se déplacer et tirer est toujours impossible) font partis du gameplay.

        D’ailleurs comme ça, j’ai 3 saga plutôt sympas qui me reviennent : Dead Space, Silent Hill (pas sur qu’on puisse dire zombie) et Parasite Eve et bien sur Coin VS Zombie (AFA2P member).

        • Krilin dit :

          La remarque sur RE4 vient de moi.
          J’avais joué à un des premiers RE, la camera fixe m’avait saoulé. Le 4, je l’ai trouvé cool, j’ai pas été choqué par la question du tir. Je l’ai fait à moitié sur PS2, puis je l’ai recommencé du début sur Wii, jusqu’à la fin.
          Moi je l’avais trouvé équilibré, plutôt joli, et un effort avait été fait pour rencontrer toutes les ambiances possibles tout au long du jeu (village zombie, château, égouts, labos, zone militaire, etc.). Après j’ai pas joué à tous les opus, mais vraiment il m’a marqué, et il m’avaité d’abord été conseillé par un fan de la série.

  10. tiger_susex dit :

    Je vous aime beaucoup mais j’ai eut un gros soucis avec cet épisode: A la limite « What the fuck » je peux laisser passer mais « shitloads » ça a été de trop…
    Chère Playne, peut être que cela donne l’air cool dans ta fac de parler le franglais, mais si ce n’est pas acceptable pour Jean Claude Vandamme, ça ne l’est pas pour toi non plus. Merci.

    • Piouf dit :

      Alors Playne tu la bash comme tu veux mais attention à ce que tu dis de JCVD… :p

    • Krilin dit :

      😀

      Moi ça me fait marrer mais je comprends que ça énerve.
      Plus sérieusement, au delà de Playne/Fonzy, je sais qu’on a une très légère tendance, à force de lire des sites en anglais et de travailler en anglais, à faire preuve de fainéantise vis-à-vis de la traduction, et à utiliser plein de mots anglais au milieu de nos phrases. Particulièrement, je le fais souvent – alors que je suis le premier que ça énerve quand j’entends ça dans les médias mainstream (tiens, un exemple !). Ça se sent pas trop ?

      • Mentine dit :

        Bah c’est des tics de langage de jeunesse. Je pense malheureusement que Playne s’agacera elle-même en se réécoutant dans 10 ans (no offence hey ! Mais je sais ce que c’est, je me suis enregistrée depuis l’âge de 7 ans).

        Be seeing you,
        Mentine

    • Archonium dit :

      Sans être un fervent défenseur du franglais, je trouve que certains termes, ou certaines expressions perdent toutes leur force une fois traduites. Il n’y a qu’à regarder certaines tentatives pathétiques de l’académie française, qui a par exemple proposé le terme « ramdam » pour remplacer le terme « buzz »…

      Alors certes, là on est dans le cas d’un néologisme, pour lequel on ne peut se baser sur aucune forme d’étymologie quelconque pour faire une traduction potable sans inventer un mot.

      Pour shitload, on pourrait éventuellement traduire ça tout simplement par « paquet de merde »… mais ça perdrait tout le sens du mot qui pour moi signifie plus quelque chose du genre (attention, jurons en approche) « un putain de gros amas bordélique tellement chaotique que même R. Zelazny n’y retrouverais pas ses petits »
      Alors bien sûr, c’est complètement subjectif. C’est une histoire de culture, de ressenti, de vécu… mais pour moi, si on accepte des « What the fuck », « Meuporg », « Feeling », « Cool » et autres franglicismes devenus tellement courant qu’on les utilise sans forcément s’en rendre compte, un simple « shitload » peux passer non ?

      Bon, maintenant, je reconnais que balancer une citation anglaise complète sans traduction derrière, c’est vaguement snob, mais personne n’est parfait :p.

      @Krilin : Les podcasts, c’est mainstream ? :p

      • wil dit :

        from @Archonium to @Krilin : Les podcasts, c’est mainstream ? :p
        Oui, le podcasting est enfin sur piste de decollage apres 5ans de micro-niche. Attention a vos bandes passantes, car ca va faire tres mal…

      • Krilin dit :

        Dans mon cas, par médias mainstream j’entendais télé, journaux, radio. Vous avez remarqué à quel point la pub et les émissions de merde font de plus en plus de fautes, inventent des mots, etc ?

