Bazingcast #5 « De la fin du geek par la copine russe »

Chers amis geeks, nerds, nolifes et barbus, l’épisode 5 est sortie !

Un épisode sous le signe de la journée de la femme. Au sommaire de cet épisode : un débat sur l’impact d’une copine sur la vie d’un geek (animé par Krilin qui est particulièrement touché par ce fléau),  Xil nous parle un peu trop longuement d’un scientifique communiste, et enfin nous terminons avec un peu d’optimisme par une rubrique culture dans laquelle chacun donne des exemples précis de séries, de jeux et de sorties etc. compatibles avec sa copine non geek.

  • Débat : La copine est elle la fin du geek ?
  • Rubrique de Xil : Lyssenko
  • Culture : Séries, jeux et sorties à faire en couple

On rappelle que le tirage au sort de ce mois ci permet de gagner le jeu Linq. Pour y participer il suffit de laisser un commentaire sur iTunes ou sur ce site, d’aimer la page Facebook, ou de m’ajouter sur Twitter (@mr_piouf).

Cet épisode est disponible sur iThunes ici, au télécharger au format mp3 là (clic droit « Enregistrer sous »), ou en écoute en streaming grâce au lecteur ci dessous. N’oubliez pas aussi les flux RSS.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Musique de fin : Lea Michele, Cory Monteith – Don’t Stop Believin’ (Glee)
Extrait de fin : Glee S01E02 (qui nous montre une autre facette de cette série…)

Liens et Références

◊ Culture : A faire en couple

Les séries proposées :

On passe rapidement sur les classiques, de House à Desperate.
Drama : Downton Abbey, The Big C
Comédie : Community, Raising Hope (cf. Bazingcast #1)
Autre : Rome, Doctor Who
Et on a oublié de rappeler Glee !

Concernant Doctor Who, Krilin vous conseille de ne regarder que les épisodes 1, 9-10, 12-13 de la saison 1, et de commencer rapidement avec la saison 2, qui est vraiment géniale. Pour plus d’infos…

Les sorties proposées :

Sciences et curiosités à la cour de Versailles
Pass jeune de la comédie française/opéra de paris
La gym suédoise

Doctor Who

Voilà la sélection d’épisodes de Krilin, sélection déjà fortement influencée par l’avis de Lib et Syracuse Cat.

Ne passez pas à côté de cette série exceptionnelle (et britannique) qui allie scénarios prenants et acteurs exceptionnels.

◊ Rubrique de Xil : l’affaire Lyssenko

Pour ceux que ça intéresse Xil a rédigé un article très détaillé à ce sujet.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 4.8/5 (16 votes cast)
Bazingcast #5 « De la fin du geek par la copine russe », 4.8 out of 5 based on 16 ratings
Ce contenu a été publié dans Les épisodes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à Bazingcast #5 « De la fin du geek par la copine russe »

  1. Tao dit :

    Pas de mp3 ?

  2. Armos dit :

    Piouf, il y a un truc bizarre dans ton post: le lien vers les flux RSS ne fonctionne pas quand on est dans la vue « commentaires » alors qu’il est tout à fait valide quand on est dans la page principale du site.

    Sinon, podcast intéressant et rondement mené (malheureusement m’y connaissant trop peu en vie de couple et/ou en Lyssenko, je ne vais pas pouvoir faire de commentaires sur le fond des sujets traités ;-)).

    • Xil dit :

      Content que tu aies aimé ^^ Si on a réussi à t’accrocher alors que tu ne connaissais/n’avais pas d’intérêt particulier pour les sujets traités c’est mission accomplie pour nous 🙂
      Pour ce qui est du flux RSS pour moi tout semble bien marcher tu parles de quels liens exactement ? (barre de droite ? barre de navigation ?) tu es sous quel navigateur ?

    • Piouf dit :

      En effet Armos je vois de quoi tu parles, c’est pareil pour les épisodes précédents. Je vais résoudre ca rapidement.

  3. Philippe dit :

    Je ne l’ai pas encore écouté mais je salue la découverte de ces nouveaux acteurs du podcast. Bonne route à vous !

  4. kangooooooo dit :

    Petit commentaire sur les médicaments homéopathiques, mes grands parents ont eu des effets secondaires suite à l’utilisation de médicaments homéopatiques.

    Il est d’ailleurs assez fréquent de déclencher des effets non désirés lorsqu’on choisi mal son traitement.

    Le placebo peut-il vraiment déclencher ça?!

    • Xil dit :

      Hello alors pour faire simple oui ca n’a rien de particulièrement étonnant que l’on croie ou non à l’homéopathie.

      De façon un peu plus développé en considérant que l’homéopathie n’a aucun effet réel il est tout à fait possible qu’elle aie sur une personne donné des effets psychosomatique (de même que quelqu’un peu ressentir des effets psychosomatique à l’ingestion de carotte ou a la vue de chat noir)

      Personnellement tout comme Pierre j’ai été soigné plusieurs année par homéopathie. Contrairement à lui je n’ai jamais ressenti une quelconque efficacité à ce traitement.

      Néanmoins il faut préciser plusieurs chose au niveau de l’homéopathie :
      – Les praticiens homéopathes pratiquent souvent conjointement d’autres type de médecines (médecine traditionnelle/médecine chinoises…) dont, pour certaines d’entre elles, l’efficacité n’a pas été étudiée voire qui peuvent avoir des effets positifs prouvés.
      – Bon nombre de personnes se plaignent que leur médecin ne les écoute pas hors les praticiens homéopathes passent beaucoup plus de temps avec leur patient (selon mon expérience ça variait du simple au quadruple) et ce genre d’attitude est susceptible de favoriser un éventuelle effet psychosomatique/placebo positif (on prend le temps de convaincre le patient qu’on a bien analysé son problème et que la solution va donc être efficace) hors l’effet placebo est pour beaucoup dans l’effet d’un médicament (homéopathique ou non)
      – Si la science rejette actuellement l’homéopathie il n’est pas complètement exclu (même si ma conviction personnelle est que ça n’arrivera pas) que de future découvertes prouvent finalement son efficacité.

      • Mr-Equitable dit :

        Sans rentrer dans le débat « homéopathie » (si vous en faites un sujet, et que ya des bières, et que je suis libre à ce moment … :p ), bien entendu un médicament pour avoir un effet indésirable d’origine non pharmacologique : c’est l’effet nocebo (=le côté obscur du placebo).

        • Krilin dit :

          Effet fortement encouragé par la lecture des effets secondaires du médicament…

        • Piouf dit :

          Si t’as une idée de débat en lien avec la médecine et avec des trucs marrants du genre : anecdotes médicales historiques, ou marrantes, n’hésites pas !

  5. Mentine dit :

    Merci pour ce bon épisode et pour la dédicace, vous savez que vous êtes très spirituels quand vous vous faites passer pour misogynes? :p
    En gros si j’ai bien tout compris, les différents entre le geek et sa moitié concernent la plupart du temps le rangement des fichiers pour l’un et le rangement des assiettes pour l’autre. De très bonnes réflexions de Krillin sur la fin du geek par le couple ou par les enfants. Par contre je me méfie de vos recommandations de séries « qui plaisent aux filles », j’aime Earl, TBBT, 30 Rock mais ma moitié consomme beaucoup plus de séries que moi (2 and a half men, House, Dexter, Gilmore Girls oups! j’ai cafté :p).

    Be seeing you,
    Mentine

  6. Tao dit :

    J’ai enfin pu vous écouter ! Que dire ? Toujours un grand plaisir de vous entendre, j’apprends beaucoup de choses et je me marre. Vous vous complétez je trouve, c’est chouette.

    Encore une fois, longue vie à Bazingcast !

  7. Maelint dit :

    Que dire de plus que dans les commentaires précédents…
    Toujours sympa. Le débat était assez animé, et assez marrant. Et puis y’a une bonne ambiance, c’est agréable à écouter.
    J’apprends pas mal de trucs relativement inutiles (enfin, tout dépend de ce que l’on considère « utile »…), mais c’est chouette.

  8. Macguyre dit :

    Quelques retours de plus après l’écoute de ce numéro.

    Le débat m’a plutôt fait rire, j’aime bien les a priori sur le fait que « la copine » ne comprend forcément rien aux ordinateurs et ce qui s’y rapporte. 😀 Dommage que vous ayez assez peu parlé de l’autre coté du miroir: l’impact du geek sur sa moitié.

    La partie sur Lyssenko m’a plutôt étonné, je ne connaissais pas du tout le personnage. Je n’ai pas encore lu le post correspondant sur le blog, mais je vais m’y atteler bientôt, je suis curieux. Merci Xil!

    Enfin, la section loisirs à partager, j’ai envie de dire que ca dépend tout de même beaucoup de la dite copine… Quand je vois qu’une de mes collègues était ravie de recevoir un bouquin pour apprendre le Klingon. 😀

    Pour les séries à regarder accompagné, j’ai envie de rajouter Pushing Daisies, qui mérite d’être connue même si elle est terminée depuis un moment! (et Glee bien entendu, mais ca a déjà été rajoutée dans le post :p)

    Voila, au final, un podcast bien plus agréable à écouter que le précédent pour ma part. Et Krilin ne s’est même pas trop vengé pendant vos chroniques…

    • Piouf dit :

      En effet on a zappé l’autre coté du miroir, l’impact du geek sur sa copine, ça aurait été intéressant, mais il aurait fallu peut être avoir des couples dans lesquels les nanas sont un peu moins geek de base 😀

      Glee a honteusement été zappé mais on en avait déjà parlé et le générique de fin lui est consacré, d’ailleurs je conseille à tous l’écoute attentive de l’extrait de fin qui montre dés le deuxième épisode que Glee n’est pas la série que l’on croit… 😉

  9. Notmoebius dit :

    Par hasard, je suis tombé sur ce Podcast au premier numéro et j’aime vraiment l’ambiance.
    Pour une fois, des avis féminin permet d’avoir plus de point de vue (souvent plus pratique). Bravo, continuez c’est bonne augure pour la suite.
    Vous avez chapitré, c’est bien pratique.
    Pour les rubriques, je les structurerai un peu plus et permettre à tout le monde de s’exprimer: j’ai des fois du mal à faire la différence entre xil, piouf, krilin…

    Le Podcast n.5 est vraiment représentatif des compagnes du geek, ma femme ne voulant pas que je fasse de l’ordinateur quand elle dort, c’est pas beau, yen a trop.. Bref, j’ai bien retrouver les thématiques du couple: il vois manque la partie « bébé », enfant et là messieurs, dites au revoir au pc, vous n’aurez plus le temps. Ça revient quand ils peuvent prendre une souris dans la main.

    Encore et continuez,

    • Krilin dit :

      Merci pour ces encouragements (à toi et aux autres à qui on ne répond pas nécessairement personnellement), faut être clair, les retours c’est le moteur qui nous fait tourner, donc c’est chouette de vous lire.

      On n’a pas trop parlé gamins c’est vrai, principalement parce que si on a tous une expérience liée à de la famille parfois proche, on n’est pas concernés directement. Donc si Piouf et Moi avons un peu conscience de la contrainte, tout le monde ne se rend pas compte à quel point ça prend du temps.

      Sinon, rapport au début : Bazingcast, le podcast avec des vrais morceaux de filles dedans.

  10. barberouss dit :

    J’ai pu écouter enfin le podcast hier et ça fait vraiment plaisir.

    Des avis de femmes/couple dans un podcast geek, c’est suffisamment rare pour être salué. Surtout quand c’est fait dans la bonne humeur sans tomber dans la facilité.

    Un podcast bien mené avec des intervenants qui ne se coupent pas trop la parole et qui reste très agréable à l’écoute (ce qui n’est pas le cas de toute le monde).

    Que ce soit le fond ou la forme, c’est du tout bon.

  11. Ping : La sélection naturelle au delà de la biologie et la mémétique | Bazingcast

  12. playne dit :

    Bazingcast, le retour !
    J’avais décrété il y a quelques mois que je n’écoutais plus Bazingcast, puisque je considérais _justement_ qu’il s’agissait d’une activité de couple – de toute évidence ça a changé. Mise en abyme terminée, donc.
    Pour combiner un statut de geek et un statut de femelle, j’avoue qu’il y a un certain nombre de trucs pour lesquels je partage vos constats – mais j’ai l’impression que mes expériences du couple ont été plus relax que les vôtres, ou alors moins contraignantes…

    Sur les jeux : le seul moment cool pour jouer sur le pc c’est quand ta moitié roupille tranquillement, sinon elle te fait un caca nerveux sur le thème de « occupe toi de moi, snouf snouf ». Mais j’ai arrêté les jeux en réseau qui nécessitent un tantinet d’investissement pour des raisons nettement plus pragmatiques que la vie de couple. C’est pareil pour la console, et heureusement que j’en ai pas à moi (sinon, c’est la fin des haricots), mais l’avantage c’est que tu peux y jouer à deux.
    J’ai eu de la chance, j’ai toujours fréquenté des gens qui aiment jouer – et certaines de mes grandes phases de séduction sont passées par « hé, on se fait une LAN tout les deux ? ». Et ça marche. Bon après, il vaut mieux arriver à une situation où l’un ou l’autre ne se fait pas exploser la tronche, sinon c’est un peu dur à dépasser comme truc. Mais c’est aussi parce que je déééteste me faire latter à des jeux de baston. Et je refuse de laisser gagner le boyfriend, mais c’est valable pour tout le monde, en fait.
    Pour les jeux de rôle, j’ai _ma_ coterie _à moi_, et donc par définition c’est à moi et j’ai pas encore voulu partager ça avec un boyfriend. J’avoue que quand j’étais plus jeune, et que mon boyfriend partait au jdr (et que je ne pratiquais plus à l’époque), j’étais passablement ravie parce que du coup j’avais la console pour moi toute seule (ou juste du me-time, et c’est super important de préserver ça).
    Mais j’avoue que parfois les moitiés c’est chiantos, surtout quand la nana de ton MJ fait une crise de nerfs sur le thème de « ça va durer toute la nuit et tu vas pioncer demain aussi donc on se verra pas, nia nia nia ». Après, il faut juste un peu de tolérance…et de skill en négociation avec les moitiés non-geek qui considèrent que de manger de la pizza, boire du coca et s’inventer des mondes pendant une nuit ou plus, c’est une perte de temps.

    Sur les séries : globalement c’est ce que je considère comme une activité de couple, j’ai commencé à en regarder vraiment des caisses avec un de mes ex en fait. Juste certains trucs de zombie ou de l’humour britannique qui n’ont pas forcément le succès attendu, du coup j’ai eu quelques déceptions de ce côté là.

    Sur le sexe : il y a la théorie et la pratique hm, Trollin. Après, au vu de l’échantillon de geeks que j’ai fréquenté, j’irai jusqu’à dire qu’il est possible de faire des classif’ en fonction des hobbies / métiers / autres. Et le geek a l’avantage non-négligeable de ne pas se prendre pour un roi du pétrole, donc il se comporte comme un mec normal au pieu : au début, tout nerveux, et après ça va mieux, pas « je vais t’apprendre le plaisir poulette, et le corps des femmes, ça marche comme ça je t’assure ».

    Sur l’aménagement du territoire / les taches ménagères : on m’a déjà piqué des crises pour des histoires d’affiches, mais plus sur des points de détail du genre « Han ils ont osé mélanger les personnages des épisodes de Star Wars », ou « Oh nan, pas une salière/poivrière en forme de cerveau, c’est bizarre » mais je suis un mammifère territorial alors ça fait partie des trucs non-négociables.
    Pour les câbles, jamais eu ce problème – c’est pas moi qui range, et tant qu’on voit encore la moquette … Idem pour la vaisselle, le lave-vaisselle est devenu mon meilleur ami – parce que bon, les trucs qui trainent partout… Je suis bordélique pour tout ce qui est fringues, mais mes étagères de bouquins sont impeccables, et en général c’est mon boyfriend qui range (sauf mes affaires, ou ce qui peut se planquer rapidement à l’étage). Oh, et +1 pour la vie sociale avec des gens. Pour info, Ikea fait des lave-vaisselles très petits, très pas cher…. ^^
    Et le pc, c’est comme une brosse à dent, ça se partage pas. C’est privé ces petites choses. Les rares fois où j’ai laissé un accès à mon pc, j’ai eu le droit à une flopée de questions à la con sur mes folders d’images, et sur certains dossiers…. doum di doum ^^ Depuis, j’évite.

    Sur les données vestimentaires : je suis contre l’abandon des gardes-robes existantes, par principe. Après, j’ai à la base un style vestimentaire un peu random, et j’en ai pas grand-chose à faire, en fait. Du moment que ton geek est propre et qu’il ne sent pas la moufette, les fringues le principe c’est que ça s’enlève… 🙂
    Après, le geek finit aussi par s’autoréguler quand il faut aller voir les géniteurs ou autre. Un truc que je déteste, par contre, c’est qu’on me dise de m’habiller « correctement ».

    Pour la bouffe, je suis une affreuse quiche en cuisine, donc c’est pas moi qui fait non plus ^^
    On m’a déjà fait beaucoup de remarques là-dessus, et visiblement les mâles –aussi- ne conceptualisent pas l’idée de manger la même chose pendant 3 jours ( ou un mois d’affilée, d’ailleurs).

    Globalement : Je pense qu’il y a quelques facteurs qui entrent en jeu du genre : l’âge, le boulot, la pression sociable…. Le couple « geek » ou « mixte » (j’ai l’impression de parler de sandwiches grecs, c’est génial), c’est juste un couple. Avec tout ce que ça implique de conn…concessions, et d’aménagements et de pertes de liberté(s) que ça entraîne.
    Pour aussi avoir fréquenté des non-geeks, c’est vrai que par moments il y a des blancs assez monumentaux ( « My boot, your face : the perfect couple ! Comment ça tu ne connais pas Duke nukem ? ») ou de légères prises de chou quand ton boyfriend ne comprend pas pourquoi tu refuses de l’inviter à tes LAN, ou pourquoi c’est hyper grave d’avoir jeté les petits bâtons de bois qui traînaient dans la cuisine (parce que ça sert à mélanger la peinture de warhammer FFS !!!) et que c’est complètement irréparable, et que non, n’importe quel pique brochette ne peut pas faire l’affaire…c’est juste une version un peu plus originale des disputes de couple.
    Pour ce qui est des gamins, peut être que si ça ressemblait à un ewok j’en voudrais peut être un. Mais sinon, c’est la mort de ta vie d’avant qu’elle qu’elle soit. Tu deviens un géniteur, et donc tu laisses tomber des trucs. Ceci dit, j’ai fait du JDR avec mon paternel pendant des années, et il m’a transmis ses bouquins de SF/ Fantasy et il a beaucoup contribué à mon lvl de geekisme actuel. Donc au vu du data disponible, je pense pas que d’avoir des gamins soit vraiment la mort du geek.

    En attendant, super épisode. I’ll be back ! 😀

  13. Ping : Bazingcast #25 – Liens et références | Bazingcast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *