Bazingcast #7 « De la surveillance de Marine Le Pen sur Starcraft 2 »

bazingcast 7 Voici l’épisode 7 ! Un épisode un peu plus court pour cause de vacances de Piouf. Au menu tout de même un débat sur « la vie privé et l’informatique » et une « revue de podcasts » principalement radiophoniques…

Pour ceux n’ayant pas encore répondu n’oubliez pas d’aller voir à notre petit sondage.

  • Débat : Pourquoi se soucier de liberté informatique si l’on n’a rien à cacher ?
  • Rubrique de Xil : Revue de podcasts

Si vous voulez en savoir plus foncez jeter un oeil aux liens et références.

Cet épisode est disponible sur iTunes ici, en téléchargement au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les flux RSS.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Musique de fin : Didier Super
Extrait de fin : Monsieur Manatane

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.3/5 (10 votes cast)
Bazingcast #7 « De la surveillance de Marine Le Pen sur Starcraft 2 », 4.3 out of 5 based on 10 ratings
Cette entrée a été publiée dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Bazingcast #7 « De la surveillance de Marine Le Pen sur Starcraft 2 »

  1. Tao dit :

    Un sujet de débat assez classique, mais vraiment bien traité :)
    Longue vie à Bazingcast, comme d’hab. \o/

  2. Armos dit :

    Je viens de voir le site d’Hasan Elahi (dans les notes de l’émission)… C’est édifiant ! ¤_¤
    Ce n’est pas seulement du lard (vu le nombre de fritures qu’il doit ingérer)… c’est même à la limite de l’art conceptuel, une espèce de kaléidoscope d’auto-fiction qui me fait penser aux œuvres que j’ai vues de Sophie Calle. Très troublant.

    Sinon, très bon dossier/débat sur la vie privée, et très bon podcast dans son ensemble ;-)

  3. WilnocK dit :

    Sympas! Debat interessant. Je n’ai pas compris comment vous avez fait pour basculer aussi longtemps sur le FN et leurs protagonistes qui gravitent avec, mais visiblement il fallait que ca sorte. Avoir vos points de vue etaient sympatiques, proche d’un point Godwin en faite?

    Je fais un petit retour sur le droit a l’oublie, pour citer un exemple qui m’a beaucoup fait rire, celui de la base de donnees des pornostar US qui vient d’etre publie: les explications ICI. Et sinon, bah j’ai tendance un penser que le droit a l’oubli c’est un truc un peu cretin, qui sonne pour moi comme une autorisation a pouvoir re-ecrire l’histoire, ce qui me fout un peu les chocottes (Ministere de la Paix – Le meilleur des mondes)

    C’est peut-etre parce que je suis deja un vieux con…
    Les liens de ce commentaires sont a lire, au moins a parcourir

    Si Piouf est a Kuta-Seminyak, j’espere qu’on trouvera le temps de se boire une biere!

    • Piouf dit :

      Arf c’est con une demi heure avant que tu envois ce message j’étais à Kuta (passage très rapide vu la masse de touriste dans le coin)…

      On a changé nos plan finalement on vient de rentrer à Kuala Lumpur un peu plus tôt que prévu. Je suis à Kuala pour encore deux semaines.

      Pornostar me fait penser qu’on a oublié de parler de sextape :p

  4. Adanorm dit :

    Salut !

    Un petit commentaire pour vous rassurer un peu :D
    Je suis développeur sur le Data Warehouse d’un opérateur de téléphonie mobile (jetez 1d3 pour deviner lequel)
    On trace vos visites de pornos, on trace vos emails envoyés …
    Mais pour le moment on trace pas le GPS/4square and co …
    Un VPN et on est foutu … donc vous gênez pas ;)
    En plus la CNIL nous oblige a anonymiser un max de truc … c’est même pas marrant :D

  5. Xil dit :

    Content que cet épisode vous ait plu.
    Pour la partie FN ce n’était pas prémédité et ca a sans doute duré un peu longtemps néanmoins tôt ou tard je compte faire quelques chroniques réellement politique (plus préparées que cette improvisation) disons que c’est un peut sortis avant l’heure ^^

    @WilnocK Pour ce qui est du droit a l’oublis tes trois liens sont intéressant et je suis particulièrement d’accord avec le second. J’avoue n’avoir pas lu a fond le dernier mais il me semble que le point de vue est finalement assez raisonnable l’auteur semble davantage soulever la nécessité d’éduquer les gens et d’adapter la vie privée à internet plutôt que promouvoir un quelconque système de censure (finalement c’est pas mal en accord avec ton second lien il me semble mais j’ai peut être loupé quelque chose)

    @Adanorm Merci pour les précisons

    Sinon petite précisions pour les podcast radiophoniques que je vous recommande dans cet épisode : Nous sommes en période vacance donc les présentateurs des émissions dans les quelles ont lieux les chroniques de Marc Fiorentino et demandez le journal ne sont plus les même et du coup c’est un peu moins savoureux ^^

    • WilnocK dit :

      J’ai volontairement mis 3 liens a dispositions car tout le monde ne comprends pas toujours la meme chose explique de la meme facon. Donc oui, les 3 liens font references au droits a l’oublie, et en presente le principe de base, pour ensuite en demontrer l’inutilite et l’impossibilite de mise en oeuvre, c’est un truc de politicien, et contre-nature aux yeux d’Internet. 10 ans de re-educations des anciens (les +40) face a ces nouveaux outils de communication, voila ce que c’est que le droit a l’oublie…

  6. Mentine dit :

    J’ai bondi quand Piouf a parlé du risque auquel on s’expose à ne pas se créer d’identité sur internet, qui est celui de se la faire usurper dans le but de nuire. J’y ai déjà pensé plus d’une fois puisque je n’ai vraiment pas d’identité web. C’est effectivement un risque, mais – et c’est peut être un peu naïf de ma part – je pense que :
    1- il n’y a personne qui me veuille assez de mal pour se donner la peine de pourrir mon image avec un compte facebook,
    2- l’identité sur internet n’a pas -encore- autant d’importance qu’on lui en donne, ni d’influence sur la vraie vie.
    Et d’un autre côté, quand je lis cet article sur la disparition du (bon vieux) em@il pour d’avantage d’utilisation des réseaux sociaux, je me demande si je ne devrais laisser tomber la naïveté très vite. Triste monde qui s’annonce, où il sera obligatoire de passer par twitter pour trouver un job.

    Carlier ne me fait absolument pas rire, les chroniques de Sophia Aram devraient donc me plaire. Je ne connaissais d’elle que son 1er spectacle (mis en scène par G. Bedos je crois). Merci Xil!

    Très bon numéro plus posé et ordonné que les précédents.
    Et je passe mon tour pour le tirage au sort du prochain épisode, je l’ai déjà le bouquin.

    Be seeing you,
    Mentine

    • Krilin dit :

      Je suis assez d’accord avec toi, même si je n’ai pas hurlé quand Piouf en a parlé, j’ai du mal à croire à cet épouvantail que nous sortent les pros-facebook. Piouf a raison de dire qu’il faut régulièrement contrôler ce qui se trouve sur soi sur internet. Il a oublié de parler du management de _ses_ identités numériques : faire attention à ne pas utiliser les mêmes pseudos et des liens directs pour que vos voisins et employeurs ne sachent pas à la première recherche que vous faites partie de « l’amicale des sadomasochistes autrichiens », etc.

      Ceci dit, présager de la non-malveillance des gens est à mon sens assez dangereux. Une amie s’est faite harceler pendant plusieurs années par un mec dont on n’a pas encore compris les raisons, parce qu’elle a répondu à un mail général à son école d’ingé. Et au delà de cet exemple un peu fou, les gens aigris et malveillants sont souvent prêts à n’importe quoi pour une histoire de place de parking.

      Après, pour répondre à ton regret concernant la superficialisation forcée de la société, est-ce mon côté réactionnaire ou décroissant (débat en préparation) qui parle, mais je pense qu’il est de notre rôle, de notre devoir, de refuser ce genre de choses. Refuser de rendre un devoir sur facebook, refuser de se faire embaucher via twitter, refuser de renvoyer 8 pages de conditions générales de vente imprimées inutilement pour la réservation d’une location, refuser d’acheter le matériel d’un fabriquan hégémonique qui oblige à faire des mises à jour hardware payantes.

      Merci Mentine d’être une de nos plus fidèles auditrices ET commentatrice intéressante. Promis on va recommencer à être misogyne sous peu pour te faire plaisir ;)

      • Mentine dit :

        On peut être réactionnaire et décroissant à la fois!?

        Je tenais aussi à vous féliciter pour l’habillage du site qui s’améliore par petites touches : le logo du podcast en relation avec le thème, ici la vidéo surveillance, le petit widget buzzup pour voter sans passer par facebook (\o/ !!), les références de l’émission qui sortent en même temps que l’épisode … Tout ça sans une seule photo de fesses en string ficelle, pour un site de mecs c’est pas mal du tout! ;)

        Be seeing you,
        Mentine

  7. barberouss dit :

    Toujours un aussi excellent podcast.
    Et un lourd débat plutôt bien traité même si on peut en débattre beaucoup plus longtemps et plus profondément. Vu le nombre de dérives possible de cet outil.
    Entre les caméras, les cartes bleues, la mise en place de monéo (porte monnaie électronique), bientôt le paiement sans contact, facebook,la localisation GPS aussi bien au travail qu’au privé, le log des conversations téléphoniques etc.

    On peut se demander où tout ceci va nous mener.

    Et comment avez vous fait pour atteindre aussi vite un point godwin 0o, parler des nazis si tot est un record ^^

    merci pour tout ce travail qui est très agréable a écouter.

  8. martschbirr dit :

    Encore un épisode écouté avec grand plaisir, avec ma moitié dans la voiture pour changer.
    Sinon dans le même style que P&T (même équipe en faite) Chips et Noi commentent des match de Leagues Of Legend, ils ont leur chaîne Youtube (affiliée à celle de P&T) bon commentaires techniques bon rythme.
    Bonne continuation

  9. ArnaudB dit :

    Un petit lien, en complément. Grosso merdo, le principe d’ »homophilie » permet à partir des informations des amis d’une personne donnée sur facebook (avec un compte plutôt fermé) , de « deviner » des informations avec une précision « sympa ». Bref, je vous laisse lire tout ça (ça date un peu, mais à la limite on s’en fout):

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/04/22/facebook-de-la-necessite-de-proteger-ses-donnees-relationnelles-par-guilhem-fouetillou_1341247_3232.html

    • Lili dit :

      Merci pour le lien, très intéressant. Je suis d’accord à 100% avec ce qui est dit, j’ai d’ailleurs pu l’expérimenter un peu ^^

  10. Krilin dit :

    Ah, et on n’a pas parlé du fameux portrait google réalisé par Le Tigre sur Marc L..

    @Barberouss : difficile de ne pas parler du « passif français sur les bdd ethniques ou religieuses » sans évoquer la seconde guerre mondiale. Mais j’avoue, moi aussi j’ai été déçu que ce soit si facile d’arriver à Godwin :)

    @ArnaudB : en effet, les gens pensent que « bon bah si facebook ils vendent mon âge à des entreprises, je m’en fous », mais facebook peut vendre des éléments beaucoup plus précis, et bien plus intéressants pour les commerciaux. Bon article, qui explique cela clairement et simplement.

  11. Romain dit :

    Sur les caméras de surveillance, un aspect n’a pas été évoqué: La disparition des êtres humains au profit des caméras. Une caméra = X être humain en moins. Moins d’être humain = moins de prévention.
    Nous sommes dans une société de la vengeance, c’est à dire que l’on renonce à empêcher le crime pour se contenter de le punir. On fait de la cure au lieu de prévenir (Crime is a disease and i’m the cure – Judge Dread). Cette idéologie de la vengeance mène directement à la construction du bouc émissaire: il faut trouver celui qui est responsable de nos malheurs et le faire payer.

    A bientôt

    Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>