        (Sinon oui, le podcast pro s’est taillé sa zone, et le podcast amateur, je suppose, est en train de monter pour atteindre le niveau des blogs)

        Pour les citations anglaises, j’essaie de me battre pour qu’ils les traduisent, mais pas tout le temps j’avoue.
        Vous imaginez pas les bastons par rapport à l’interview de Min-Li 🙂

  11. Madt dit :

    Episode super intéressant, (sauf une partie ou je l’écoutais en marchant dans les champs de nuit… bref !), vraiment rien à retirer tout était très bon 🙂
    Mais il faisait quoi DJ Trollin ? Le phénomène de disque rayé s’est produit genre 4 fois (le pire peut-être à 2h29)
    Et Shaun of The Dead, c’est laaaaaaaaargement supérieur à Zombieland… sorry bros and sistah…

    • Piouf dit :

      C’est pas sa faute pour une fois :p C’est un problème de fichiers corrompus lors des transferts ftp. Désolé pour le désagrément on va essayer de corriger ca dés qu’on a une minute.

  12. tiger_susex dit :

    JCVD reste mon dieu car il propage la bonne parole! Krilin toi ça va, Misha aussi, on le fait tous comme tu dis on est pongé dans le milieu international…Playne à juste ce petit coté agaçant flambeur qui me fait lever les yeux au ciel. Bref c’était un mini coup de gueule

    • Piouf dit :

      Ouai elle est agaçante Playne, dans un film de Zombie ca serait la première à se faire bouffer :p

      PS : Pour la prochaine fois essaye d’utiliser la fonction « Répondre » pour que les gens ne s’emmêlent pas dans les différents fils de discussion.

      • B. dit :

        Bonjour,

        d’abord, un grand merci pour ce nouvel épisode. L’annonce du sujet m’avait déjà pas mal fait saliver (depuis Walking Dead – le comic – , je suis vraiment un accro aux zombies). Et vraiment, je comprends pas pourquoi à la fin, ça semble vous affoler de vous approcher des 3 heures de durée. Perso, vous auriez pu en faire 5 ou 15, j’aurais trouvé ça encore mieux 😉

        Pour le reste, très bon épisode je trouve, avec un ton et des références dépassant largement ce qu’on peut lire ou entendre habituellement dans les dossiers « spécial zombies », qui se résume en général à Romero+Walking Dead. Je dis pas que les nano-robots c’est ma passion, mais le mélange comics, films et livres de zombies + références scientifiques + ambiance à la cool + conseils beauté de Playne, ben ça l’fait.

        Perso je fais pas gaffe si les critiques sont toutes négatives ou toutes positives, ce qui m’intéresse c’est la comparaison des points de vue. Le « j’kiffe ce film » ou le « c’est d’la merde » sans argument derrières. Et ce n’est jamais le cas ici. Après, et en toute objectivité, ce que chacun aime est quand même largement mis en valeur dans le podcast .

        En ce qui concerne Playne, bah perso ses tics de langage me font plutôt sourire. A vrai dire on s’en cogne, chacun a les siens, et là c’est plutôt marrant (et c’est quoi cet accent de folie ???!!!!). Perso j’ai un côté « Académie française » assez prononcé, mais là franchement ça passe bien. Puis si on va par là, « geek » non plus c’est pas français. Difficile de faire un podcast sur la culture geek sans quelques mots d’anglais, c’est quand même LA langue de référence dans cette (sous)culture (au sens non-péjoratif du terme « sous-culture »).
        Sérieux, à titre personnel, j’espère que Playne figurera dans les épisodes à venir, elle apporte vraiment quelque chose au ton et aux débats. Déjà elle tranche un peu sur le reste de l’équipe (c’est une fille, elle est plus jeune que la plupart des mecs j’ai l’impression, peut-être un peu moins scientifique, elle semble avoir des cheveux,…). Puis ses petits commentaires en loucedé me font rire. Puis mixer une betterave pour faire du faux sang, faut y penser quand même !

        Bonne prestation de Xeutrope aussi, calé sur le sujet !

        Sérieux, du tout bon.

        Rien à voir, mais puisqu’il y a parmi vous des fans de post-apo, si jamais un épisode sur le sujet, surtout, ne vous retenez pas, hein 😉

        (et s’il vous faut quelqu’un pour parler pendant 15 ans de Fallout, je suis prêt à coucher. Je le dis à tout hasard, hein).

        Sérieux, merci encore pour votre taf, pouvoir vous écouter le soir tranquillou en rentrant du taf (là je rattrape peu à peu mon retard en écoutant les vieux épisodes), bah c’est bien cool. Voilou.

        • Krilin dit :

          elle semble avoir des cheveux,…

          😀

          Alors pour info, je ne connais rien aux zombies par rapport à ce que je connais du post-apo. C’est à dire que je tiens 3h rien que sur les œuvres. J’ai complètement refondu l’article wikipedia il y a trois ans par exemple.
          Mais bon, Xeutrope a mis la barre super haut, là, va falloir préparer ça à mort 🙂

          Et putain, 15 ans déjà… J’initie mon frère et ma sœur à Fallout premier du nom en ce moment 🙂

          • B. dit :

            Si jamais tu sais ou trouver une version des Fallout 1 & 2 qui tourne sur Windows Seven Starter, je suis preneur, mais alors VRAIMENT preneur 😉

            • BrunoTwittos dit :

              Cadeau :
              http://www.gog.com/en/gamecard/fallout

              http://www.gog.com/en/gamecard/fallout_2

              Ca vaut 6$ par jeux mais Good Old Games (GOG) ne propose pas seulement des isos mais des versions retravaillées pour être compatible avec le matos d’aujourd hui.

            • Krilin dit :

              -Je sais qu’ils sont dispos chez GOG.
              -Il me semble y avoir joué sur seven 64 (ou alors c’était vista 64) ; GOG prétend que c’est compatible seven
              -mais de là a te dire seven starter, je sais pas…
              T’as essayé, ça marche pas ?
              Je sais que sous XP il fallait activer la compatibilité win95 ; vu tous les patchs comme le patch haute résolution (indispensable) qui ont été fait, je pense que aç tourne sur seven (mais starter, là…)

              EDIT : j’aurais du lire le message de BT aavnt d’écrire 🙂

            • B. dit :

              Merci beaucoup vous deux, c’est claire que GOG (hem) a l’air plus au point que steam niveau compatibilité matérielle.

              Par contre, j’hésite quand même à les télécharger, parce que c’est clair que c’est la mort de toute vie sociale !

              Bizarrement, j’ai l’impression que Fallout 1 & 2 sont passés assez inaperçus pour les gens de ma génération (j’ai 26 ans) qui par contre a plébiscité Baldur’s Gate. Alors que niveau qualité, originalité et profondeur, y a quand même pas photo…

            • Krilin dit :

              Fallout a pas été hyper connu ; je l’ai trouvé (et ça a changé ma vie) complètement par hasard.
              Par contre, on voit bien que ça a eu un impact bien plus important que même BG (pourtant BG est un des moins mauvais RPG). Aujourd’hui encore, n’importe que RPG se fera comparer (au moins par canard PC) aux deux premiers Fallout. Il y a peu de jeux qui ont eu un tel impact. Et aujourd’hui encore, 15 ans après, il y a une communauté de fans hardcore, qui décompilent le jeu pour continuer à le patcher, qui se réunissent en forum, etc. Là encore, peu de jeux auxquels on joue 15 ans après.
              Point amusant, un autre jeu qui a (dans une moindre mesure) une communauté de fan hardcore, c’est Arcanum… qui a été fait par les mêmes que Fallout 🙂

            • Krilin dit :

              Ouais, j’ai repéré pas mal de BDs dernièrement ; la plupart des déceptions mais pas toutes.
              On y pensera 🙂

          • B. dit :

            Je m’étais jeté sur Arcanum à sa sortie, sachant « d’où il venait ». ENORME déception. Univers incohérent, système de combat naze et peu pratique, système d’expérience et de progression du personnage pourri,… . Vraiment dégouté, alors que j’adore le genre steampunk.

            D’ailleurs, si un épisode sur le steampunk vous branche, ce serait bien cool. Et un autre (pour pas tout mélanger) sur les uchronies.

            • Krilin dit :

              Arcanum est complètement bancal. Comme pour Fallout 2, il faut prendre le dernier patch fan-made pour reconnecter les bouts de quêtes qui sont en vrac etc.
              MAIS Arcanum, comme les fallout, a un truc qu’on ne retrouve pas ailleurs : des quêtes parfois complexes, résolvables réèllement de manières différentes, dont entièrement au blabla ; donc du vrai jeu de RÔLE, avec un vrai pouvoir de rejouabilité.
              Par contre j’ai pas trouvé l’univers incohérent.

              On fera déjà une spéciale post-apo ; je doute qu’on fasse une spéciale steampunk, perso je pense pas avoir assez à dire pour tenir tout un épisode.

            • B. dit :

              Justement, c’est l’occasion d’en découvrir ! Puis niveau JdR, y a de quoi faire, avec Castle Falkenstein, et quelques autres, dont (plus ou moins) Deadlands. Niveau BD aussi, y a du matos.

              Puis c’est marrant, il y a de plus en plus de livres/bd/comics/jdr/… axés steampunk, le genre, assez confidentiel au début, s’est vraiment répandu.

    • playne dit :

      Je plussoie (ça passe ça comme néologisme ?), on ne dit pas n’importe quoi sur JCVD.
      Mea culpa, tout ça. C’est vrai que j’ai tendance à faire de nombreux anglicismes, mais à ma décharge – j’ai un léger passif binational. (Comment ça ça renforce mon côté flambeur énervant ? ^^) Blague à part, je crois que Krilin voit juste : on est juste des gros flemmards…

  13. B. dit :

    désolé, un oubli dans une phrase, il fallait bien lire :

    « Rien à voir, mais puisqu’il y a parmi vous des fans de post-apo, si jamais un épisode sur le sujet VOUS BOTTE, surtout, ne vous retenez pas, hein 😉 »

  14. Rokterra dit :

    Je pense que ma « critique » a été mal prise, je ne parlais pas en tant que « spécialiste en descente de podcast » loin de la, et si j’ai passé 10 minutes à écrire un avis, oui franchement globalement négatif, c’est parce que je me suis dis qu’il serait peut être intéressant pour vous d’avoir le point de vue d’une personne qui a écouté le podcast, attiré par la forme (la encore très bien réalisé, je n’ai pas parlé par exemple des illustrations qui attirent franchement ,en plus du nom, et surtout de la petite variante fais lors du numéro spécial zombie qui m’a encouragé à retenter le coup) puis finalement déçus, et abandonnant au bout d’un podcast et demi.

    Tout d’abord, je tiens à dire que j’apprécie la critique, évidemment sinon beaucoup de podcasts n’auraient aucun intérêt, mais il y a deux choses que j’exècre, le trop, et le trop peu, je déteste quand on vomit des arcs en ciel et des papillons en parlant d’une oeuvre ou de quelqu’un qui ne le mérite pas, mais je trouve également ridicule de descendre en flèche quelque chose à grand coup de « c’est chiant » « j’aime pas », sans justification un peu recherché, on a bien sûr chacun nos goûts, mais ce qu’on ressent en écoutant certaines critiques, c’est une volonté de la jouer « Hou comme nous sommes politiquement incorrect ! Que nous sommes subversif ! Prends ça dans les dents grand public ! », et attention, je ne dis en aucun cas que c’est voulu, c’est simplement comme ça que je le ressens, et qu’éventuellement d’autres personnes le ressentirons (On peut prendre comme exemple le passage sur Steve Jobs, alors oui, il y a eu une période d’adulation très courte, mais uniquement réservé aux « non geeks », donc pas vraiment votre public, car la plupart des sites internet et podcasts proposés des avis franchement plus honnête, d’ailleurs il passe maintenant allègrement pour un con à soigner son cancer à coup de grenadine, et ce dans les mêmes journaux qui l’ont adulé…) En bref, faire de la critique c’est vital, les sujets c’est parfait, mais je trouve qu’il y a des lacunes dans l’argumentation voir parfois de grosses exagérations, beaucoup trop grosses pour être agréable (Franchement pour me faire « défendre » Steve Jobs, il a franchement fallut forcer le trait), le poditeur n’a pas le temps de se dire « moé je suis pas trop d’accord avec ça », « ha ça c’est un bon point » ou « ben oui mais moi ça me plait », tellement le ton semble dire « bon on est tous d’accord, ça c’est naze, point. »

    Ensuite, soyons clair, si je me casse la nénette à vous écrire mon avis, c’est pas pour me la jouer troll, c’est qu’honnêtement, je suis plutôt bon public, sans autant être mauvais juge, en plus je suis en plein dans votre public cible, et en écoutant votre podcast, j’ai eu l’impression que de l’horripilant, en mettant un peu plus d’argumentation et de passion pour les choses que vous appréciez, on passerait à quelque chose de brillant. Alors cet avis m’engage que moi, mais peut être que d’autres pensent comme moi et ne prennent pas le temps de vous l’écrire, et contrairement à moi, ne reviendrons pas dans 2 ou 3 épisodes pour trouver que oui finalement c’est vachement sympa alors que pas grand chose n’a changé depuis la dernière fois, et faire partie de mes podcasts favoris.

    Deux, trois choses pour finir:

    – Mes Excuses auprès du compagnon animalier de Rexxar.

    – Je ne vais pas faire un décompte de ce que vous avait dis aimer ou ne pas aimer, ce serait ridicule, je suis sûr que vous saisissez que l’impression général qui découle du podcast à la fin de l’écoute est ce qui compte réellement, inutile de faire de la comptabilité pour donner mon impression général sur un épisode.

    – Je ne suis pas un dangereux intégriste vexé par l’une des critiques, je trouve Terra Nova sympa sans plus, faut dire que je l’ai découvert seulement quand il est sortie, je suis par contre un peu plus choqué par le traitement infligé à World War Z qui certes n’est pas les Fleurs du Mal, mais avouez que ce n’est pas fais pour ça.

    – Ne pas mêler humour et zombie est inquiétant voir pathologique. Non plus sérieusement je comptais surtout sur le contraste entre la créature mythologique glauque, et la dureté d’une critique sérieuse et vache sans beaucoup de nuance.

    – Je respecte totalement le boulot, qui j’en doute pas doit être énorme ( et génial ) dans la réalisation du podcast, encore une fois, c’est bien pour ça que je donne mon avis.

    • Rokterra dit :

      J’ajoute juste à ce post (beaucoup, beaucoup trop long), que pour moi justement, le problème vient de la forme de la critique, et qu’il existe quelque chose entre la critique trop crue et la critique consensuelle qui n’est pas une critique tiède, qui doit vous faire dire « c’est cool mais en même temps c’est naze » sauf cas exceptionnel, dans le pire comme dans le meilleur.
      Et si vous trouvez ce saint graal, le podcast et toutes les productions qui suivront iront très très loin.

      • B. dit :

        @Rokterra :

        1) Je trouve tes critiques pas forcément inintéressantes, mais tout simplement infondées. Après, si c’est ton ressenti, c’est perso, donc ça ne se discute pas.

        2) Quand tu dis :  »

        « Je ne suis pas un dangereux intégriste vexé par l’une des critiques, je trouve Terra Nova sympa sans plus, faut dire que je l’ai découvert seulement quand il est sortie, je suis par contre un peu plus choqué par le traitement infligé à World War Z qui certes n’est pas les Fleurs du Mal, mais avouez que ce n’est pas fais pour ça. »

        Ouep. Peut-être. Mais ça ce n’est que TON avis sur la chose. D’autant que si Playne n’aime pas, les références au livres sont positives ET négatives dans cet épisode abondent. Si tu attends que toute l’équipe se fende d’un « World War Z n’est certes pas les Fleurs du Mal, mais avouez que ce n’est pas fais pour ça », tu fais quoi à écouter un podcast dont les fondements sont la critique (laudative ou pas) et le débat entre gens ayant des avis et des goûts différents ?

        3) C’est quoi cet argument « Pourquoi faire un podcast pour dire du mal d’absolument tout, n’importe quoi, et surtout de ce que les geeks aiment unanimement ? » C’est vrai, quoi, pourquoi ne dire que du mal, ou même un peu de mal, de ce qu’aime la majorité ? Après tout, si c’est la majorité qui a élu Sarkozy et qui écoute Justin Bieber, on aurait bien tort de ne pas aller dans son sens.

        4) Autre argument : « ce qu’on ressent en écoutant certaines critiques, c’est une volonté de la jouer « Hou comme nous sommes politiquement incorrect ! Que nous sommes subversif ! Prends ça dans les dents grand public ! » »

        Là encore, pas d’accord avec toi. Tous les avis exprimés sont sincères. Qui plus est, être « subversif » sur des sujets comme « une invasion de zombies est-elle possible ? », faut vraiment y aller, hein…

    • Krilin dit :

      Ta critique n’a pas été mal prise. On n’a pas été énervé ni rien, comme j’ai dit je trouve que ça manque de critiques négatives. Je ne crois pas qu’elle ait été mal comprise non plus.

      Piouf et moi voyons bien ce que tu reproches, mais en même temps (contrairement à d’autres reproches qu’on nous a fait et sur lesquels on a tenté de travailler) ça ne nous parait pas légitimes. Le mec qui nous a dit « vous copiez l’apero du captain et vous êtes des gros snobs » : oui, clairement, ça nous parait exagéré mais on comprend le fond ; par contre « vous faites que dire du mal », là on est plus surpris.

      Donc suite à ta critique (qui, je t’assure, a été sérieusement prise en compte), trois possibilités :
      -peut-être que le problème vient de nous ; c’est pour ça que j’ai demandé l’avis des autres. Alors, évidemment, ce sont des gens qui apprécient ce qu’on fait donc partiaux, mais quand même, ce n’est pas inintéressant pour nous.
      -peut-être que le problème vient de toi, qui est trop touché par nos critiques
      -peut-être que le problème vient d’une coïncidence : tu es arrivé sur l’épisode où on avait tous des trucs à reprocher à Jobs, en réaction aux autres medias, et on n’avait pas de contradicteurs. Gros problème ça : on essaie de fuir les débats où on est tous d’accords, parce que 1/ ce n’est pas intéressant à écouter 2/ on va mécaniquement aller dans les détails techniques (puisqu’on est d’accord sur le plus gros) donc ça va paraitre extrême aux gens extérieurs. Ensuite, on avait tous envie de basher Terra Nova. Ensuite, on n’a peut-être pas assez souligné les bons points de WWZ (on en a parlé à trois moments, et sur l’un des trois je me souviens avoir parlé de ce que j’avais vraiment aimé dedans), pour trop se concentrer (au moins au début) sur le fait que c’était mal écrit et que le début est chiant (termes p-ê excessifs, mais pour moi le début du bouquin est une plaie – pas inintéressant mais aussi agréable qu’avaler de la javel). Donc suite à ces trois points, je comprends ta réaction. Je pense (j’espère) qu’ils ne sont pas représentatifs de ce qu’on fait d’habitude, et je regrette que leur concentration t’ait mené à cette conclusion. Parfois, on fait de la merde, on dit des trucs qui choquent, on ne peut qu’espérer qu’on perde moins d’auditeurs qu’on en gagne. Par exemple l’épisode 19 est une daube qui nous discréditera auprès de tous ceux qui l’écouteront.
      Je préférerais évidemment que tu nous laisse une chance (par exemple avec l’épisode 5 qui est pour moi notre meilleur), mais, comme j’ai dit, je comprends ton point de vue

      Quoi qu’il en soit, je te remercie pour ta critique ; même si on est perplexes par rapport à elle, tu représentes nécessairement une frange de nos auditeurs (ou des auditeurs qui nous fuient 🙂 ) et c’est intéressant à lire, et à réfléchir dessus. Je ne dis pas que ça va révolutionner notre manière de faire, mais ça va obligatoirement influer, au moins de manière infime.

      • Piouf dit :

        Et encore une fois merci à tous de prendre le temps de venir vous exprimer ici, on lit bien tout et on prend beaucoup de remarque en compte.

        « Ne pas mêler humour et zombie est inquiétant voir pathologique. »
        Ouai mais j’assume hein :p

        • Rokterra dit :

          Influer au moins d’une manière infime, meme si la critique vous rends perplexe, c’est tout ce que je souhaitais, si il ne fallait retenir qu’une chose de mon avis, c’est vraiment qu’il existe quelque chose entre les critiques « consensuelles » et celles que vous faites qui pourrait rendre votre podcast absolument génial.

          Bon courage pour la suite, et comptez sur moi pour retenter le coup dans quelques épisodes, parce que meme si j’accroche pas, j’ai déjà avoué que c’était rudement prometteur tout ça.

          • Piouf dit :

            Je voudrais pas troller hein mais je suis en train de mater le dernier épisode de Terra Nova et entre la porte super blindée pour protéger leur core qui a un manual overdrive utilisable par un enfant à l’extérieur, et un mec qui arrive à réparer un ASIC cramé à la main… C’est un épisode lol :p

  15. ShoTo dit :

    Je me suis écroulé de rire (et j’avais l’air con dans le bus mais passons) quand suite à une remarque misogyne de Trollin, Xeutrop fait le mec indigné « bon puisque c’est comme ça, je me casse » car il ne parlait pas dans le micro en disant ça donc j’ai vraiment eu l’impression qu’il avait quitté sa place (il ne l’a pas vraiment fait hein ?).

    Petite remarque sur un détail : Quand Krillin dit être lassé des trolls sur des choses imaginaires, mais « Windows VS Linux » c’est réel non ? Je déteste moi aussi ce débat mais ce n’est pas comme « Qui est le plus fort entre Robocop et Terminator ? »

    Au sujet du franglais, le problème n’est pas dans l’utilisation des anglicismes (les américains aussi utilisent des mots français quand ils discutent œnologie) mais c’est d’en utiliser pour des mots dont l’équivalent français existent. Ce qui est le cas de shitload, mais pas de bluetooth par exemple. C’est aussi pour cette raison que la novlangue de l’Éducation Nationale a été décriée (« apprenant » pour désigner « élève », « référentiel bondissant » pour parler d’un ballon, etc…)

    PS : Excellent épisode comme tous les autres, jamais je ne voterai pour mon épisode préféré car je me sentirai comme Jacques Martin dans l’École des fans à mettre 10 à tout le monde. 🙂

  16. Parissi Laçorti dit :

    Ahhhhhhhhhhhh j’ai enfin fini ma session rattrapage de Bazingcast! J’ai dû me faire les 21 en 1 mois et que dire si ce n’est que je suis in love avec vos voix sexy 🙂

    Excellent podcast ce numéro 21! J’ai retrouvé toutes mes références et ça m’a rappelé que j’ai toujours pas vu ZombieLand. Merci 🙂

    Sinon ma première expérience zombie était « le retour des morts vivants ». Je devais avoir 8 ans quand je suis tombé dessus par hasard et je dois dire que ça m’a bien marqué… Il me semble qu’il y a un chien coupé en deux dans le sens de la longueur qui revient à la vie. Il est venu me hanter dans mes rêves quelques fois!
    Moralité le triangle « interdit aux moins de 12 ans » de M6 était justifié…

    Promis quand j’y pense je vais mettre vos ***** sur iTunes.

  17. B. dit :

    Deux-trois choses en passant :
    1) En ce qui concerne les Romero, je n’ai vu que « Land of the Dead », bon film à mon avis, mais bon film dans le genre « action-zombies », pas « film de zombies » tout court comme peuvent l’être les 3 premiers du maître.

    MAIS j’ai vu le remake de Tom Savini de la « Nuit des mort-vivants », et il est VRAIMENT excellent. Le personnage principal , qui est ici la fille, et non l’homme noir du film original, est tout bonnement géniale, et, semble-t-il, très différente du perso féminin de l’original de Romero. Playne qui cherchait un modèle féminin dans la culture geek, eh ben n’en v’là un beau !

    2) Si vous aimez les jeux flah totalement addictifs et chronophages, en voici deux 100% zombies :

    http://www.crazymonkeygames.com/Boxhead-2Play-Rooms.html

    http://www.crazymonkeygames.com/Boxhead-The-Zombie-Wars.html

    Il s’agit en fait des épisodes 3 & 4 d’une même série de jeux où le but est de dézinguer un max de zombies ressemblant étrangement à des légos :-O. Les opus 1 et 2 sont pas terribles. Le 3 (mon premier lien) est simple, mais très cool, avec beaucoup d’armes et de cartes différentes. Le 4 est plus beau (vraie 3D isométrique), mais orienté différemment de son prédécesseur : on est plus dans une optique de défense de zones, avec la possibilité d’utiliser des tourelles, des mortiers,… Vraiment tout bon ! Et dans les deux cas, action à gogo 😉

    Un 5e opus est dispo, toujours sur le site de Crazy Monkey, il a l’air très fouillé, et plus complexe que ses prédécesseurs, mais je n’ai pas encore pu y jouer.

  18. B. dit :

    A noter (je sais plus si ça vait été dit dans l’épisode) que « Je suis une légende » a été adapté au ciné en 1971 sous le titre « Le Survivant ». Charlton Heston préfigurait Will Smith 😮

  19. Piouf dit :

    Et sinon, la fin, elle vous a plu ? :p

  20. bloodyolive dit :

    La fin était vraiment parfaite (bon le coup de la sonnette est un peu capillotracté), tout à fait dans le ton du podcast, à savoir un délire de potes passionnés au fond d’une cave saturée de vapeurs d’alcools.
    Le jingle du début aussi d’ailleurs.

  21. B. dit :

    C’est clair que c’était un peu téléphoné (télésonné ?), mais bon esprit…

    C’est marrant, vous n’avez pas du tout (hors une allusion ou deux à Resident Evil) abordé les jeux vidéos avec des zombies, c’était volontaire (car le genre commence à être vaste), ou juste pas calculé de votre part ?

    • Krilin dit :

      Problème de temps. On a préféré prendre plus de temps sur la culture classique, et moins sur les JdP/JV. On s’est rattrapé dans les liens et refs.

  22. Fred dit :

    Ben ouai les gars des oublis de taille comme l’ont dit les autres commentaires :
    – Fido ! très drole ! Une bonne surprise. Une ambiance très 50s
    – zombiestrippers, indépendant, gratos, et kinky
    – Dead Snow : des zombies nazi dans la neige (tout est dit)

    Et surtout j’ai peut etre loupé mais ça manque un peu de fond dans l’analyse. Les zombies c’est le symbole de l’aliénation des foules, des consommateurs aveugles, de la stratégie de la peur (cf grippe aviaire), bref d’un monde surpeuplé où la pensée serait peu à peu de plus en plus reptilienne.
    Shawn of the dead l’illustre pas mal, notamment en montrant dans un plan des ravers sortant de boite (au son du classique http://www.youtube.com/watch?v=Z_wBZ1q5SIk ), des gens qui vont travailler les yeux vides, les gens qui jouent aux jeu vidéo de manière décérébrée, qui vont au pub pour se vider la tete a coup de biere, …

    • Fred dit :

      et aussi le phénoménal http://livres.fluctuat.net/blog/35804-orgueil-et-prejuges-le-celebre-roman-de-jane-austen-en-version-zombie.html peut etre bientot adapté en film tellement ça tue (prévu pour 2013). Énorme phénomène d’édition chez les geek anglophones, mais comme toute parodie si on a lu l’original c’est beaucoup mieux

    • Krilin dit :

      Dead Snow on en a parlé
      Zombies strippers on en a pas parlé par choix (faut pas déconner)
      Fido par contre c’est un oubli ; j’en ai entendu beaucoup de bien et je ne l’ai pas encore vu.
      Dans nos liens et références, on parle de beaucoup plus d’oeuvres que dans l’enregistrement, mais de toutes façons on n’est pas (et on ne cherche pas à être) exhaustif.

      Ouais, la conversation sur le fond des zombies n’a pas bien pris. On a un peu parlé du racisme, de la société de consommation, de la religion vs science ; pas dans le même sens que toi, on a également parlé de la société qui aliénait les gens ; par contre en effet on n’a pas pensé à la stratégie de la peur, qui pourtant se ressent dans beaucoup d’œuvres, où les chefs d’enclaves menacent d’expulser tout dissident, ce qui ne saurait ne pas rappeler les menaces de chômage dans une économie en crise (et la crise, yaurait beaucoup à dire dessus).
      Comme toujours, c’est dans les jours qui ont suivi que untel ou untel a dit « oh merde, j’ai un super truc à dire »…

      Quant au film P&P&Z, j’attends de voir ; pour le moment toutes les actrices contactées ont dit niet ; c’est un peu comme le film doctor who : la première annonce ne représente rien de concret mais sert à prendre la température auprès du public pour convaincre les producteurs.

      • Fred dit :

        Merci pour la réponse. Désolé j’ai du loupé des bouts de l’émission en faisant autre chose en meme temps (test de recette à la cervelle http://www.youtube.com/watch?v=yttA7YkWdr0 )

        Cette nuit je repensais à votre émission et moi aussi j’ai encore un super truc a dire sur la satiété.
        Le zombie mange. De la cervelle à la base, de la chair dans les récits modernes, peut importe, il mange. Ses organes ne fonctionnant pas il ne digère pas, et ça ne soigne pas sa nécrose. Et pourtant il a toujours et encore besoin de manger, quitte à s’en faire littéralement péter le bide.
        Pour moi, le zombie c’est l’allégorie du sur-consommateur, qui achète sans réel besoin en suivant la horde, quitte à se retrouver sur-endetté et à perdre son triple A.
        Dans ce sens on peut comprendre pourquoi le thème du zombie est cher à notre période de crise, et très en vogue actuellement que la crise s’accentue.

        Derniere chose, y a quelques temps avec des amis on avait fait ça : http://www.lapropagationduchaos.net/forum2/viewtopic.php?t=970
        J’espère que ça vous fera perdre quelques minutes 🙂

        Voila voila, my 2 cents

        Continuez le bon boulot.

  23. Ping : Bazingcast #25 – Liens et références | Bazingcast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *