Bazingcast #12 « De l’abandon des légos robots homéopathes »

Pour cet épisode nous profitons de l’absence de notre élément le moins sociable pour accueillir le docteur IenIen, éminent scientifique à la voie suave. Après une bonne session de news notre invité nous fait un petit dossier sur l’homéopathie pour corriger les conneries que nous avions dit à ce sujet lors d’un précédent épisode. Et enfin Xil nous parle de quelques un de ses robots jouets de grand enfant.

  • News : L’arnaque des ventes privées, Rocco aime les animaux, Twitter et la bourse, Apple édicte la loi internationale, les monnaies virtuelles.
  • La rubrique de l’invité : L’homéopathie, histoire et réalité scientifique.
  • La rubrique de Xil : Petit aperçu des jouets robotiques.

Pour retrouver tous les liens et informations complémentaires à cet épisode n’oubliez pas d’aller voir les liens et références.

Cet épisode est disponible sur iTunes ici, en téléchargement au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les différents flux RSS pour chacun des formats.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Musique de fin :  Tune-Yards – Powa
Extrait de fin : None

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.2/5 (13 votes cast)
Bazingcast #12 « De l'abandon des légos robots homéopathes », 4.2 out of 5 based on 13 ratings
Ce contenu a été publié dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Bazingcast #12 « De l’abandon des légos robots homéopathes »

  1. Krilin dit :

    mmmmmm, Ien-Ien, ta voix suave me dait avoir des doutes sur ma sexualité… 😀
    Quand je pense qu’on a passé des nuits ensemble sur un porte-avion, je regrette de ne pas en avoir profité…

    Sinon très bon épisode, de tous points de vue !

    • IenIen dit :

      Il me semblait bien avoir senti une sorte de « tension » lorsque tu me parlais des « pipes » sur le porte-avion…

      • IenIen dit :

        Sinon j’encourage vivement ceux qui ont écouter l’épisode à lire également les ajouts/correctifs que je fais concernant ma rubriques dans les ++

      • Krilin dit :

        C’est vrai, j’avais oublié ce détail 😀
        Tu as un meilleur souvenir que moi de cette… expérience 🙂

  2. Xil dit :

    désolé pour les nombreuses erreurs factuelles qui ont malheureusement parsemés ma chronique

    • Krilin dit :

      De là à mettre 1/5 à l’épisode entier, tu trouves pas que c’est un peu excessif… ?

      • Mentine dit :

        Xil ton message ressemble à celui d’un bot automatiquement émis à la sortie de chaque épisode. 🙂

        C’est moi ou les publications sont antidatées ? Le podcast a peut-être été enregistré le 11/06, mais pourquoi ne pas indiquer simplement la date de parution?

        Be seeing you,
        Mentine

  3. BrunoTwittos dit :

    Un épisode calme.

    LeMonde a publié un article sur les bitcoins : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/06/17/bitcoin-les-deux-faces-de-la-monnaie-virtuelle_1537285_651865.html
    Il résume tout ce qui a été dit dans bazingcast, c’est presque comme si ils vous avaient volé vos notes.

    Rubrique intéressante sur l’homéopathie. Je me suis toujours dis 2 choses à propos de certaines médecines « non conventionnelles » (acuponcture, magnétisme, marabout…)
    1) Pour certaines personnes, elles ont un effet positif sur la pathologie
    2) A ma connaissance la science s’y attaque pas vraiment, peut être parce qu’elles ne sont pas en concurrence ou parce que les patients/pathologies ne sont pas les mêmes.
    3) Les gens qui y vont sont souvent déjà convaincus qu’il va y avoir un résultat bénéfique.

    L’effet Placebo, ou autre effet psychologique, est prouvé et utilisé tous les jours. La société n’a peut être pas intérêt pas à s’attaquer à ces médecines qui produisent du travail et qui arrivent dans certains cas à réconforter/traiter des gens.
    Vous remarquerez que ces médecines sont optionnelles, rarement dangereuses, se basent souvent sur une sorte de bon sens commun (je veux dire par là que les gens comprennent le traitement, pas comme avec les traitements actuels).
    C’est différent pour des cas plus litigieux : pratiques dangereuses pour la santé, somme d’argent exorbitante…

    Enfin les robots, je m’y étais moi aussi un peu intéressé. Le point était très intéressant, mais on était un peu sur l’entrée de gamme du robot.

    Pendant plusieurs mois, le jouet à avoir c’était le Pléo, un dinosaure bourré de capteurs, de processeurs, programmable avec lecteur de carte SD… Il était sorti vers fin 2007/début 2008. Autour de 400/500€ il me semble, on doit pouvoir le trouver à bien moins cher maintenant et il reste très impressionnant.

    Bonne chance pour la suite.

    • Piouf dit :

      Pour l’article du Monde je précise bien qu’il a été publié plus d’une semaine après l’enregistrement hein :p mais il parait que beaucoup de grands journalistes écoutent Bazingcast pour préparer leurs papiers les plus difficiles…

      Pour ce qui est des dangers des médecines parallèles elles se sont en effet pas trop attaquées parcequ’elles ne produisent à l’heure actuelle pas trop de danger. Cependant on peut noter quand même qu’elles peuvent déboucher sur des dérives sectaires ou des dangers pour la santé (exemple dans mon entourage d’infections liés à acupunctures ayant presque amené la mort). Et bien sur le plus courant comme l’a précisé IenIen c’est l’éventuel retard de soin : on tarde à aller voir son médecin généraliste parceque on essaye d’abord les médecines douces.

      Pour ce qui est des robots je pense que Xil ne refera une petite rubrique un peu plus poussée sur le sujet dans pas très longtemps !

    • IenIen dit :

      (avis perso) Dans un premier temps, je ne classerais pas toutes les médecines « non conventionnelle » dans le même sac : certaines présentent des risques réels et diverses (sanitaires, psychologiques, financiers et sociaux qu’on oubli trop facilement).

      Oui, l’effet placebo existe (environ 1/3 des personnes y « répondent »), connu des médecins, et est utilisé dans les médecines, y compris la médecine allopathique ! Dans le cas particulier de l’homéopathie, les débats portent sur l’efficacité pharmacologique précisément.

      Je ne crois pas qu’on puisse résumer en disant que la société attaque telle ou telle médecine : la question est souvent non pas d’interdire une pratique, mais de l’encadrer (ce qui semble sage ). Exemple : l’acupuncture peut être recommandée (cf. ci dessous) mais doit être encadrée car n’est pas sans risques sanitaires (infections, hémorragies etc..)

      Concernant les questions spécifiques liées aux remboursements, nous avons un système de santé (en France) qui a un bel objectif (santé pour tous, du riche au pauvre) mais qui n’arrive plus à fonctionner financièrement dans sa forme actuelle, ce qui explique ces questionnements concernant des pratiques , la tendance à réformer de manière générale (je ne discuterai pas ici de la manière dont s’est fait).

      Je ne comprends pas bien ce que tu veux par « médecine optionnelle » : aucune médecine n’est obligatoire en tant que telle … ?

      Tu dis également : « se basent souvent sur une sorte de bon sens commun (je veux dire par là que les gens comprennent le traitement, pas comme avec les traitements actuels). ». Je ne pense pas que l’homéopathie (une fois de plus, je ne metterai pas toutes le médecine non conventionnelles dans le même sac) se base sur une théorie (similitude, infinitésimale) de bon sens commun (« ça ‘ pas bon sens » comme dirait les québecois :p). C’est d’ailleurs une qualité à mon avis de la Science qui tente de se détacher du « sens commun » et étudie des faits et observe des résultats objectivables.

      Il existe d’ailleurs une discipline qui s’appelle l’ethnopharmacologie qui étude les « remèdes de grand mère » dans toutes les cultures, ce qui a permis des découvertes utilisées aujourd’hui en allopathie. Ainsi, l’aspirine (acide acétylsalicylique) était déjà connue pendant l’antiquité sous forme d’infusion d’écorce de saule (il y a pleins d’autres exemples).

      De plus la société et les autorités via des organismes de santé (AFFSAPS, HAS, ..) s’intéressent aux médecines dites « non conventionnelles » et pas forcement pour les attaquer : exemple, regarde lesrecommandations de la HAS href (Haute Autorité de Santé) pour la Polyarthrite rhumatoïde (l’acupuncture et les cure thermales font parties des recommandations).

      • BrunoTwittos dit :

        @Piouf

        L’actualité Bitcoin est très chargée ces derniers jours. Un hack a récemment fait chuter le taux de change du bitcoin.

        http://www.01net.com/editorial/534537/la-monnaie-virtuelle-bitcoin-victime-d-une-faille-de-securite/

        Pour le reste je suis d’accord et j’espère que Xil aura le temps d’approfondir le sujet.
        Les geeks de toutes sortent qui donnent la vie à des robots, qui leurs transmettent des comportements humanoïdes se prennent un peu pour des dieux non ? (je tente un truc pour reboucler avec votre débat pas facile « geek/religion »).

        @IenIen

        Déjà merci, pour ta rubrique et pour le temps que tu prends à répondre.

        La partie sur le système de la sécurité sociale (remboursements, gestion des hôpitaux publics, etc) mériterait des heures et des pages pour que l’on puisse en avoir une idée à peu près claire.
        J’avoue mon incompétence à pouvoir discuter sur le sujet.

        Par médecine optionnelle, j’entends par là une sorte de pression de la société. La médecine allopathique est, me semble-t-il, la médecine « officielle » en France.
        Imaginons que je me sente pas bien, que j’aille voir mon acupuncteur préféré, il me confirme que je souffre d’une pathologie quelconque, peux-t-il me délivrer un arrêt de travail qui sera accepté ?
        (si l’exemple de l’acupuncteur est mal choisi, il faut considérer tout médecin non-allopathe capable d’effectuer un constat médical, de donner un avis sur l’état de santé).

        En revanche, si j’ai un accident de voiture, on m’emmène à l’hôpital, je suis inconscient, j’imagine mal les médecins choisir une médecine non-allopathe pour me sauver (ou alors en dernier recours, mais dans un premier temps ça serait surement la médecine scientifique qui prendrait les devants).

        Bien sûr, je ne suis pas expert, par chance je n’ai pas vécu l’une de ses situations et je peux me tromper.

        On qualifie souvent ces pratiques de « médecine non-conventionnelle », j’en déduis donc qu’il existe une médecine conventionnelle : l’allopathie.

        Pour revenir sur le bon sens, j’ai l’impression qu’on a une certaine méfiance vis-à-vis de la médecine scientifique (peut être à cause de certains scandales: vaccins, médicaments, liens entre laboratoires et pouvoirs publics/scientifiques…) qui fait que l’on se pose beaucoup de questions et qu’il est difficile pour le quidam moyen de comprendre l’action d’un traitement. Les médecines alternatives sont alors là pour dire : on est pas comme eux.

        Pour terminer, le fait que la science adopte par moment certains principes piochés dans d’autres domaines me semble sain.
        Imaginons qu’un remède de grand mère soit:
        Si tu prends du A, alors tu soigneras le B à grâce à la toute puissance de C.
        La science peut démontrer que mamie n’a pas complètement tort. A peut très bien soigner B, mais en fait la raison est plutôt D.
        Et donc A, une fois validé, se voit conventionné (bravo à lui).

        PS : Je ne suis pas un scientifique intégriste contrairement à ce qui peut transparaître. (Mais on fait pas des années d’études dans un domaine pour que ce soit grand mère qui découvre le remède contre le cancer en regardant Motus).

  4. r.boy dit :

    Salut les enfants

    En fait le reportage sur Vente Privée était bien diffusé par France 5, comme l’a soumis Misha. Justice lui soit faite. Par ailleurs, le reportage a été retiré du site mais au moins une diffusion a été maintenue (le lundi à 10h00 je crois, je l’ai vu).

    Sinon, j’ai cherché les références du morceau de fin et je n’ai rien trouvé.

    Pour finir, bon épisode malgré ces petites remarques, ne vous y trompez pas. Encore beaucoup de travail.

    Bye

  5. r.boy dit :

    Ok merci. En fait c’est la référence du morceau dans le billet que je ne trouvais pas.
    Elle sont pourtant bien visibles…
    Merci

  6. Antipho dit :

    Podcast super interessant comme d’habitude et la rubrique de Ienien m’a appris un tas de chose. Je m’attarde un instant sur le placebo pour amener mon grain de sel: Dans un episode du podcast « Sur les épaules de Darwin », Ameisen parle des études randomisées les plus récentes faites sur les placebos (je suis incapable de donner la référence des études).
    Et le plus étonnant résultat des études en question révèle qu’en expliquant au patient (pour peu qu’il soit en confiance) que le traitement qu’on va lui administrer ne contient pas de substance actives chimiquement mais que cette gélule peut l’aider pour lutter contre les symptômes on obtient de meilleurs résultat que si l’on ne donne pas de traitement.
    Voilà, je suis pas très rigoureux dans mon explication mais ça m’avait laissé sur le cul puisque il n’y a plu méprise de la part du patient et une transparence/honnêteté absolue.
    Je vous laisse juge j’ai fais la coupe dans le podcast donc voilà le lien ça ne dure que 8 min.
    Bon je vais manger. Bon courage et continuez, j’adore ;).

  7. Slyv1 dit :

    Merci à IenIen pour ces éclaircissements sur l’homéopathie.
    Je trouve incroyable que notre société autorise l’industrie homéopathique à s’enrichir à ce point, alors qu’il est prouvé que le seul effet des granules est placebo. Je ne suis pas contre, mais dans ce cas, pourquoi ne pas rembourser également les rebouteux et autres pratiquants de magie blanche, qui ont autant d’efficacité, et qui reposent principalement sur l’effet placebo!

    Merci également d’avoir précisé que les sage-femmes exercent une profession médicale, ça fait toujours plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *