Le podcast amateur et/ou pro et/ou commercial ?

Pour ce premier article non directement lié à un de nos épisodes je vais parler rapidement de ma découverte de l’univers du podcast français et de son évolution. Cet article est principalement du au fait que, mes coéquipiers de Bazingcast ne connaissant pas du tout la communauté du podcast amateur ou même le nom de NoWatch, je n’ai pas eu l’occasion de parler de tout cela lors du débat du #2 sur les nouveaux médias. Cet article parlera principalement de la commercialisation du milieu des podcasts et le suivant se concentrera sur ma consommation de podcast et le pourquoi de son évolution.

J’ai découvert le podcast lorsque mon boulot ma forcé à m’acheter un iBidule, je me suis dis que j’allais profiter du système de signet et de chapitrage en utilisant iTunes (avant je streamais sur les sites de radio uniquement). Cela m’a amené à faire quelques recherches d’autres podcasts et c’est ainsi que j’ai découvert le podcast amateur en la personne de Captain Web, puis Cédric et Julien de GeekInc. Cet air de nouvel eldorado de radio pirate et de geek qui parlent enfin de sujets qui m’intéressent m’a totalement conquis et m’a fait finaliser l’abandon de ma télé que j’avais déjà entamé il y a 5 ans. Et bien sur cela m’a ensuite donné l’envie de créer Bazingcast.

J’ai ensuite découvert le projet NoWatch et cela m’a amené à réfléchir à l’évolution du podcast amateur et au futur du podcast en général. J’adhère totalement à leur philosophie mais je suis dubitatif concernant le choix du modèle de la « société commerciale ».

Pour être pro faut il être commercial ?

En écrivant ces lignes je me rends compte que je dois différencier « pro » et « commercial ». On considère souvent que pour avoir une très bonne qualité de forme il faut avoir du matériel et des compétences, donc de l’argent, donc être commercial. Ainsi l’apparition de société comme NoWatch semble être nécessaire. Mais nous sommes dans un univers geek ou les compétences sont disponibles, et donc certain nous ont démontré le contraire : on doit remercier L’apéro du Captain et particulièrement Kwakos pour avoir posé la barre très haut et pour partager avec tous ses connaissances afin que l’univers du podcast amateur français puisse avoir une qualité pro dans la forme.

Pour aider les jeunes pousses faut il être commercial ?

Mais il faut penser à ceux qui n’ont pas les moyens (à ce sujet je pensais qu’il y aurait plus de propositions de podcasteurs pour partager/mutualiser leur matériel lorsque j’ai lancé Bazingcast). La encore le système de production NoWatch à l’air nécessaire mais les choses ont l’air de changer chez les amateurs car j’ai appris que le Quadratour et L’apéro partagent maintenant leur matériel avec des petits nouveaux. Je suis conscient que pour la vidéo le budget n’est pas le même.

NoWatch : un mélange des genres ?

Il est à la fois nécessaire de rendre plus pro le podcast pour qu’il attire plus de personne dans ce fabuleux univers, et à la fois c’est ce coté communauté de radios pirates sans structures que j’affectionne tant qui disparaît. J’aurais préféré un association, une communauté, mais une société a été créée. Je suis moi même entrepreneur donc je ne critique pas la volonté commerciale des personnes, mais je trouve que cela a scindé la communauté en deux entre les NoWatcheurs et les amateurs. J’ai eu du mal les approcher et l’accueil était étrange : avec les amateurs c’est simple c’est une passion commune qui nous rapproche, avec une société on n’est pas sur un pied d’égalité et sur même objectif. Quand on rencontre un NoWatcher on ne sait d’ailleurs pas si on rencontre juste un passionné, un podcasteur en partenariat avec une société, ou un actionnaire qui cherche à développer son activité. Je viens à l’instant de regarder sur société.com et NoWatch est en fait une EURL (donc avec un seul actionnaire), je suis surpris, et la encore je trouve ce flou désagréable, la nature de leur structure n’est pas expliquée sur le site. Encore une fois je ne suis pas contre l’entreprise mais, s’il vous plait, soyez transparent par écrit sur votre site web.

De plus, par sa taille et son importance en terme d’audience, cela a déséquilibré l’écosystème. Les petits nouveaux de ZeLab se voient très bien produit et ont tout de suite une visibilité importante. De même pour la mise en avant iTunes groupée. C’est assez frustrant pour un podcast comme le notre. D’ailleurs les amateurs ne cessent de se faire de la promo les uns les autres pour se donner un coup de pouce alors que j’ai l’impression qu’il est très rare chez NoWatch d’entendre parler des podcasts non NoWatch (sauf bien sur dans ZapCast). Ce corporatisme, bien normal pour une société commerciale, m’empêche de penser que l’on est dans une seule communauté unie.

Conclusion

Le modèle de société commerciale n’étant de mon point de vu pas indispensable pour défendre la philosophie NoWatch, il est clair que ce modèle est un choix personnel des créateurs. C’est une décision tout à fait respectable, je suis moi même chef d’entreprise, mais j’aimerai que leur communication soit plus transparente à ce sujet pour que l’on ne fasse pas croire aux poditeurs que tout ceci n’est qu’une communauté à but non lucratif unie autour de la même noble cause. Je suis conscient que lorsque l’on est la tête dans le guidon on ne se rend pas forcément compte du manque de communication sur certain aspect, donc s’il vous plaît éclairez nous, ou dites moi simplement que je n’ai pas assez cherché 😉

Je suis d’ailleurs gêné en écrivant cet articles car je ne sais pas à qui je m’adresse… je ne sais pas assez d’informations pour faire la différence entre les personnes de la société derrière NoWatch et les podcasteurs émérites qui y sont produits, que je respecte et que j’apprécie énormément.

Ce contenu a été publié dans Podcast écrit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

63 réponses à Le podcast amateur et/ou pro et/ou commercial ?

  1. Xil dit :

    Et bien je n’ai pas les connaissances de Piouf sur les podcast amateurs mais je tiens quant même à rajouter quelque chose :
    En tant que très grand consommateur de podcast, et en tant que chroniqueur à bazingcast je trouve qu’il manque en France un grand site d’information indépendant critiquant et proposant de suivre l’actualité de tous les podcasts francophones (amateur et professionnels)… En voyant les choses en grand une sorte d’evene du podcast francophone.
    On pourra me répondre que la centralisation est par nature mauvaise, que cela va à l’encontre de la philosophie d’internet, que les blogs n’ont pas eu besoin d’un site traitant de l’actualité des blogs pour se développer… Cela serait à mon sens valable s’il n’existait pas déjà une plateforme (iTunes), au fonctionnement complètement opaque, qui centralise la majeure partie de la visibilité qu’un podcast peut espérer récupérer.
    Des initiatives telle que zapcast sont salutaires mais outre qu’ils sont à la foi, ce qui me semble un peu gênant, acteur et critiques, zapcast n’a pas, il me semble, vocation à proposer une alternative à iTunes dans le double sens ou
    1) l’objet du podcast semble être davantage de promouvoir des productions de qualité que l’équipe de zapcast apprécie et non pas de dresser un panorama complet des podcast francophones
    2) le média ne peut pas proposer le même genre de service qu’iTunes

    Il existe des annuaires tel que touslespodcasts ou podcast.com mais ceux ci ont peut car au choix :
    1) ils ne proposent aucun contenu rédactionnel
    2) ils ne sont pas à jour
    3) il n’y a presque aucun commentaire utilisateurs par rapport à iTunes (ce qui semble logique dans la mesure où ces annuaires ne présentent pas de valeur ajoutée par rapport à iTunes)

    Au final, actuellement, un utilisateur lambda ayant envie de s’abonner à des podcast traitant de geekeries, de politique, d’histoire, de géopolitique… N’a pas d’autre choix que de se fier au classement pas forcément pertinent (l’émission de gamekult à été classé quelques moi dans la partie cinéma) d’iTunes et à son ordonnancement souvent mystérieux.

  2. Lemeb dit :

    Allez, un petit com pour la route. Je précise : je parle en mon propre nom et non en celui de podradio là.

    Je ne pense pas que Nowatch soit foncièrement mauvais en soi. Certains disent que ça a été fait dans un but premièrement mercantile, mais je n’en suis personnellement pas persuadé. C’est un des buts certes, mais ce n’est pas tout l’objectif de l’intiative.

    En effet :
    1 – Si le but était uniquement de faire de l’argent, les fondateurs auraient tout de suite arrêté (y a mieux comme business).
    2 – Nowatch est aussi un moyen de faire connaître le podcast et de développer le podcast en terme d’audiences au moins autant qu’en terme financier.
    3 – Aucun podcast n’est obligé d’intégrer de la pub dans ses podcasts aux dernières nouvelles.

    Certains diront que tout cela n’est qu’une façade pour masquer l’exploitation du travail des autres, mais je n’y crois pas une seule seconde. On pourrait parler de ce genre de choses pour des entreprises ayant des tailles conséquentes, mais ce n’est pas le cas de Nowatch qui ne compte, comme tu l’as dit Piouf, qu’un seul salarié (et encore).

    C’est très difficile, et spécialement en France (mais je le sais, je souffre aussi du même problème), d’accepter que des gens qu’on connait plus ou moins bien, ou qui en tout cas ont l’air proches de nous, puissent nous infliger de la pub. Parce que la pub est perçue comme une chose mauvaise pour nombre de gens, comme une manipulation de l’esprit. (Ce n’est pas faux dans un certain sens, mais je ne suis pas là pour disserter là-dessus.)
    On a du mal à accepter le fait qu’ils engrangent de l’argent, mais pas par pure jalousie. Mais parce que ces gens qu’on voyait sur nos écrans et qui nous semblaient proches deviennent des gens qui profitent de toi, en te vendant des podcasts (ou pire, en diffusant de la pub).

    Quand on rencontre un NoWatcher on ne sait d’ailleurs pas si on rencontre juste un passionné, un podcasteur en partenariat avec une société, ou un actionnaire qui cherche à développer son activité.

    Aujourd’hui, c’est un passionné. Ce n’est pas un podcasteur en partenariat avec une société parce qu’aucun podcasteur n’a l’obligation de diffuser de la pub. En revanche, il est aussi plus ou moins un actionnaire. Mais, de l’autre côté, tu essayes, toi aussi, de faire grandir ton podcast, que tu gagnes de l’argent ou pas. Mais c’est normal.
    Ce qui est difficile, c’est d’arriver à penser que chez le Nowatcheur que tu rencontres, il y a un passionné d’abord et aussi un peu un mec qui essaye de gagner de l’argent avec ses émissions (ou qui essaye d’en vivre pour être plus poli) en même temps.

    Mais je suis d’accord que Nowatch devrait clarifier sa position.

    De plus, par sa taille et son importance en terme d’audience, cela a déséquilibré l’écosystème

    J’en avais parlé dans un billet publié sur mon blog (mort depuis) en mars 2010 (au tout début de Nowatch, on ne savait pas encore ce qu’était ce truc ;). Ce billet prenait exemple sur le cas de Matthieu Blanco, et je disais qu’il avait trop d’influence dans le podcasting, au détriment des plus petits. Même si j’avais enrobé ça dans du papier glacé, en prenant soin de préciser que ce n’était pas des attaques personnelles contre Matthieu Blanco, dont j’apprécie le travail, le podcasteur lyonnais m’a bloqué sur Twitter. (Il faut dire aussi qu’à podradio on a eu une histoire assez tumultueuse avec lui)

    De ce billet, j’ai appris qu’en fait ces histoires d’influences, en fait, n’étaient pas si importantes que ça.
    Alors oui, Nowatch va occuper le devant de la scène podcastique francophone pour longtemps parce qu’ils ont eu l’idée avant les autres et parce que le concept est fantastique. Mais les « autres » continueront à avoir de l’audience : regarde l’Apéro du Captain, le Quadratour, La Revue Tech. Et Nowatch va tirer tout le podcast francophone vers le haut (on est d’ailleurs extrêmement fiers de diffuser 5 de leurs podcasts sur nos ondes digitales).

    J’aurais bien aimé faire une liste de tout ce qu’on pourrait faire pour améliorer la visibilité des « petits » podcasts, mais je n’ai pas le temps là. Sache quand même qu’un des buts de podradio est de faire découvrir des podcasts peu mis en valeur, et qu’au moins une initiative (peut-être une deuxième aussi) à venir en août ne fera que confirmer cette tendance.

    Allez, @+ 🙂

    Lemeb

    • Piouf dit :

      Pour répondre d’abord à Lemeb :

      Je n’ai jamais dis que NoWatch était mauvais, j’aime leur philosophie, j’aime le projet d’entreprise et j’aime les podcasts qui s’y trouvent. Ce que je n’aime pas trop c’est le mélange des genres, le manque de transparence. L’origine de cet article c’est que je me suis rendu compte hier que je ne savais pas ce qu’était vraiment NoWatch. Le but est de faire réagir les acteurs du podcast pour être plus transparents dans leur communication.

      Je suis aussi d’accord sur le fait que c’est avant tout des passionnés, on ne se lance pas dans un tel business pour l’argent étant donné le peu d’argent que cela génère.

      Pour ce qui est d’une deuxième initiative de blog/portail indépendant sur les podcasts je pense que cela serait sain pour la communauté.

    • Gwodry dit :

      bonjour,
      Un commentaire ponctuel à portée juridique : Si Nowatch est un EURL, cela signifie que le capital social de la société est divisé en actions qu’une seule personne possède. Cela ne présume en rien du nombre de salariés de l’entreprise. Cette personne a le statu d’indépendant et porte sur ses épaules la responsabilité de la bonne marche de l’entreprise au regard de la loi, mais aussi des banques (si concours bancaire il y a) des partenaires commerciaux et des clients.

      • Piouf dit :

        Tout à fait, merci pour cette précision. Seul l’aspect actionnaire m’intéressait en fait, c’est cela qui montre qui possède et qui dirige.

        Jérôme m’a indiqué que l’EURL serait transformée en SAS bientôt.

  3. Armos dit :

    Personnellement, en tant qu’auditeur régulier de plusieurs podcast NoWatch (rien qu’aujourd’hui, en plus du Bazingcast de ce soir, je me suis fait un petit SCUDS et le dernier GeekInc), je dirais que :
    – NoWatch a pour but de regrouper des podcasts pour avoir à la fois plus de visibilité et mutualiser les moyens (hébergement, bande passante, moyens de production),
    – certains de ses fondateurs ont émis le désir de faire du podcast leur activité principale et ont donc décidé de fonder une société,
    – NoWatch m’a également permis de découvrir d’autres podcasts, dont BazingCast d’ailleurs, que ce soit par le biais de leur portail, de ZapCast ou du forum (dont un topic est un annuaire assez remarquable),
    – Matthieu B. en publiant le lien vers societe.com a lancé une sacrée bombinette vers NoWatch, sa séparation avec elle a dû être douloureuse (et selon moi, la critique du nouveau site n’était qu’un prétexte)…

    En gros, comme j’ai découvert NoWatch par cet article d’Ecrans.fr http://www.ecrans.fr/Nowatch-denicheur-de-podcasts,9628.html qui était très clair sur ses projets, je n’ai pas eu de mauvaises surprises notamment lors de l’apparition du sponsoring lors de la rentrée 2010.

    • Piouf dit :

      Je pense que tout le monde comprend l’objectif et la philosophie de NoWatch mais peu en comprennent la structure, ce qui est personnel, ce qui est communautaire, et ce qui est commercial.

      On ne sait pas si c’est NoWatch dans sa globalité qui est une société, ou seulement NWTV Prod, quels podcasts ou quelles personnes y participe etc.

      Pour ce qui est de Matthieu B. et de société.com tu parles de ma recherche ou il l’avait déjà faite avant ?
      Mais sinon oui la séparation a eu l’air d’être douloureuse… Ça je ne veux pas trop m’en mêler.

  4. wilnock dit :

    J’essaye de faire mon possible pour maintenir cet annuaire a jour, mais comme tu le signale, il n’existe aucun systemes d’annuaire en Wiki, ou autre qui puisse faciliter et simplifier la decouverte de nouvelles emissions
    En tout cas, les annuaires qui existent ne sont pas asser aboutis pour etre interessant, il n’y a pas de valeur ajoutee. Peut-etre que l’equipe de programmeur que vous etes, vous serez capables de proposer dans une partie de vos serveur un petit annuaire, avec 2-3 fonctions collaboratives et sociale, ce qui developperai la visibilite des emissions.

    Concernant le faux debat qui tourne autour de la plateforme de web-TV qu’est NoWatch, je considere que c’est avant tout une absurde situation comptable. Il faut avoir une societe quelqu’part pour etre capable d’emettre des factures, ou tout simplement pour avoir un compts en banque…
    Ne serais-ce que pour la boutique de T-Shirt (via spreadshirt), il faut bien que l’argent revienne quelqu’part, et ca ne peu plus se faire uniquement sur un compts paypal personnel… De meme pour les cachets des sponsors… Bref, il est normal qu’a un moment ou a un autre il y ai une structure qui ce mette en place. Mediapart SARL est la societe qui edite mediapart.fr, la c’est la meme situation, Nowatch EURL est la societe qui edite nowatch.net rien de plus.

    Apres, je sais que je suis un peu un integriste des medias, mais la webTV qu’est NoWatch est avant tout une societe de production, comme Endemol, ou tout autre boite de production de contenu video (et audio), la difference, c’est qu’ils diffusent par eux-meme plutot que de diffuser par d’autres canaux.

    • Xil dit :

      Complètement d’accord avec ton premier paragraphe… Aux origines de bazingcast on avait envisagé se lancer dans un tel projet…
      Néanmoins je ne pense pas qu’actuellement on soit les meilleurs personnes pour se lancer la dedans :
      – Niveau rédactionnel en tant que petit acteur du podcast je pense qu’on ne peut pas monter un tel site (conflit d’intérêt)
      – Si on est est tous plus ou moins des développeur aucun d’entre nous ne fait de web design et je pense être le seul à avoir une expérience significative en développement web
      – je n’ai pas (et je crois savoir que c’est aussi valable pour Piouf) le temps de me lancer dans un tel projet

      Par contre je serai heureux (si j’ai le temps) de donner un petit coup de main technique et des conseils à toute personnes souhaitant réaliser un tel annuaire social (et disposant d’une équipe rédactionnelle motivée) … J’ai des idées assez précise de la forme que ça pourrait prendre et je serais heureux d’en faire part à toute personne souhaitant se lancer dans un tel projet… ^^

  5. Piouf dit :

    Deux liens m’ont été envoyé pour mieux comprendre la structure NoWatch :
    http://www.nowatch.tv/2010/08/la-rentree-2010-nowatch-net/
    http://www.ecrans.fr/Nowatch-denicheur-de-podcasts,9628.html

    Cédric B. m’a aussi indiqué que l’équipe mettrait la page à propos du nouveau portail à jour bientôt. Merci pour leur réactivité.

    Au vu des réactions, je sens que j’ai abordé un sujet dans lequel il y avait déjà un peu de passif entre des personnes. Que les personnes concernées sachent que mon seul but est de clarifier la situation pour les poditeurs, les podcasteurs, et moi même, afin d’éviter de futures surprises qui pourraient entacher ce beau projet.

    • wilnock dit :

      Je suis dans la meme situation, cela fait 3-4 fois deja que j’ai demande a NoWatch un minimum de transparence, car il y a parfois des positions difficilement comprehensibles, car c’est un modele inconnu, attirant, collaboratif, et prometteur. Mais visiblement il semble que ce soit floue mais pas que pour moi.
      M’est d’avis que c’est surtout des histoires administratives qui force a avoir une structure declaree, tout simplement…

  6. Philippe dit :

    Je trouve que tu as su mettre les mots justes sans dénigrer un système et pour cela je salue ton efficacité.
    Je pense que tu as mis le doigt sur une sorte de corporatisme évident et tu pose les bonnes questions.

    Très bon article.

    Continue !

  7. kasstout dit :

    Je suis un peu désolé de voir comment tout tourne un peu au vinaigre…
    De très bons podcasts sont cités dans ces commentaires et je suis fan de la plupart.
    Jusque la, je me contentais d’écouter et d’apprécier, mais en suivant le fil sur Twitter et en lisant les articles sur les diverses bisbilles entre podcasteurs, je réalise bettement et naivement que derrière tout ça se trouvent évidemment des hommes (et femmes mais elles ne se manifestent pas, grand bien leur fasse)…
    On dirait qu’on assiste a une dérive lente du système qui était à la base un groupement d’amateurs bricoleurs et passionnés. Maintenant on se battrait presque pour avoir la plus grosse (audience) ou pour dépasser tout le monde d’une tête. C’est triste, mais toute niche finit toujours par se faire alienner par ce qu’on pourrait appeler « l’appât du gain ».
    Je ne pense pas que NoWatch en soit encore arrive la et je souhaite vraiment que ça ne soit jamais le cas. J’espère que tous ces gars qui nous proposent tous ces bons programmes ne vont pas être dégoûté par la tournure des évènements et n’en viendront pas a tout laisser tomber. Tout ca demande beaucoup de leur temps, et il serait facile d’abandonner pour ne pas finir par etre conspue par tout le monde.
    Il n’y a bien sur pas que NoWatch dans le monde du podcast. Ok ils ont une visibilité plus importante que les autres, mais ça n’est surement pas venu tout seul.Si on se donne la peine de fouiller un peu, on trouvera aisement tout un tas d’autres podcasts et ça évitera aux eternels grincheux de venir gacher la fête. C’est comme a la télé, il faut jouer de la zappette. Il en nait et « meurt » tous les jours. Des gens s’y essayent, s’accrochent ou laisse tomber. C’est ca qui fait la richesse du podcast français. Ok, on aimerait que l’amateurisme reste la marque de fabrique du genre, mais on ne peut pas en vouloir a ceux qui essaient de s’organiser pour « survivre ». Dans ce cas, on sponsorise ou on demande aux gens de mettre la main a la poche, et la ça va encore pleurer. Alors quoi faire, se filmer dans le noir avec une webcam et un casque-micro pour garder sa sacro sainte independance ou bien chercher de l’argent la ou il se trouve? Seules, une bonne idée et de la bonne volonté ne permettront pas de faire subsister un podcast, parce que si pour nous simple auditeurs ça ne coute pas un rond, il faut penser que pour eux (les podcasteurs en general) tout a un cout et ca chiffre vite.
    La façon de faire est probablement maladroite, mais je doute qu’on ait a faire à une bande de capitalistes sans scrupules qui ne pense qu’à monnaitiser une « phénomène ». Attendez de voir, et rien de vous oblige a rester.
    Quand aux donneurs de leçons et aux moralisateurs qui pondent des articles ponctués de jolis mots et d’analyses de comptoir, commencez par vous concentrer sur votre propre produit et arretez de pisser sur les bottes du voisin.

    • Krilin dit :

      Quand aux donneurs de leçons et aux moralisateurs qui pondent des articles ponctués de jolis mots et d’analyses de comptoir, commencez par vous concentrer sur votre propre produit et arretez de pisser sur les bottes du voisin.

      Poil aux mains, monsieur le nazi de la pensée.
      Godwin en un coup, désolé.

  8. LordEthanol dit :

    Pro ou amateur, en matière de podcast (audio) c’est plutôt le fond et la forme qui m’intéresse (de quoi ça parle et comment c’est présenté).

    En clair tant que ça reste écoutable (et pour ça pas besoin d’avoir du super matos) et que ca me plait alors ça ne m’empêche pas d’apprécier.

    En prenant mon expérience personnelle j’aurais plutôt tendance à penser que le principal obstacle du podcast amateur pour se faire connaitre, ça n’est pas de savoir s’il est indispensable d’avoir un côté pro avec du matos qui coute un bras et/ou un sponsor pour vendre des saloperies, mais plutôt la façon dont l’internaute peut y avoir accès (étant allergique à itruc, j’ai par exemple pas mal ramer pour trouver mon bonheur), google of course et depuis peu podradio.fr qui m’a permis de vous découvrir.

    • Xil dit :

      La forme est malheureusement un chouilla dépendante du matos semble t’il…

      Sinon je suis tout a fait d’accord avec toi à mon avis le gros problème c’est qu’il n’y a pas pour le moment (cf. mon premier message) d’alternative crédible à iTunes pour découvrir de nouveaux podcast Francophone (pour les anglophone getMiro :p )

    • Lemeb dit :

      Et oui, podradio c’est le bien 😛

      Plus sérieusement, je suis plus que d’accord avec ça. Il me paraît assez intéressant de réfléchir à la possibilité de faire un portail de démocratisation du podcast…

      En ce qui concerne l’alternative à iTunes, je suis plus ou moins d’accord. iTunes, comme l’a dit je sais plus qui, est à la fois la meilleure et la pire chose qui est arrivé au podcast francophone. Mais c’est un sujet assez complexe …

  9. Kasstout dit :

    Krilin tu n’as pas saisi ce que je voulais dire on dirait. Tout de suite l’allusion minable. Tu devrais mieux choisir tes references. Et Godwin, si tu veux, mais ce genre de commentaire sans arguments est vraiment debile, va donc te coucher au lieu d’ecrire des conneries.

    • Xil dit :

      @Kasstout : Je connais Piouf et je peux te jurer que son intention n’était pas de pisser sur qui que ce soit ^^ Mais plutôt d’obtenir des informations (qu’il a d’ailleurs commencé à avoir vu que certains membres de nowatch lui ont gentiment répondu)

  10. Kasstout dit :

    ah mais je ne visais absolument pas piouf en ecrivant, mais alors pas du tout!! En fait c’etait plutot une petite pique en direction d’un autre « podcasteur » bien connu :-p
    Aucun lien avec bazingcast, c’etait plus « general ».

    • Piouf dit :

      Kasstout, ne te braque pas sur Krilin, comme tu ne précisais pas bien de qui tu parlais il est normal qu’il ait pensé que tu nous visais avec certaines phrases un peu violentes de ton commentaire.

      Pour ce qui est du matos, surtout pour le son, je pense que c’est très important pour un podcast, même amateur. Un petit investissement bien réaliser peut tout changer. Je ferais d’ailleurs un article à ce sujet afin d’aider les futurs podcasteurs qui chercheraient des infos.

      Pour ce qui est de ton long commentaire sur les géguerres, la concurrence et les jalousies, c’est justement pour cela qu’il est indispensable d’être transparent, afin de minimiser les fantasmes et les clashs. Par contre je ne suis pas d’accord sur le fait que le commercial est le seul avenir pour faire quelque chose de bien et de pro, c’est une voix tout à fait respectable qui permet de gérer mieux les aspects financiers mais ça n’est pas la seule.

      Je ferais bientôt un deuxième article qui parlera plus du fond de tout cela un peu moins de NoWatch, la suis totalement parti la dessus alors que ça n’était pas trop mon objectif à l’origine.

    • Krilin dit :

      Au temps pour moi, mais ç’aurait été bien de préciser parce que là on dirait vraiment que tu vises Piouf (et ça m’arrache la gueule de le défendre ^^).
      Après faut voir le fond de l’article que tu vises, mais je me méfie toujours des gens qui disent « tu n’as pas le droit de critiquer parce que… »

  11. NoWatch n’a jamais caché ses intentions d’être une entreprise à vocation commercial comme vous avez pu le lire dans le reportage de Libération de l’année dernière ou dans notre communiqué à la rentrée 2010. C’est également précisé dans notre « à propos » que nous avons réactualisé à l’ouverture de notre nouveau portail. http://www.nowatch.net/a-propos-2/

    De même NoWatch n’a jamais prétendu être le « portail du podcast Français » ou de faire une OPA sur la pratique du Podcast en Francophonie.
    Si un jour quelqu’un veut créer le « Syndicat du podcast Francophone » et si les status ne vont pas à l’encontre de notre projet, qu’il nous contacte 😉

    Nous sommes plus que ravis qu’il y ai une vrai émulation autour du podcast, tous les modèles sont possibles, association, société, amateur & pro. Le choix dépend bien souvent de contraintes financières, administratives et du projet.

    • Benoît dit :

      Il y a beaucoup de tentatives d’organiser les podcasts français au début (type syndicat, portail, etc.) et ça n’a jamais pu se réaliser… pour des raisons diverses.

      • wilnock dit :

        Je vois que memes les anciens ont toujours cette memoire de la newsletter de APF…
        ‘Fin desormais, niveau syndicat et tout autre choses du genre, il y a le SPIIL qui sont parfois un peu extremistes de la notion d’Information, mais l’un dans l’autre c’est un syndicat des medias sur Internet.

    • Piouf dit :

      Merci Jérôme d’avoir pris le temps de passer nous mettre un petit commentaire. La toute nouvelle version de votre « à propos » est en effet beaucoup plus claire.

      Je ne pense pas que vous vouliez truster le monde du podcast mais votre position, bien méritée, vous impose d’être transparent afin d’éviter de futures polémiques. Mieux vaut commencer sur des bases solides pour que l’on ne puisse rien vous reprocher lorsque vous serez une belle et, j’espère, rentable entreprise. On a bien vu ce que peut donner le passif entre podcasteurs ces derniers jours…

  12. kasstout dit :

    J’avoues, je venais de lire l’article d’un certain Mathieu B. et ce n’etait propablement le bon endroit pour venir m’exprimer mais les commentaires n’etaient pas actifs sur son post …
    Désolé pour le malentendu, d’autant que j’adore votre podcast.
    Cependant, se faire traiter de « nazi de la pensée » j’ai trouvé ça un peu raide…
    Pourquoi se braquer de suite et faire référence à cette période puante dès que quelqu’un exprime quelque chose et que l’on est pas d’accord? Je préfère le débat.
    Bref, pour en revenir au sujet, je voulais juste dire qu’on ne pouvait pas juger trop vite l’action de NoWatch. Ok, je ne suis pas pour le fait de devoir se taper l’annonce d’un sponsor pendant un podcast, mais bon tant que ça ne dure pas 10mn et que ça n’arrive qu’une fois, on peut bien supporter, si ça peut les aider à continuer. Ce serait peut-etre mieux de ne faire apparaitre q’un petit bandeau au générique ou en cours de visionnage, mais pour les podcasts audio c’est moins efficace :-p
    Perso, j’attends de voir, j’espère juste qu’ils ne basculeront pas dans le style régie publicitaire à la TF(biip).
    C’est un peu dommage de jeter la pierre de suite, mieux vaut patienter, en plus du coup on aura le temps de prendre plus d’élan au caus ou… 🙂
    Et juste un mot sur le post qui m’a mené là, je pense que c’est un peu stupide de critiquer comme cela a été fait, quand en plus on parle à coté de ça de community management. Pour moi c’était juste un règlement de compte absurde.
    Voila, j’espère avoir éclairci un peu mon point de vue, même si par écrit c’est jamais évident.
    En tout cas, je venais en paix et je souhaite longue vie a BazinCast !!

    • Krilin dit :

      Bon, de mon point de vue, comme je pensais que tu t’en prenais à piouf ça donnait :
      Piouf donnait une opinion argumentée et plutôt ouverte, on lui répond « occupe toi de toi au lieu de critiquer les autres ». Or ce comportement très répandu sur le net comme IRL de rejeter ceux qui analysent, critiquent, ou émettent une opinion, m’énerve particulièrement. Et dans ces cas là je n’ai plus la patience de faire dans la finesse.
      Mais au final, j’avais tort, j’aurais mieux fait de me renseigner avant de parler, my bad.
      Je tournerai 7 fois mon curseur dans mon écran avant de parler la prochaine fois.

  13. kasstout dit :

    Ravi qu’on ait pu éclaircir le sujet. J’ai juste voulu exprimer une petite idée et merci d’avoir reconsidéré la question. 🙂
    Merci aussi à Jérôme pour son « communiqué ».
    Longue vie au podcasts, indépendants, sponsorisés, peu importe si la qualité est au rendez-vous !
    Tiens, au passage, pourquoi ne pas faire un podcast ou les auditeurs pourraient participer et débattre sur les sujets d’actualité?

    • Will dit :

      C’est déjà plus ou moins ce que j’essaie de faire dans mon podcast depuis plusieurs mois 🙂 Les auditeurs sont amenés à participer autant qu’ils le souhaitent via le site, mais aussi ceux qui sont sur place de venir participer à l’enregistrement !

    • Piouf dit :

      Un genre de podcast radio libre ?

      J’y avais pensé mais il faudrait être en live et nous on n’arriverait pas à gérer cela 🙁

  14. Piouf dit :

    Mis à part la problématique de transparence, la conclusion de tout cela me semble être qu’il manque un site/portail/blog indépendant sur les podcasts. Je n’ai pas trop le temps de m’occuper de ce genre de projet mais je suis tout à fait ouvert pour en discuter autour d’un verre avec les podcasteurs que cela intéresse.

    • Gwodry dit :

      Bonsoir,

      L’indépendance est un critère bien relatif qui varie selon celui qui l’utilise. On peut être indépendant et de partie pris pour ou contre tel ou tel chose. On peut être neutre sans être indépendant.

      Je teste les podcasts plus sur la base de recommandations de personnes que je connais (très superficiellement bien sûr) au travers de leur propre podcast qu’en allant piocher dans une liste exhaustive (ou non) de compliments lus dans les commentaires d’iTunes.

      Il y a dans le podcast indépendant une certaine dose de média social qui tisse un réseau de recommandations qui me parait plus informatif qu’un portail égalitaire pourrait l’être.

      En gros, n’ayez pas honte d’être partial pour peu que vous me donniez envie d’écouter le podcast de Tatie Liliane sur le point de croix.

      Bonsoir

  15. Kasstout dit :

    Oui, une sorte de radio libre, avec des debats pas trop longs (15-20 mn) recrutement des participants par mail ou twitter. Evidemment pas en live pour eviter les « debordements » d’eventuels personne ne jouant pas vraiment le jeu. Mais sans censure. Par skype ou autre. Je pense que les sujets ne manqueraient pas et ca peut-etre assez interessant.

  16. Gwodry dit :

    Bonsoir,

    Tiens, moi aussi je suis arrivé ici en provenance du blog de Mathieu. Si l’on se place dans la continuité temporelle de ma lecture, cette contrib avait un ton bien différent hier soir à la fin de lecture qu’elle ne l’a quand je la relis isolément ce soir. C’est amusant de voir que je ne suis pas le seul à avoir été influencé dans la façon de recevoir ce billet par la lecture d’un autre qui en modifiait la saveur.

    Heureusement que le point Godwin n’avait pas encore été invoqué quand je l’ai lu car il m’aurait donner une excellente raison de ne pas télécharger puis d’écouter un des épisodes de votre podcast.

    Je relis cette contrib ce soir avec 2 heures d’écoute du numéro 2 dans la musette, ce qui me permet de relativiser.

    Mes choix sont dictés par un certains nombres de critères qui me sont propres. Je ne demande à personne de choisir pour moi, pas plus que je n’impose mes choix. Quand quelque chose me plait, j’y reviens. Quand quelque chose me déplait, je passe mon chemin en silence. Mon ego n’est pas assez enflé pour que je puisse croire que je blesserai irrémédiablement ceux qui liraient l’annonce de ma décision de plus revenir.

    Le premier podcast que j’ai écouté était Azeroth.fr; le premier que j’ai regardé Geekinc. J’en ai passé pas mal depuis, et j’ai fait ma sélection. Cette sélection ne signifie pas d’ailleurs que j’approuve totalement la forme choisie par l’équipe de tel ou tel podcast mais c’est le contenu qui emporte ma décision finale.

    J’entends bien les questions posées au sujet de la structure Nowatch, mais elles ne remettent pas en question la sélection que j’ai fait parmi leurs podcasts. Je travaille dans le monde de la santé. J’y ai été bénévole, salarié et je suis maintenant employeur. Mon statut m’a jamais modifié les objectifs de qualité que je me suis donné. J’ai rencontré bien d’autres personnes qui estimaient que le choix du bénévolat, ou à l’inverse le choix d’en faire profession modifiait forcément la qualité et la « pureté » de la démarche. Cela n’a jamais été mon point de vue. Il en va de même de ma façon de recevoir ce que chacun met dans son travail et ce qu’il m’en fait connaître. Que Nowatch soit une société commerciale ou à but lucratif n’occultera jamais ce qui me plait dans la sélection que j’ai fait dans ce portefeuille. Mais le jour où cette sélection n’aura plus lieu d’être, je passerai mon chemin sans bruit pour continuer à chercher ce qui me plait.

    Bonsoir

    • Piouf dit :

      Merci pour ce ce long commentaire, en effet je n’avais pas pensé à l’influence de l’article un peu sec de Matthieu sur la façon de lire le mien… Je trouve par contre que étonnement tout cela se passe de façon si civilisé et constructive.

      Pour le fond, encore une fois ce qui m’importe c’est seulement la transparence. Qu’un portail soit bénévole ou commercial peut importe mais je veux le savoir. Comme toi je me focalise d’abord sur les podcasts en eux même, mais cela me dérangeait de ne pas connaître le contexte. Surtout dans le domaine du podcast il y a une proximité avec les podcasteurs, on aime en savoir pas mal sur leur profession, leurs motivations etc.

      Le débat de l’influence de la commercialisation et des sponsors sur les podcasts n’a en fait pas trop été traité dans cet article. A ce sujet je suis plutôt d’accord avec toi (on peut se faire sponsoriser sans devoir changer). Par contre cela crée forcément un corporatisme dans la promotion des autres podcasts et pour le contre balancer il faut d’autres acteurs ou portails afin que le « marché » soit sain.

      • Lemeb dit :

        L’autre problème, comme l’a souligné Xil, c’est le conflit d’intérêts.

        On est tout le temps confronté à ça à podradio : l’équipe produit des podcasts par ailleurs (sur deconnecast.fr), et on ne veut surtout pas qu’on pense qu’on avantage nos podcasts d’une manière ou d’une autre…
        Et, si on fait un portail de découverte de podcasts, on ne voudra pas qu’on nous dise que gnagnagna vous mettez en avant les podcasts diffusés sur podradio… Vous voyez le problème ?

  17. Kasstout dit :

    Il faudrait une sorte d’annuaire des podcasts avec un bandeau proposant de decouvrir les flux de façon aléatoire, comme ça, pas de « chouchoutage ».
    Je crois qu’il existe deja ce genre de site, mais il semble qu’il ne soit pas bien mis en evidence.

    • Xil dit :

      Il faut que ça ait un intérêt pour l’utilisateur final (pas convaincu par l’aléatoire mais ça coûte pas grand chose).

      Personnellement en tant qu’auditeur régulier de podcast je cherche souvent à en découvrir de nouveaux sur un thème précis (tantôt jeux vidéo, tantôt actu politique, actu éco, jeux de société, sciences, humour…). Le seul système qui me le propose assez efficassement est iTunes (+éventuellement des listes glanées sur internet telles celles publiées par wilnock ( http://www.nowatch.tv/forums/topic/403/lannuaire-des-podcasts-des-nowatcheurs/ et http://www.nowatch.tv/forums/post/8704/#p8704 ) et un peu l’annuaire de Miro qui n’est pas top niveau podcast francophone).

      Néanmoins le fonctionnement d’iTunes est a mon sens problématique :
      – car personne ne sait vraiment comment et pourquoi leur différents classement fonctionnent
      – car il ne propose pas de rédactionnel (il n’y a pas de rédacteur/testeurs/journalistes) iTunes me proposant de m’expliquer quelles sont les forces et les faiblesses d’un tel podcast
      – il n’y a pas de news/d’actualité des podcast
      – être dépendant d’iTunes veut dire être dépendant des désirs/de la potentielle censure de Steve Jobs ce qui n’est guère enchantant au vue de ce qu’il se passe sur l’appStore

      Pour ce qui est des annuaires de podcast existant leur intérêt me semblent proches du néant au mieux ce sont des sous iTunes :
      http://www.rss-one.com (largement au dessus des autres référençant quelques podcast pas trop trop légaux et donc pas sur iTunes… Je crois que c’est l’annuaire utilisé par miro)
      http://www.dkpod.com
      au pire des trucs nous permettant de découvrir le flux le flux rss de Stephane Guillons (arrété depuis près d’un ans) et pleins d’autres nouveautées…. de 2009 :
      http://www.touslespodcasts.com/
      http://www.podflux.net/
      Par ailleurs il ne faut pas se voiler la face iTunes a plus de trafic que n’en auront jamais ses concurrents (tout du moins avant un bon moment) donc tout système basé uniquement sur le nombre d’utilisateurs (nombres de notes, ou nombre d’abo par flux) est à mon avis voué à l’échec…

      Un système de ce genre me manque d’autant plus depuis que je m’intéresse aux podcast amateurs (souvent beaucoup plus long). Car autant écouter 4,5 podcast de 5 minutes pour savoir si je vais m’abonner à un flux est comparable à lire une review détaillé sur ce podcast autant écouter 4,5 émissions d’une heure pour avoir une idée précise de si ça m’intéresse est souvent un peu trop long pour moi.

      A mon sens le mieux serait qu’un site du genre soit tenu par des journaliste amateur passionné de podcast et pas impliqué directement dans la production d’un podcast.

      Après si ça n’est pas possible il ne me semblerait pas choquant outre mesure par exemple qu’un groupe de podcasteurs amateurs/pureplayer participent au projet en publiant dans ce contexte des articles neutre (actualités) et des articles critiques sur les podcast des grandes radio Francophones (a mon sens ya pas de concurrence directe) tandis que des acteurs neutres s’occuperai de présenter les podcasts amateurs/pureplayer

      Enfin gérer un tel site via un syndicat du podcast francophone me semble elle aussi très intéressant.

      La solution réside peut être dans une combinaison (ou peut être ais-je complètement zappé un truc)

  18. Piouf dit :

    – Des fiches de présentations des podcasts
    – Des articles qui expliquent comment faire un podcast (matos, méthodes, xml pour le RSS etc.)
    – Pourquoi pas un forum avec sous parties pour chaque podcast comme celui de NoWatch.

    • Xil dit :

      Bon je ne peut pas m’empêcher de détailler la version maximaliste dont je rêverais
      – un système de tag of course
      – un minimum de fonctions sociale genre la possibilité de donner des notes
      – pour la recherche par tag j’ai déjà bossé une ou deux fois la dessus et je verrais bien de la recherche par affinage (je veux la liste des podcast qui parlent de politique et d’humour en excluant ceux qui parlent de people)
      – En très accessoire je pense que potentiellement le sujet s’adapterait bien a des conseils automatisés (tu as aimé quadratour et geek inc tu devrais aimer l’apéro du captain) se basant sur le tu es proches des gens qui mettent des notes/qui ont des listes de podcast similaires aux tiennent et tu devrais aimer les podcast qu’ils ont aimé/mis dans leur listes mais que tu n’as pas noté/mis dans ta liste. Pareil j’ai bossé sur un tel système de notations de film (qui marchait bien mais devenait trop long avec le nombre important de films :p mais ça devrait mieux marcher pour des podcast)
      – Dans les fiches je verrait bien des critères avec des étoiles (à la tric trac c’est à dire des critères neutres) sur lesquels il soit possible d’effectuer des recherches (genre court/long/très long, le nombre d’intervenant, amateur/pro, technique/vulgarisateur/tout publique, fun/sérieux)

      En version minimaliste ça peut commencer par juste un blog :p

      • wilnock dit :

        Une vision tres Francaise avant tout, the Union avant tout…

        Tu sembles deja avoir une bonne partie des briques necessaires, et les idees en tetes…
        Visiblement, si 4 annuaires se sont deja casser les dents (et bien d’autres avant ca), c’est qu’il faut aussi pousser le produit un peu plus loins, un peu plus inteliggement que la triplette: annuaire+redactionnel+communaute (forum & conseils)… Il manque certainement un complement, l’app-killer comme il faut le dire dans les millieux qui en parle… Le fameux: « go-to-market-strategie »…

        M’est d’avis qu’il faut creuser un peu plus encore.

        • wilnock dit :

          Pour ce qui est de la Curation: Essay de curation, j’ai bien commencer un topic, et j’ai encore la moitier de mon Delicious a decortiquer pour faire ressortir les topics techniques et de materiels qu’ils me restent en stocks.

    • Lemeb dit :

      Je peux te dire que ton idée ressemble comme deux gouttes d’eau à un projet resté dans les cartons de podradio.

  19. Mr caca a son adresse jetable dit :

    EDIT DE PIOUF :
    – J’ai supprimé la partie qui parlait que de Matthieu B. et qui était hors sujet. Ca n’est pas parcequ’il n’autorise pas les commentaires sur son post que ceux ci doivent être fait dans le mien.
    – Quand on vient poster ici, merci de mettre un pseudo et une adresse correcte. Les commentaires anonymes ça ne nous intéresse pas trop.

    Concernant le caractère commercial ou pas …
    Je pense sincèrement que dès qu’on recherche une qualité on va avoir besoin d’un investissement matériel et humain …
    Le choix d’une société commerciale par rapport à une association est cohérents par rapport à la législation et aux possibilité plus étendues pour la société commerciale

    Toujours concernant le choix de la société
    Je trouve ce choix bien plus salutaire que le choix de rester face à un podcasteur dont on ne sait rien.
    La société elle a des comptes, et on peut les consulter
    Le podcasteur particulier , on ne sait pas si il est payé et par qui, c’est comme pour les blogeurs … on atteint des niveau d’opacité et de connivence qui font vraiment peur…
    Pour prendre par hasard un podcasteur anonyme qui ferait des épisodes depuis les magasins d’un revendeur agréé Apple à Lyon dans laquelle il a eu une activité (sans explication s’il est rémunéré par ailleurs pour ca) et qui ferait intervenir des démonstrateurs de société qui sont des amis sans les présenter comme tel … ca me parait bien plus louche que de simplement faire de nowatch une société

    Nowatch n’est pas le syndicat du podcast français et ne s’est jamais présenté comme ça.
    C’est un regroupement de plusieurs podcasteurs de premier plan , qui ont laissé la porte ouverte à d’autre pour venir y participer … pas plus pas moins

    L’idée d’un syndicat ou regroupement neutre de tous les podcasts francophone évoqué par plusieurs intervenants (tant par des gens pas très favorable à nowatch que par jerome de nowatch) m’apparait comme complètement …. naze…
    la mission c’est quoi:
    + promouvoir des podcasts ??? C’est le boulot du podcasteur … il y a vraiement quelqu’un se disant tiens je vais regarder un podcast … ah mais dis donc si j’allais chercher le site du SYNDICAT du podcast pour savoir ce qu’il y a ….
    + peser face aux annonceurs ??? Oui mais si on mélange indépendant et brandés, amateurs et professionnel, ce syndicat ne pourra avoir de position dans le domaine de la pub
    + peser face aux politiques ??? C’est pas demain la veille que le podcast aura une quelconque influence sur les décisions prises quand aux lois applicables et là encore variété des podcasteurs et de stratégie fera qu’un syndicat ne pourra avoir de position sur quoique ce soit…

    L’idée d’un annuaire … j’ai bien un mot mais je l’ai déjà utilisé … naze…
    + De la même manière que personne ne va chercher un syndicat, personne ne va chercher un annuaire de podcast
    + Google, itunes puis les réseaux sociaux sont passés par là … le web de 1997 à base d’annuaire en tout genre … il y a plus que a grand mère qui s’en rappelle
    + Comment assurer une neutralité d’un annuaire … en ne sélectionnant rien … donc bonjour tous les contenus poubelles en tout genre …

    Je pensais très sincèrement qu’en 2011 tout le monde avait compris que la clef sur le net c’est la selection, la selection et encore la selection
    Et c’est au créateur de contenu non seulement d’émettre un contenu de qualité qui permettra sa selection mais aussi de recourir à tous les instruments qui permettront de faire apparaitre son travail au mieux possible pour qu’il fasse le plus possible objet de selection.

    Remarque bete et méchante mais si je vois un gars produire un podcast et venir chouiner que les autres ont une meilleure exposition et qu’il faudrait faire un syndicat ou un annuaire neutre … ca remet gravement en cause pour moi sa compréhension de la diffusion sur internet … et ca va au contraire me faire penser qu’ecouter ou regarder son contenu n’est pas prioritaire (donc exit)

  20. barberouss dit :

    Bon, sans vouloir faire le lourd : « Pour aider les jeunes poussent faut il être commercial ? » Pousses non ?

  21. Mr caca a son adresse jetable dit :


    J’ai supprimé la partie qui parlait que de Matthieu B. et qui était hors sujet. Ca n’est pas parcequ’il n’autorise pas les commentaires sur son post que ceux ci doivent être fait dans le mien.

    Je tiens juste à préciser que pour les personnes qui viennent maitenant et se demande ce que j’ai écris, j’ai juste fait un copié coller de ses tweets dans cette histoire
    Je n’ai pas profité d’un anonymat quelquonque pour diffamer ou insulter


    Quand on vient poster ici, merci de mettre un pseudo et une adresse correcte. Les commentaires anonymes ça ne nous intéresse pas trop.

    L’idée d’un pseudo correct … je sais pas pour un site ou il y a des piouf , des xil, lemeb et kasstout je trouve pas que mr caca a son adresse jetable soit si incorect que çà … et ça me rend pas plus anonyme qu’un autre pseudo
    En plus il annonce la couleur …

    Par contre l’adresse oui c’est une adresse jetable et j’y tiens … je n’ai pas diffamer ou insulter (ni envoyé des photo pédophiles ou préparé un attentat terroriste) qui que ce soit … avoir mon adresse je ne vois pas ce que ca avancerai à ce que je dis…
    par contre tant qu’on est à parler de la transparence, rien n’est ici indiqué sur ce qui est fait des adresses récoltées , ni des moyens mis en place pour les protéger … je dis ça pour ceux qui veulent une transparence absolue…

    • Piouf dit :

      En effet il n’y avait rien de diffament mais je ne veux pas que cette page devienne l’endroit pour Troller sur l’article de Matthieu.

      Pour ce qui est du pseudo, ce que j’entends pas là c’est que les gens qui ont posté juste la sont tout à fait identifiable dans la communauté du podcasting en tant qu’auditeur ou en temps que podcasteur. Cela permet de savoir qui ils sont et donc d’apprécier leur commentaire dans ce contexte et d’ensuite en discuter avec eux sur d’autres supports (mail, Twitter etc.) ou même IRL. Ton pseudonyme et l’adresse utilisée détonne une certaine volonté de rester anonyme, ce que je peux comprendre, mais ça n’est pas la philosophie de la discussion à l’heure actuelle. J’ai donc validé ton commentaire car tu as le droit de t’exprimer mais je devais exprimer le fait que je n’aime pas la façon dont c’est fait. L’intérêt que je porte à l’expression de quelqu’un est proportionnelle à ce que je sais d’elle, sans contexte l’information n’est rien. En gros les avis anonymes ne m’intéressent pas 🙂

      Anonymes n’est pas à prendre dans le sens connaître le nom, ce qui est intéressant c’est connaître en partie la tranche d’age, l’implication personnelle dans le sujet (podcasteur, auditeur) ou la communauté, background d’étude ou professionnel, convictions etc.

      Pour ce qui est des emails, c’est une remarque tout à fait pertinente, je suis étonné que WordPress ne mette pas par défaut une petite page avec ces infos pour faciliter la vie des personnes qui créent un blog avec leur plateforme.

    • Xil dit :

      Très cher monsieur Caca,

      Personnellement le fait que tu choisisse une adresse jetable m’importe assez peu… Je me bornerais par contre à te signaler :
      – que les adresse mail ne sont pas vérifiée sur le commentaires de blog wordpress (et que l’intérêt d’utiliser une adresse jetable plutôt qu’une adresse fictive me semble donc bien réduit)
      – que signaler dans ton pseudo que ton adresse mail est jetable ressemble sans explication un chouilla a une provocation puérile (tu revendiques quelque chose ? Tu aimerais que wordpress supprime ce champ mail ? )

      Sinon cf le post de Piouf

      pour le reste je pense que tu as survolé un peu trop rapidement les commentaires précédents : personne n’a jamais dis que nowatch était le syndicat du podcast Francais mais quelqu’un de nowatch est venu dire ici que si un tel syndicat se formait ils serait heureux de participer… L’idée me semble interessante (après tu as raison encore faut il définir son rôle).

      De même si l’on a parlé d’annuaire de podcast c’est généralement pour expliquer qu’il ne fallait faire quelque chose qui se limite justement à un simple annuaire de podcast…

      Tu expliques que l’avenir du net se situe dans la selection/curation et dans des services types iTunes… Tu as raison mais je me permet de te faire remarquer qu’en terme de podcast iTunes est un gros annuaire… Et que la curation ne marche que si il y a par ailleurs des producteurs de contenu (les podcast en sont). twitter/google/facebook n’ont tués ni allociné/IMDB/Evene, ni les site d’actu, ni wikipedia, ni les blogs… au contraire ils ont juste créé une nouvelle façon de les consulter.

      Mais je peux te jurer qu’il y a en effet des personnes qui consulteraient un tel site (si il propose une valeur ajoutée par rapport à iTunes) moi le premier.

      Pour le reste l’ensemble de ton promos montre a mon sens qu’il est indispensable qu’un tel annuaire soit géré par un groupe neutre et transparant.

  22. Mr caca a son adresse jetable dit :

    L’intérêt que je porte à l’expression de quelqu’un est proportionnelle à ce que je sais d’elle, sans contexte l’information n’est rien. En gros les avis anonymes ne m’intéressent pas

    Je vais pas parler et faire dériver la conversation à ne plus savoir qu’en penser sur le fait d’être faussement anonyme ou pas …ect…. mais cette phrase que tu dis pour mon commentaire résume tout à fait ma position sur l’idée de syndicat / annuaire

    Je n’en ai rien a carré les melons d’un avis froid, basique et anonyme … sur les podcast ou alors une truc à la métacritique c’est à dire un compteur objectif qui se base sur la subjectivité des autres…

    Pour qu’il apporte quelque chose il faut qu’il hierarchise, qu’il enrichisse donc il fait des choix il est plus neutre… ou alors qu’il invite les internautes à le faire …
    Donc l’idée d’un grand truc ou tout le monde est sur un pied d’égalité… ca tombe à l’eau…

    Tu expliques que l’avenir du net se situe dans la selection/curation et dans des services types iTunes… Tu as raison mais je me permet de te faire remarquer qu’en terme de podcast iTunes est un gros annuaire… Et que la curation ne marche que si il y a par ailleurs des producteurs de contenu (les podcast en sont). twitter/google/facebook n’ont tués ni allociné/IMDB/Evene, ni les site d’actu, ni wikipedia, ni les blogs… au contraire ils ont juste créé une nouvelle façon de les consulter.

    Itunes met en avant des podcasts, il prend en compte les vues et les notes … c’est plus un annuaire neutre …

    Allociné ect… pour moi c’est plus des annuaires c’est des bases de données enrichies là encore classement, notations, avis des internautes on est très loin de base de donnée neutre … et qui va croire qu’ils suivent l’actualité des films les plus confidentiels avec autant d’assiduité que les plus gros blockbuster….

    Non mais si je comprend bien on est train de parler d’annuaire NEUTRE qui sélectionne, hiérarchise et fait participer les internautes à la selection… ok d’accord
    A partir de là pour moi c’est un autre boulot c’est plus l’idée on va tous se regrouper pour mettre en place un endroit sur le net avec tout les podcast sur un pied d’égalité pour que tout le monde puisse tou découvrir. On passe à l’idée de on va faire un lieu de selection des meilleurs podcast… ca doit être donc extérieur aux podcasteurs pour éviter justement la collusion mais c’est basé sur une grande subjectivité … et il faut plusieurs sites avec des angles d’attaque différents et non pas un seul site qui se dirait neutre …

    que signaler dans ton pseudo que ton adresse mail est jetable ressemble sans explication un chouilla a une provocation puérile

    Humour = caca jetable = humour = michael Kael encule un mouton = humour tout ca …..

    • Piouf dit :

      On est assez d’accord sur pas mal de choses en fait. Aucune des idées auxquelles j’ai pensé pour un portail/annuaire/blog ne m’a en fait convaincues.

      Je ressent deux besoins :
      – Curation
      – Endroit ou se retrouver et discuter podcast

      Pour le premier au final pourquoi pas un podcast sur les podcasts comme Zapcast mais en indépendant (pas au sens neutre mais au sens ne faisant pas partie d’un groupe de podcasteurs). Une version un peu drole et très critique, un masque et la plume du podcast. Mais je me demande l’accueil qu’aurait ce genre de personnes dans ce milieu… créer un podcast pour critiquer dans un milieu aussi restreint ça risque d’être un peu violent….

      Pour l’endroit ou se retrouver, c’est actuellement le forum de NoWatch qui fait office de forum pour tous les podcasts j’ai l’impression. C’est là qu’on parle de podcast en général et même des podcasts non NoWatch en particulier, donc je trouves ca étrange. Après ils sont tellement sympa que l’on peut venir faire sa promo 😀 Mais ca me fait bizarre d’aller poster mes news et discuter des critiques de mon podcast avec mes poditeurs sur le forum d’un groupe « concurrent ». D’un coté c’est génial on utilise leur communauté mais de l’autre c’est une situation un peu zarb.

      On oublie de parler de podradio, d’ailleurs je vais aller leur poser quelques questions étant donné que certains ont laissé entendre qu’il y aurait de nouveaux projets dans l’air…

    • Xil dit :

      Et maintenant passons au sketch de monsieur Karl Zéro ^^

      En vrai on est a 80% d’accord… Tous les gens qui ont parlé d’annuaire l’on fait pour signaler que c’était une mauvaises solution/qu’il fallait aller au delà de l’annuaire…
      Pour ce qui est du classement de la subjectivité de la nécessite d’avoir une multitude d’acteur…. Je suis 100% d’accord avec toi (mais dire qu’il faut plein d’acteur c’est un veux pieux en décrire un ça peut être un début de projet).
      comprend bien que ce que j’entend par neutre c’est « pas dirigé par quelqu’un ayant son podcast », ce n’est pas « ne donnant pas d’avis »… Pour moi le modèle c’est Evene/(Allociné avec du rédactionnelle) et des fonctionnalités de classement. Après j’ai peut être tord c’est peut être une mauvaise solution mais ce que tu dis ne me sembles pas en contradiction.

      Pour ce qui est du podcast sur les podcast il en faut mais ça ne peut pas faire office de concurrent à iTunes à mon avis ça ne répond pas facilement à la question « quel sont les meilleurs podcast parlant de géopolitique/football/jeux vidéos rétro ».

  23. Kirby dit :

    Désolé de poster un commentaire juste pour ça, mais ça fait deux fois que je passe par ici lire votre article et ça me choque à chaque fois!

    « Pour aider les jeunes poussent faut il être commercial ? »

    pousses n’est pas un verbe ici mais un nom, il prend donc s et pas ent

    Je sais pas que je ne suis pas parfait en matière d’orthographe, mais je sais pas pourquoi celle-là il me tarabuste depuis la publication de l’article^^

    Sur ce je sors. Merci et bonne soirée

  24. Mentine dit :

    Rejouissez-vous, Nowatch plie boutique.

    Be seeing you,
    Mentine

    • Piouf dit :

      Boa y a pas de quoi se réjouir. Critiquer leur manque de transparence et ne pas croire à leur modèle économique ne veut pas dire qu’on ne les apprécie pas. Et puis ça faisait un long moment qu’on voyait ça venir…

      Merci à eux de m’avoir fait découvrir le podcast indépendant en tout cas.

  25. Serges dit :

    Ah ! merdouille ! je débarque sur la discussion quand tout est fini.
    Je découvre, je découvre… c’est sympa comme tout…
    Je découvre aussi que vous croyez à la neutralité, c’est marrant comme idée.
    Quand j’entends « neutre » je pense à la Suisse et ses banques neutres, pas impliquées dans quoi que ce soit, un beau modèle à suivre.
    Un journaliste neutre !!! J’espère que, 2 ans après, vous ne rêvez plus ! Pour les journalistes, la neutralité c’est le figaro ou le monde diplo ?
    Par contre, pour la transparence, je suis d’accord.
    Les conflits d’intérêts existent pratiquement toujours, le bordel c’est juste quand on ne le sait pas. Quand je lis le Diplo, je sais où je suis ici.
    Même si NoWatch plie boutique (RIP) je suis étonné de cette obligation de créer une structure type société, il me semble qu’une association peut largement suffire. Pour ce qui est des relations avec les banques, cela ne change rien. Administrativement et légalement, c’est le président voire les membres du CA qui sont responsables alors que c’est le gérant et les actionnaires dans une société (je schématise un max)
    En schématisant encore, l’asso donne plus de gages dans le sens « non commercial », dans le sens de ne pas vouloir faire du fric à tout prix, ce qui n’empêche pas de faire un travail de qualité professionnelle, souvent « amateur » est pris dans son sens le plus péjoratif, c’est dommage.
    Et là, à propos, de Bazingcast, pro ou amateur, que vous perdiez ou gagniez du fric, je m’en tape un peu, tant que le contenu m’intéresse.
    Et que je sois un auditeur ici fait-il de moi un membre d’une communauté particulière comme celle que vous envisagiez de regrouper en 2011 ? Je suis aussi bêtement passif qu’avec les autres radios.

    • Piouf dit :

      Tu remarqueras que je n’utilise jamais le mot « neutre » dans ce post, pour moi il n’y a rien de neutre dans le monde, et justement pour apprécier quelqu’un/un média/une asso etc. il faut connaitre sa forme, ses liens, ses financements. C’est le seul reproche que je fais au final.

      Concernant l’asso plutôt la société privée il faut aussi voir que pour des personnes qui souhaitent s’investir lourdement dans un projet la société est beaucoup plus pratique : pouvoir clair et contrôle. Je ne crois pas trop aux associations, j’aime les rapports de pouvoir clair de la même manière que j’aime connaitre ce qui influence, finance tout projet.

      Les assos c’est le bordel je ne pense pas que j’y remettrais les pieds de si tôt 🙂 Cela ne veut pas dire que je ne crois qu’aux projets commerciaux, bien au contraire, mais on peut rester tranquille dans son coin ou se regrouper de manière informelle.

      Et je rejette aussi la notion de « vouloir faire du fric à tout prix, » souvent associée à la forme commerciale. Créer une boite c’est dans 90% des cas perdre de l’argent et non en gagner. Le soucis que je dénonce surtout dans ce post n’est pas, encore une fois, le choix de la société mais le manque de transparence, de communication à ce sujet.

      Sinon je faire du fric à tout prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *